hexoskin1.jpgVoilà quelques années, j’étais parmi les seuls de mon groupe d’amis à avoir un moniteur d’activité. Mon moniteur n’avait pour but que de me motiver et, bien qu’il accumulait des données au fil de mes déplacements, il ne tenait pas compte du type d’activité auquel je me livrais. Il m’arrivait donc d’atteindre mon objectif de 10 km de course, seulement pour me rendre compte que j’aurais pu plier 10 brassées de linge à la place et obtenir le même résultat.

Depuis le début de l’année passée, presque tous les membres de mon entourage portent des moniteurs d’activité. Ces appareils se fixent aux souliers, aux poignets ou même autour du cou comme un collier et suivent les mouvements de façon si efficace qu’on ne peut les berner en faisant semblant de s’entraîner. J’ai expérimenté plusieurs modèles de moniteurs, alors j’ai recueilli des opinions sur les points positifs et à améliorer. Un problème semble faire l’unanimité : les moniteurs ne suivent pas toutes les activités. Et par « toutes les activités », je veux dire les activités autres que la course ou la marche.

Pour que toutes vos activités soient suivies, il faut plus qu’un simple moniteur de poignet. Il faut carrément se couvrir de capteurs de la tête au pied. C’est justement ce que permet le chandail biométrique d’Hexoskin, qui est un vêtement intelligent intégrant des électrodes conçues pour le suivi de tous les exercices. En plus de tenir compte des séances de yoga, de musculation et de patin à roues alignées, le chandail d’Hexoskin suit les exercices quotidiens, et enregistre même les données concernant la fréquence cardiaque, ses variations et le rythme de la respiration. Il suit même le sommeil.

Jason (mon mari) et moi-même avons essayé les chandails intelligents d’Hexoskin pendant quelques jours. Et je vous garantis que je sais déjà ce que je dirai à un ami s’il me dit que les moniteurs d’activité ne suivent pas tout : file au plus vite acheter un chandail intelligent d’Hexoskin.

Le fonctionnement d’Hexoskin

hexoskin2.jpgLe chandail intelligent d’Hexoskin est offert sous forme de débardeur. Le modèle varie selon les sexes. Les débardeurs pour femmes sont pourvus d’un soutien-gorge intégré. Son tissu est mince et léger; il rappelle la lingerie sculptante de Spanx. Il tient le corps au sec en évacuant la chaleur et l’humidité durant les exercices les plus exigeants. Il élimine aussi les odeurs grâce à un système sophistiqué. Il ne vous reste donc plus qu’à le mettre dans la laveuse (en ayant soin d’enlever les batteries au préalable!) pour le laver.

Les modèles d’Hexoskin pour hommes comprennent des sangles munies de capteurs qui font le tour de la poitrine et de la taille. Dans le cas des femmes, les sangles passent sous le soutien-gorge et autour de la taille. La batterie est sans une pochette discrète du côté droit.

Le chandail doit être bien ajusté pour que les capteurs fonctionnent correctement. Je l’ai porté quelques jours où il faisait 25 °C; j’ai été ravie de voir à quel point il me gardait au frais sous mes vêtements et ne m’alourdissait pas. Mon mari l’a porté pour faire du vélo de montagne durant la journée la plus chaude de l’année jusqu’à maintenant; il m’a dit qu’il a dû se débarrasser de son t-shirt et garder seulement son chandail d’Hexoskin. Il s’est senti mieux immédiatement.

Le chandail intelligent d’Hexoskin est prêt à l’emploi dès que sa batterie est chargée. En seulement 25 minutes, la charge passe de 2 à 100 %. C’est donc 25 minutes pour une autonomie estimée de 14 heures!

Hexoskin au banc d’essai

Le chandail intelligent d’Hexoskin se connecte à l’appli d’Hexoskin au moyen de la technologie Bluetooth. Avant de le tester, nous avons donc dû le synchroniser. Cette étape a été simplissime, contrairement à d’autres appareils Bluetooth que nous avons mis à l’essai. En moins de deux minutes, le modèle d’Hexoskin enregistrait déjà des données.

Pour utiliser les données qu’il envoie, vous pouvez les regarder sur votre écran ou choisir l’une des nombreuses activités de l’application. Croyez-moi quand je vous dis qu’il y a un grand nombre d’activités parmi lesquelles choisir! Comme il y a un ensemble de badminton devant chez nous et que je suis folle de ce sport, nous choisissons cette activité en premier.

Après une demi-heure de feintes et de dégagements, nous avons comparé les écrans de nos téléphones. D’un seul coup d’œil, j’ai pu connaître ma fréquence cardiaque maximale, le nombre de calories que j’ai dépensé et la durée de l’activité. J’ai été surprise de constater que j’avais dépensé plus d’énergie au cours de cette demi-heure que mon mari. C’est probablement parce que j’aime plonger pour renvoyer le volant par-dessus sa tête!

Ensuite, Jason a porté le chandail d’Hexoskin pour faire du vélo de montagne. Il a été si emballé de constater que le vélo de montagne et le ski alpin figuraient à la liste d’activités! Il faut dire qu’il en a toujours voulu amèrement à son moniteur de poignet de ne pas enregistrer avec exactitude les calories qu’il perdait et les distances qu’il parcourait sur les sentiers. Il revenait à la maison, dépité de n’avoir que tout juste atteint son objectif malgré trois heures de vélo dans les sentiers.

Mais le chandail intelligent d’Hexoskin a mis fin à cette tragédie! Il lui a donné :

  1. une carte GPS précise qui détermine avec exactitude son point de départ et son point d’arrivée; 
  2. sa fréquence cardiaque et son rythme de respiration; 
  3. et, pour son plus grand bonheur, sa cadence. 

Il pouvait enfin quantifier avec précision et directement sur son téléphone le degré de difficulté de sa randonnée. Vous pouvez voir mon mari sur son vélo de montagne et vêtu du chandail d’Hexoskin, de même que les données enregistrées.

hexoskin3.jpg

Données de la randonnée en vélo de montagne recueillies par le chandail d’Hexoskin  
Cadence ou nombre de rotations par minute
Fréquence cardiaque          

 

Le chandail d’Hexoskin : bien plus qu’un moniteur d’activité

Quand j’ai testé le mode « Travail » du chandail intelligent d’Hexoskin, j’ai été sidérée de constater le nombre d’heures où je suis restée assise devant l’ordinateur avec une fréquence cardiaque élevée. Ça n’augurait rien de bon. Je me suis donc mise à taper du doigt ici et là sur l’écran de mon téléphone. Je suis finalement tombée sur une fonctionnalité vraiment amusante : des poumons qui s’illuminent à chaque respiration. Je vous conseille d’utiliser cette fonction au moins une ou deux fois, parce que c’était vraiment amusant à regarder.

Le chandail d’Hexoskin est utile pour la mise en forme, mis aussi pour mesurer activement sa fréquence cardiaque, son rythme respiratoire et son taux de ventilation pulmonaire. Si vous éprouviez des problèmes cardiaques et que vous pouviez suivre en temps réel les variations de votre fréquence cardiaque, le travail de votre médecin s’en trouverait facilité.

Après l’avoir étrenné au cours de mes promenades, de mes randonnées et de mes courses, j’ai décidé de mettre à l’épreuve le chandail d’Hexoskin une dernière fois avec le sommeil (une de mes activités préférées!). Je me demandais depuis longtemps si j’avais un sommeil profond suffisamment long, puisque je pouvais auparavant me souvenir de mes rêves avec beaucoup de détails, et plus maintenant. J’ai connu aussi quelques problèmes de sommeil; je ne compte plus les nuits passées à somnoler et les matins où je me suis levée fatiguée.

J’ai donc essayé le chandail d’Hexoskin pendant trois nuits. Je craignais surtout de rouler sur la pochette contenant les batteries. Je me sentais un peu comme la princesse au petit pois. Mais bon, finalement, le chandail n’a posé aucun problème.

La nuit où les données ont semblé le plus exactes, ma fréquence cardiaque a chuté à 78, est restée basse pendant une longue période, avant de rebondir un peu. Comme je ne me souviens pas de m’être éveillée, j’en déduis que je devais être en train de rêver à ce moment-là. Selon le chandail d’Hexoskin, j’ai dormi environ 6 heures au total; mais, comme la batterie est tombée à plat au cours de la nuit, je ne peux être complètement sûre. Et c’est ce qui m’amène au prochain sujet…

Autonomie, plantages et connectivité Bluetooth

Jason et moi n’avons éprouvé aucune difficulté à suivre notre activité avec le chandail intelligent d’Hexoskin. Nous avions par ailleurs l’impression que son suivi des périodes de repos, de sommeil ou d’entraînements en tous genres était précis. Nous n’avons éprouvé des difficultés qu’avec l’autonomie de la batterie, les plantages de l’application et la connexion à l’aide de Bluetooth.

Selon le fabricant, la batterie dure environ 14 heures. Or ce ne fut pas le cas avec moi. Après avoir porté nos chandails une journée entière, nous nous sommes rendu compte qu’au bout de plusieurs activités et d’une période de sommeil, les batteries étaient tombées à plat. Mon chandail d’Hexoskin a fonctionné 10 heures et celui de mon mari, 9 heures.

Mon mari a connu plusieurs fois des difficultés avec la connexion Bluetooth. La connexion s’interrompait au milieu d’une promenade ou même une fois dans un périple en vélo de montagne. Il ne s’en est rendu compte que parce qu’il a jeté un coup d’œil à l’application et qu’il a remarqué qu’elle ne recueillait plus aucune donnée. Dès qu’il a confirmé la connexion, celle-ci s’est rétablie et a recommencé à enregistrer les données.

Nous avons tous les deux connu un plantage de l’application au cours de nos tests sur le chandail d’Hexoskin. Dans mon cas, il a planté juste comme je finissais de promener les chiens. Mon écran n’a affiché aucune donnée. Dans le cas de Jason, il a planté au cours de sa deuxième randonnée sur son vélo de montagne. Une chance qu’il avait fait une capture d’écran de la carte que l’application lui avait proposée! En effet, dès qu’il a accédé de nouveau à l’application, les données s’étaient envolées. C’était comme si Jason n’avait rien accompli.

 hexoskin-metrics.jpg

Un moniteur indispensable

Est-ce que Jason et moi achèterions un chandail d’Hexoskin? Oui, sans l’ombre d’un doute. Il a connu quelques défaillances ici et là, mais pour ce qui est de ses performances pour le suivi d’activités variées, le chandail biométrique d’Hexoskin est insurpassable.

J’ai particulièrement aimé la possibilité d’être suivie dans mon sommeil et de connaître ma fréquence cardiaque au repos, parce que vous savez comme moi que ces données ne sortent généralement pas des cliniques de sommeil et des bureaux de médecins. Quand on y pense un peu, c’est fantastique que d’avoir seulement à enfiler un chandail pour connaître sa fréquence cardiaque et son taux de ventilation pulmonaire (et surtout pour voir ses poumons s’emplir d’air et de lumière!).

Mon mari a adoré, lui aussi. Il sera certainement l’un des premiers à faire le pied de grue aux portes de Best Buy dès que le chandail d’Hexoskin sera offert. Il ne pratique pas des activités populaires comme la marche ou la course. Mais le fait que le chandail recueille en plus avec précision ses données concernant ses expéditions en vélo de montagne, en ski ou en planche à neige a assuré au chandail d’Hexoskin une place de choix dans son cœur.

J’ai hâte d’entendre ce que d’autres utilisateurs pensent du chandail intelligent d’Hexoskin.  Maintenant offert sur BestBuy.ca.

 

 

PARTAGER SUR
J’aime écrire sur à peu près tout, des mélangeurs aux portables, et y mettre ma touche personnelle. Pigiste depuis 5 ans à Vancouver, j’ai travaillé pour le Globe & Mail, The Vancouver Province, Chicken Soup for the Soul (allez chercher votre mouchoir) et sur de trop nombreux sites Web pour pouvoir les nommer. Mon site Web personnel est le survivemag.com.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here