Ce ne sont pas tous les téléphones ni toutes les tablettes qui sont équipés d’un lecteur de carte microSD. En effet, les appareils iOS n’en ont pas… mais si votre appareil Android en possède un, sachez que vous avez là une belle occasion d’augmenter son espace de stockage. Sauf certaines exceptions, les téléphones et tablettes offrent généralement entre 64 Go et 512 Go de stockage. Selon la capacité choisie (j’y reviendrai), vous pouvez donc doubler, tripler, voire presque décupler l’espace de stockage de votre appareil mobile!

Mais est-ce qu’une carte microSD ne sert qu’à ajouter de l’espace de stockage? Les cartes fonctionnent-elles toutes à la même vitesse? Offrent-elles les mêmes caractéristiques? Quelle est la différence entre microSD, microSDHC et microSDXC?

Ça peut devenir vite mélangeant.

Je vous explique tout ce qu’il y a à savoir au sujet des cartes microSD ci-dessous.

 

Que signifient microSD, microSDHC et microSDXC?

Ces appellations servent à indiquer la capacité de stockage d’une carte, limitée par le système de fichiers utilisé. Les cartes microSD, à l’origine, pouvaient offrir jusqu’à 4 Go d’espace de stockage. Les cartes microSDHC, de 4 à 32 Go d’espace. Les cartes microSDXC, quant à elles, offrent de 32 Go à 1 To (ou 1000 Go!) d’espace.

Pourquoi ces limites? À cause du système de fichier. Les cartes microSD utilise le système de fichier FAT16 (ou FAT12 ou FAT16B), les cartes microSDHC utilisent le système FAT32, et les cartes microSDXC utilisent exFAT. Rassurez-vous, vous n’avez pas besoin de retenir cette information, mais elle peut vous aider à comprendre pourquoi il existe différents types de cartes.

 

Espace de stockage supplémentaire

Les appareils équipés d’un lecteur de carte microSD vont immédiatement détecter si une carte a été insérée et vous demanderont généralement si vous souhaitez formater votre carte. Ici, il peut y avoir deux scénarios (selon le fabricant ou même le modèle) : un formatage pour transformer la carte en stockage interne, ou un formatage pour du stockage de type « photos, vidéos et musique ».

Quelle est la différence?

Elle est plutôt importante : si vous souhaitez formater votre carte pour la transformer en stockage interne, sachez qu’il sera plutôt risqué de changer votre carte pour en augmenter la capacité, si elle finit par se remplir. Assurez-vous donc de vous procurer une carte offrant suffisamment d’espace de stockage. Généralement, mon conseil serait d’opter pour une carte offrant le double de la capacité de votre appareil. Par exemple, vous avez un téléphone avec 64 Go de stockage? Procurez-vous une carte de 128 Go. Votre tablette offre 128 Go? Ajoutez-y une carte de 256 Go. Il ne s’agit pas d’une règle infaillible, mais vous aurez l’esprit tranquille pour un très long moment.

Si vous optez plutôt pour le stockage de type « photos, vidéos et musique », il vous sera plus facile de changer la carte si elle est pleine.

 

Transfert de fichiers

Peu importe l’option de formatage choisie, il est facile de transférer le contenu de votre téléphone ou tablette dans un ordinateur : vous pouvez brancher votre appareil dans une prise USB d’ordinateur portable ou de bureau. Si vous avez opté pour le stockage de type « photos et vidéos », vous pouvez retirer la carte de votre appareil et l’insérer dans votre ordinateur, si celui-ci est muni d’un lecteur de carte microSD.

C’est l’avantage des appareils Android : une fois l’appareil branché à un ordinateur (puis déverrouillé) ou la carte insérée dans le lecteur microSD, on peut y accéder comme s’il s’agissait d’un disque externe. Pratique!

 

Classe – ou vitesse de lecture et d’écriture

Mais attention : les cartes microSD ne lisent et n’écrivent pas toutes à la même vitesse.

Comment les distinguer? C’est assez compliqué, mais ça vaut la peine de bien comprendre pour acheter la bonne carte.

Les cartes microSD affichent généralement soit un petit nombre encerclé (soit 2, 4, 6, 8 ou 10), ou un symbole « U » avec un nombre à l’intérieur (U1 et U3, avec la norme UHS-I ou UHS-II).

Ce nombre ou ce symbole « U » est appelé « Classe ». Il permet de savoir le taux de transfert minimal de la carte en question. Ici, le chiffre 2, 4, 6, 8 ou 10 donne clairement la vitesse en Mo/seconde. Donc, plus le nombre est élevé, plus la carte sera performante.

Même chose pour le symbole « U », ou « U1 » indique une vitesse minimale de 10 Mo/s, alors que le symbole « U3 » indique une vitesse minimale de 30 Mo/s.

De plus, certaines cartes peuvent afficher une valeur comme « A1 » ou « A2 », ainsi que « V10 », « V30 », « V60 » ou « V90 ». Si les valeurs « A1 » et « A2 » manquent de transparence, la valeur « V » indique plutôt la vitesse en Mo/seconde. Par exemple, « V30 » signifie donc une vitesse minimale de 30 Mo/seconde.

Mais comme si ce n’était pas suffisant, certaines cartes affichent un nombre suivi d’un « x ». Par exemple, cette carte Lexar microSDXC Professional 1800X 128 Go 270 Mo/s. Tout ce que j’ai pu trouver à ce sujet, c’est qu’il faut diviser le nombre par 6,67 pour obtenir la vitesse de transfert en Mo/seconde. Ici, 1800x / 6,67 = 270 MO/seconde. Logique, non? Non. Mais au moins vous connaissez maintenant le secret.

 

Quelle carte acheter, donc?

Si vous souhaitez ajouter du stockage à votre téléphone ou tablette, assurez-vous d’acheter une carte de capacité égale ou supérieure à la capacité interne de votre appareil. Si celui-ci possède 128 Go de stockage, allez-y avec 128 Go ou même 256 Go supplémentaires aifn d’éviter de manquer d’espace au bout de quelque temps et de devoir faire une autre dépense.

Le type de formatage dépend de l’utilisation que vous souhaitez en faire. Personnellement, j’opte pour le formatage de type « stockage photos, vidéos et musique », plus facile à gérer. De cette façon, les applications tournent sur le stockage interne, alors que le contenu se retrouve stocké à part et occasionne moins de gestion, si on doit effectuer une sauvegarde ou changer la carte.

Et enfin, côté vitesse, il faut savoir qu’une carte affichant « V60 » (pour 60 Mo/seconde) ou plus rapide est recommandée pour un appareil tournant de la vidéo 4K. Vous aurez compris que pour obtenir une carte plus performante, vous aurez à débourser un peu plus d’argent. Par contre, votre téléphone ou tablette gagnera en performance. Il est donc intéressant de réfléchir à la question avant de procéder à l’achat.

 

Maintenant que vous connaissez tout sur les cartes microSD, vous pouvez magasiner votre carte microSD, microSDHC ou microsdXC en toute confiance sur le site de Best Buy.

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here