Sony Alpha 7R V

Je possède un A7R II. C’est mon fidèle compagnon depuis des années et je le préfère encore de loin à la photo par téléphone, pour de nombreuses raisons. Et l’annonce du A7R V ou A7R Mark V aujourd’hui m’a fait avoir les yeux grands comme des pièces de 2 dollars. Voici tous les détails.

Un capteur aux allures familières…

Sony a réussi à augmenter légèrement le nombre de pixels sur son capteur, le faisant passer à 61 mégapixels et 14 bits (contre 60,2 pour le Mark IV). Ce n’est pas une amélioration notable, et c’est probablement du marketing, mais on peut s’attendre à des clichés toujours aussi précis de la part du nouveau boîtier, ainsi qu’un traitement plus rapide, grâce au nouveau processeur BIONZ XR.

Tout comme les modèles précédents, l’appareil peut être utilisé avec des objectifs APS-C et prendre des clichés à des tailles respectables de 25 ou de 15 mégapixels, au besoin. 

Sony annonce aussi une plage ISO de 100-32000 (extensible à 50-102400) ainsi qu’une durée de vie exceptionnelle de 500 000 clichés pour son déclencheur. Ça en fait, des photos par année!

Mais passons aux choses sérieuses…

Une mise au point automatique nettement améliorée

61 mégapixels, c’est bien, mais ça ne garantit pas des photos nettes pour autant. Ainsi, pour aider à la netteté des images, Sony a intégré un système de stabilisation sur 5 axes (jusqu’à 8 crans!) dans le boîtier. Par exemple, une image prise à ¼ de seconde à main levée pourrait être aussi nette qu’une image prise à 1/1000 de seconde! Le capteur offre aussi la mise au point à détection de phase avec 693 points, couvrant 79% de la surface physique du capteur, et 100% de la surface équivalent au format APS-c.

Sony poursuit dans son implantation de l’intelligence artificielle pour offrir un système amélioré de reconnaissance à plusieurs niveaux: reconnaissance de la tête, des yeux… et du corps humain, même si le sujet est de dos. Le système de mise au point à suivi en temps réel reconnaît maintenant aussi les voitures, les trains et les avions… parfait pour garder le sujet net, même en mouvement.

Et ce n’est pas tout, la reconnaissance animale a été aussi améliorée de 40% pour les chiens et les chats, mais le système reconnaît maintenant aussi les oiseaux et les insectes.

Arrière de l'Alpha 7RV de Sony

Enfin, l’appareil est aussi désormais capable de garder le focus sur le premier sujet, même si quelqu’un entre dans le cadre et passe devant, contrairement à ce qui se faisait sur le modèle précédent.

Vous doutez encore de la netteté ultime des clichés que le Sony A7R V peut livrer? Que diriez-vous d’un réglage du flou au PIXEL près? L’A7R V permet aussi la composition multiple améliorée avec suivi des personnes et des véhicules, ce qui en fait un outil parfait pour la photo de paysage. On ne risque donc plus de retrouver plusieurs fois la même personne ou le même véhicule à différents endroits dans le rendu final qui, d’ailleurs, peut monter jusqu’à 240 mégapixels, une fois l’image recomposée.

Le bracketing de la mise au point est possible, et permet d’enregistrer jusqu’à 299 images avec des points de mise au point décalés séquentiellement pour créer des images composites en post-production offrant une profondeur de champ exceptionnelle.

L’appareil peut aussi atteindre une vitesse de rafale de 10 images/seconde, selon les réglages. Le tout, avec la captation flickerless shooting (sans scintillement causé par la fermeture du rideau), comme on retrouve sur le modèle professionnel A9!

Autres caractéristiques

Le boîtier en alliage de magnésium est enfin doté d’un écran pivotant sur 4 axes, permettant ainsi de l’orienter comme on le souhaite (les modèles précédents ne pouvaient que s’incliner à un angle limité). L’écran tactile de 3,2 pouces affiche d’ailleurs 2,1 millions de pixels et offre une gamme étendue DCI-P3 pour une reproduction précise des couleurs.

Écran du Sony Alpha 7R V

Le viseur, de son côté, offre une résolution incroyable de 9,44 mégapixels et permet une lecture fluide à 120 ips.

Des fichiers de 61 mégapixels, ça pèse lourd… probablement autour de 120 Mo chacun selon mes estimations. Ceux qui ont à transférer leurs photos par Wi-Fi seront heureux d’apprendre que l’A7R V est équipé d’une antenne Wi-Fi 2×2 MIMO à très haut débit.

L’A7R V offre deux lecteurs de carte acceptant les cartes mémoire de type CFexpress Type A ou SD, dont les toutes nouvelles cartes de 320 et 640 Go à 800 Mb/seconde en lecture et 700 Mb/seconde en écriture.

On retrouve également sur le boîtier un port USB-C 3.2, une prise casque, une prise micro, ainsi qu’un port HDMI A et PC sync pour flash filaire.

Du côté de l’autonomie, la pile NP-FZ100 permet de prendre 440 clichés/90 minutes avec le viseur optique, ou 530 clichés/100 minutes en utilisant l’écran arrière.

Vidéo 4K et 8K sans broncher

Le Sony A7R V peut évidemment tourner de la vidéo 4K à 60 images/seconde (ou 24, si vous préférez un rendu cinéma), mais aussi de la vidéo 8K à 24 images/seconde. Le tout, jusqu’à 30 minutes sans surchauffe.

On retrouve une panoplie de fonctionnalités provenant de ses grands frères A1 et A9, comme vous pouvez le voir sur les images ci-dessous, y compris la compensation pour la respiration du photographe!

Un pas en avant pour l’environnement

L’environnement est une question importante, et Sony veut montrer qu’elle le comprend.

Son usine de fabrication fonctionne à 100% à l’énergie renouvelable et l’entreprise annonce avoir utilisé plus de 379 tonnes de plastique recyclé à ce jour. Elle garde le cap avec ce nouvel appareil en augmentant la part de matières recyclables et recyclées qui composent non seulement l’emballage, mais le boîtier lui-même, avec un alliage plastique appelé SOLTEK.

Bientôt chez Best Buy!

Appareil photo Sony Alpha 7R V

Je pourrais donner encore plus de caractéristiques, mais je suis persuadé que, comme moi, vous avez hâte de mettre la main dessus.

Le tout nouveau Sony A7R V sera disponible en précommande à partir du 27 octobre. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here