big_home_cinema.jpgÇa y est ! Vous avez votre équipement pour le cinéma maison de vos rêves. Bon, maintenant que c’est fait, il faut installer le tout, n’est-ce pas ? Comment procède-t-on ? Quoi faire ? Quelles sont les étapes importantes ? Qu’est-ce qu’il ne faut pas oublier ? Autant des questions importantes qui nécessitent des réponses. Ne vous inquiétez pas, mononcle Ben est là pour vous donner un petit coup de main !

 

Ça y est ! Vous avez votre téléviseur, votre récepteur, votre barre de son, ou encore vos haut-parleurs. Maintenant que vous avez tout ça entre les mains, et que vous avez bien pris soin de tout déballer dès la sortie de l’auto, comment faire une bonne installation de votre cinéma maison ? Han han ! Ça a l’air plus facile à faire dans les revues que ce l’est en réalité.

 

La question à vous poser avant de débuter l’installation

Avant de commencer une installation de ce genre, il vaut mieux prendre son temps et savoir exactement ce que l’on fait. LA question la plus importante à vous poser : est-ce que je vais changer mon équipement bientôt, ou fréquemment ? Si c’est le cas, peut-être que ce n’est pas la meilleure idée de faire une installation nécessitant la destruction de vos murs pour passer du filage ! On jase là ! 😉

 

L’installation du téléviseur au mur

klipsch.jpgPour plusieurs, une installation murale est vraiment intéressante. Elle permet en effet de bien mettre la télévision en valeur et, surtout, de retirer du matériel parfois encombrant. En plus, ça laisse souvent plus de choix en matière de meubles de télé, laissant ainsi la place à des trucs pouvant être un peu plus bas.

 

Si l’idée est chouette en soi, il faut toutefois prendre quelques précautions. Certes, votre téléviseur est peut-être ultraplat, mais il pèse tout de même quelques dizaines de livres. Il faut donc s’assurer que (1) votre mur soit capable de supporter une telle charge et que (2) votre support soit lui aussi capable d’endurer un tel poids. Après tout, cela risque de demeurer en place pendant une longue période de temps.

 

Dans le premier cas, il est généralement recommandé d’avoir un « mur de cloutage » derrière votre gypse. Il s’agit, grosso modo, d’une planche de bois relativement paisse dans laquelle vous pourrez visser votre système d’ancrage. Non seulement ce sera solide, mais en plus cela aura pour effet de répartir le poids sur la structure même du mur. Attention de bien connaître la hauteur de votre mur de cloutage, question de ne pas visser dans le vide – je parle par expérience ici. Sinon, il y a toujours possibilité de vous fixer le tout dans les solives. Dans tous les cas, assurez-vous de savoir ce que vous faites, car ces erreurs dans l’installation pourraient vous coûter cher.

 

surtension.jpgEn ce qui concerne le support, il en existe évidemment plusieurs modèles. Vous devrez donc bien vérifier ce que vous voulez exactement. Plus important encore, assurez-vous que le modèle que vous visez est bien compatible avec votre téléviseur. Dans tous les cas, il faut vérifier qu’il est fait pour le poids et la taille voulue, encore une fois, pour éviter des dégâts très fâcheux.

 

Votre système de son

En ce qui concerne votre système de son, la situation est très variable. Ça dépend de ce que vous avez acheté. Avez-vous une barre de son? Si oui, c’probablement plus simple. Un seul câble et hop! tout est brahché. Par contre, si vous avez décidé d’y aller avec la totale et d’utiliser un récepteur avec des haut-parleurs, souvenez-vous que votre récepteur est véritablement le cerveau de votre installation. C’est lui qui devrait être au centre de vos branchements. Pour ne pas perdre de vue qu’est-ce que vous branchez où, identifiez bien vos câbles ; ça vous évitera de jurer une fois rendu à genoux derrière votre meuble.

 

Aussi, lors de l’installation de vos haut-parleurs, faites attention à comment vous allez déployer vos câbles. Idéalement, il faut que le tout soit bien protégé, et qu’ils soient loin des passages fréquents. Idéalement, on colle le tout sur les murs. Encore mieux, on fait passer les fils dans les murs. Évidemment, si vous avez un système sans fil, assurez-vous d’avoir la possibilité de bien brancher le tout.

 

Dernier petit conseil pour le son : si vous avez un caisson d’extrêmes graves, il est souvent recommandé de le mettre à droite ou à gauche de votre téléviseur. Suivez bien les recommandations du manufacturier pour avoir les meilleurs résultats possibles.

 

Les accessoires

C’est clair que c’est lorsque vous allez installer votre matériel que vous allez vous rendre compte qu’il va vous manquer quelques accessoires ; on ne s’en sort pas, c’est immanquable. Que ce soit le fameux câble optique, ou encore la barre de surtension, ou le bon vieux câble HDMI, fort est à parier qu’il vous manquera quelque chose. C’est donc toujours bon de tenter de mieux planifier vos achats en fonction de ces éventuels accessoires et, surtout, tenter à tout le moins de diminuer le nombre d’aller-retour que vous allez faire en magasin.

 

Un petit conseil rapide. Ne lésinez pas sur la barre de surtension. Vous allez y brancher du matériel passablement dispendieux. Il serait vraiment malheureux que votre matériel saute suite à une fluctuation électrique. Certains fabricants de barres de surtensions offrent des protections en cas de bris matériel en lien avec une surtension. C’est généralement signe d’une bonne qualité.

 

La calibration de vos appareils

calibration.jpgUne fois que vous aurez installé les éléments de base et que le tout fonctionne, vous devrez passer à l’étape de la calibration. Cela peut paraître simple, mais c’est plutôt complexe. En fait, la calibration tient à la fois de la science et de l’art. C’est à la fois fondé sur des principes physiques de base, comme le fonctionnement du son par exemple, mais aussi sur une question de goût. Bref, c’est tout un exercice. En plus, ça fait une méchante différence sur la qualité de l’image et du son. Si vous trouvez que votre écran vous rend des images plutôt ordinaires, il se pourrait fort bien qu’il ne s’agisse que d’un problème de calibration.

 

Encore une fois, si vous n’êtes pas certain de ce que vous faites, il y a beaucoup de documentation en ligne. Ça pourra vous donner un bon coup de main. C’est toutefois souvent bien technique. Si ce genre de chose n’est pas pour vous, il y a des spécialistes qui font ça de leur vie ; BestBuy en a dans sa GeekSquad par exemple. Ils prendront tous les paramètres nécessaires pour faire en sorte que votre système de cinéma maison soit calibré au quart de tour.

 

Quelques remarques avant de vous laisser avec vos jouets

Au final, il est important de comprendre que vous devrez toujours regarder à la fois la configuration actuelle de votre pièce, et le scénario idéal que vous aimeriez avoir. C’est avec ces paramètres en tête que vous arriverez probablement à trouver une solution mitoyenne qui respectera à la fois ce avec quoi vous travaillez, ce que vous désirez, et le budget que vous avez. Sans contredit, c’est toujours utile de regarder ce qui se fait en ligne en terme de documentation. Évidemment, vous avez ce blogue et le forum de BestBuy, mais vous avez aussi une pléiade de ressources en ligne. Je vous suggère donc de faire un exercice de lecture avant de vous lancer dans l’aventure. Ensuite, les spécialistes de cinémas maison en magasin pourront vous donner le dernier coup de main qu’il vous faut pour partir du bon pied.

 

 


 


Benoit Gagnon

Par , Téléphones cellulaires, ordinateurs et jeux vidéo

 

Benoit « Ben the Man » Gagnon est né nu et sans défense jusqu’au moment où il a découvert les jeux vidéo et la technologie. À ce moment, il s’est mis à découvrir un monde rempli de promesses et de découvertes. Depuis, il s’est intéressé aux jeux vidéo, aux technologies émergentes, à l’industrie technologique et à la sécurité. 

Partagez cet article:     

 


PARTAGER SUR
Benoit "Ben the Man" Gagnon est né nu et sans défense jusqu'au moment où il a découvert les jeux vidéo et la technologie. À ce moment, il s'est mis à découvrir un monde rempli de promesses et de découvertes. Depuis, il s'est intéressé aux jeux vidéo, aux technologies émergentes, à l'industrie technologique et à la sécurité.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here