L’heure de se procurer un téléphone pliable est-elle venue? Voici mon expérience avec le tout nouveau téléphone intelligent Galaxy Z Fold3 de Samsung. Téléphone que l’on peut utiliser de façon conventionnelle, ou en le dépliant comme un livre… ou un mini ordinateur portable!

Voici mon test complet… mais d’abord, je vous présente les caractéristiques techniques de l’appareil:

Caractéristiques du Galaxy Z Fold3 de Samsung

Sous le capot, on trouve un puissant processeur Qualcomm SM8350 Snapdragon 888 5G (5 nm) à 8 coeurs, doublé d’un coprocesseur graphique Adreno 660. 

D’un écran externe (pour utiliser comme un téléphone normal) et d’un écran repliable interne (pour utiliser soit comme un livre, soit comme un ordinateur portable miniature). 

L’écran externe à AMOLED dynamique mesure 6,2’’ de diagonale et affiche une résolution de 832×2268 pixels à 120 Hz. Il est fait de verre Gorilla Glass Victus.

L’écran interne pliable à AMOLED dynamique mesure 7,6’’ de diagonale une fois déplié et affiche une résolution de 1768×2208 pixels, au total, à 120 Hz. Il est compatible HDR10+ et affiche une luminosité de 1200 nits.

On retrouve 12 Go de mémoire vive (RAM), ainsi qu’une capacité de 256 Go ou 512 Go, selon le modèle.

Le tout tourne sur Android 11 avec la surcouche logicielle One UI 3.1.1 de Samsung. Celle-ci présente des nouveautés intéressantes dont je vous reparle plus bas.

Le téléphone est homologué IPX8, ce qui signifie qu’il peut être immergé jusqu’à 1,5 mètre de profondeur pendant un maximum de 30 minutes, et est muni d’une batterie de 4400 mAh.

Je vous parle des objectifs et capteurs dans la section “Photo et vidéo”, ci-dessous.

One UI 3.1.1

One UI, c’est la surcouche logicielle propre à Samsung. Celle-ci propose une foule de fonctionnalités améliorées ou ajoutées à Android 11. Parmi les plus intéressantes, on retrouve:

  • la fonction “glisser/séparer”, qui permet de glisser une URL en mode écran séparé sans avoir à ouvrir un nouvel onglet
  • Multi-Active Window et Natural Windows Switching, qui offrent une meilleure expérience grâce à la possibilité de redimensionner les fenêtres d’applications ouvertes, lorsque l’appareil affiche trois application en mode écran séparé
  • la rotation automatique des applications permet de faire pivoter des applications qui ne seraient fonctionnelles qu’en mode portrait, sur un écran normal, puisque l’écran de Galaxy Z Fold3 est carré, ce qui ne nuit pas à l’affichage dans un sens ou dans l’autre

Et il y en a plusieurs autres qui améliorent l’expérience utilisateur, comme la possibilité d’éteindre l’écran avec un double tapotement dans un espace vide de l’interface, disponible depuis la version 3.0.

Mon test du Galazy Z Fold3

À première vue, je trouvais le ratio d’écran du Z Fold3 très mince, si on le compare à un Galaxy S10, S20 ou autre. Par contre, l’écran extérieur offre une superbe qualité d’image et est très agréable à utiliser malgré son étroitesse. 

L’appareil est performant à tous les niveaux, que ce soit pour des applications ou des jeux vidéo. Mais c’est en dépliant l’appareil qu’on peut exploiter tout le potentiel de l’appareil. Que ce soit pour afficher le calendrier, pour lire un livre, pour naviguer sur le Web pendant qu’on consulte Twitter, pour lire ses courriels avec la liste des messages d’un côté et un message ouvert de l’autre ou, encore, pour gérer ses contacts sur un côté et les conversations sur l’autre, le Z Fold3 ouvre les portes à de nombreuses possibilités intéressantes et utiles!

Le fait de pouvoir notamment visionner des vidéos (sur YouTube ou autre) en plus grand format est aussi une fonctionnalité très intéressante. Bon, comme le format est plus carré que du 16:9 ou même 18:9, il reste des bandes noires en haut et en bas, mais il est aussi possible de pincer pour zoomer dans l’image et, au sacrifice d’une partie de l’image sur les côtés, on obtient une très grande image qui remplit les deux écrans au complet et c’est magnifique! (voir la photo ci-dessous ou dans ma critique vidéo pour un meilleur aperçu)

De plus, le Galaxy Z Fold3 est compatible avec certains modèles du stylet S Pen de Samsung: le modèle Fold et le plus récent modèle (avec Bluetooth). Je n’ai malheureusement pas pu tester le stylet, puisque je n’avais aucun modèle compatible sous la main.

Photo et vidéo

Le Galaxy Z Fold3 de Samsung est équipé de CINQ (5!) appareils photo offrant une focale bien distincte. 

À l’avant, la caméra pour égoportrait est équipée d’un capteur 1/3″ à grand-angle (26mm) de 10 mégapixels f/2.2, 1.22µm, alors que celui situé sur l’écran intérieur offre un maigre 4 mégapixels f/1.8, 2.0µm. Heureusement que l’appareil est camouflé sous l’écran, car il aurait été dommage de voir une encoche sur le magnifique écran pour un appareil à “selfie” offrant si peu.

Toutefois, à l’arrière, on retrouve trois bons capteurs:

  • Grand-angle 26 mm de 12 MP, f/1.8, 1/1.76″, 1.8µm, à pixel double et mise au point à détection de phase, et OIS (stabilisation optique)
  • Téléphoto 52 mm (zoom optique 2x) de 12 MP, f/2.4, 1/3.6″, 1.0µm, PDAF, OIS
  • Ultra grand-angle 12 mm (123˚) de 12 mpx, f/2.2,1.12µm

J’ai fait quelques tests photo pour comparer le Galaxy Z Fold3 à mon “vieux” Galaxy S10. Étonnamment, l’objectif grand-angle (26 mm) ne donne pas exactement le même cadrage sur les deux appareils. Mais celui du Galaxy Z Fold3 produit plus de bokeh (flou en arrière-plan), comme vous le constaterez sur les photos ci-dessous.

La qualité d’image est très bonne, tant en photo qu’en vidéo. D’ailleurs, le Z Fold3 peut tourner de la vidéo 4K tant avec la caméra avant que la caméra arrière. 

À l’avant, on parle de 4K/60 images/seconde et 1080p/30 avec stabilisation électronique (EIS).

À l’arrière, beaucoup plus de flexibilité avec les formats 4K/60, 1080p/60-240 (gyro-EIS), 720p/960 (gyro-EIS), le tout compatible HDR10+.

L’application d’appareil photo offre évidemment une multitude de modes, tels que “Capture unique”, “Portrait”, “Nourriture”, “Panorama”, “Hyperlapse”, mais aussi un mode “Pro”, tant en photo qu’en vidéo, où il est possible de paramétrer les réglages à votre goût, plutôt que de laisser l’appareil décider. D’ailleurs, le mode “Vidéo Portrait” permet de créer un flou d’arrière-plan, tout comme le mode “Portrait” en photo, l’appareil se basant sur ses autres objectifs pour calculer la profondeur de champ.

Ce que j’ai aimé du Galaxy Z Fold3 de Samsung

  • Superbes écrans Dynamic AMOLED 120 Hz
  • La possibilité de plier l’appareil pour la photo, pour taper du texte, etc.
  • L’écran immense, une fois déplié. Très utile pour lire, naviguer sur le Web ou même jouer à certains jeux compatibles (contrôles sur un écran, image sur l’autre)
  • Compatible avec le stylet S Pen de Samsung (versions Fold et Bluetooth)
  • Résistant à l’eau

Ce que j’ai moins aimé

  • Appareils photos performants, mais le capteur situé sur l’écran intérieur est de qualité très passable, surtout en faible lumière
  • Stylet S Pen non compris
  • Boitier un peu épais lorsque replié sur lui-même
  • Appareil plutôt lourd (271 grammes)
  • Pas à la portée de tous les budgets

Conclusion sur le Galaxy Z Fold3 de Samsung

Le Galaxy Z Fold3 de Samsung est un téléphone vraiment intéressant pour plusieurs raisons. Le fait de pouvoir utiliser un très grand écran une fois l’appareil déplié est sans contredit un gros point positif dont on ne se lasse pas. Son utilisation demande toutefois un peu d’adaptation en mode déplié, pour la gestion de certaines applications, et le boîtier du téléphone est un peu épais lorsque replié. Moins confortable pour le transport dans sa poche arrière, si vous avez cette habitude.

Mais au final, l’appareil répond aux attentes à tous les niveaux, tant photo, vidéo que l’utilisation globale, et même plus, grâce aux ajouts et améliorations apportés par la surcouche One UI.

Si votre budget vous le permet, le téléphone pliable Galaxy Z Fold3 de Samsung ne vous décevra pas.

Parcourez la sélection de téléphones intelligents Samsung sur le site de Best Buy.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here