10419322.jpg

Avoir accès à internet sur votre téléviseur n’a jamais été aussi facile qu’à notre époque. Fini le temps où vous deviez connecter votre ordinateur avec un câble HDMI pour y parvenir ou construire un ordinateur dédié à cette tâche comme je l’ai fait autrefois. Vous avez maintenant une multitude de produits qui vous ouvre les portes de la diffusion en flux continu et qui sont si facile d’utilisation. Une des façons les plus simples demeure les téléviseurs intelligents, mais il faut admettre qu’ils sont limités quand on veut y installer de nouvelles chaines. Voici donc la plus récente version du lecteur multimédia Roku Streaming Stick.

Un petit produit solide et rapide

On pourra croire qu’il s’agit d’une énorme clé USB tellement il est petit. C’est du moins la réflexion que je me suis faite quand je l’ai sorti de sa boite. Par contre, son format est un problème quand les ports HDMI font face au mur puisque vous aurez besoin d’un bon espace de dégagement pour arriver à le connecter. Heureusement, Roku offre gratuitement un adaptateur pour le connecter.

L’installation est l’affaire de quelques minutes. Sitôt le câble HDMI connecté, vous devrez relier l’alimentation soit en utilisant un port USB sur votre téléviseur ou alors prendre le bloc d’alimentation que la compagnie a inclus pour le connecter dans une prise de courant.

Le reste de l’installation se fait directement à partir de l’écran. Vous devez sélectionnez votre réseau sans-fil, choisir la langue et ensuite enregistrer votre périphérique sur le site web de Roku. Pour configurer votre appareil, vous naviguez dans les menus avec la télécommande incluse.

10419322_3.jpg

D’ailleurs, celle-ci est vraiment très confortable à manipuler et les boutons répondent rapidement au toucher. De plus, contrairement à certains rivaux qu’on ne nommera pas, elle est d’une bonne dimension et vous ne passerez pas votre soirée à la chercher. Les boutons dédiés sont une excellente idée aussi pour accéder rapidement aux applications Google Play et Netflix rapidement. J’ai beaucoup apprécié le fait qu’elle ne soit pas infrarouge donc vous n’avez pas besoin de pointer dans la direction du Roku pour qu’elle fonctionne.

Au pire des cas, vous pouvez également utiliser votre téléphone intelligent pour naviguer dans les menus et pour utiliser une fonction tout à fait unique dans ce genre de produit. On y revient dans pas long.

Vite fait bien fait

Je me rends compte que je suis de moins en moins tolérant aux ralentissements quand je navigue. Par conséquent, je remarque toujours quand un produit est particulièrement rapide et le Roku ne m’a pas déçu. La boite promet un processeur huit fois plus puissant et je n’ai aucune idée si c’est vrai, mais c’est incroyablement rapide de naviguer dans les menus.

Initialement, j’étais un peu déçu de constater qu’il n’y avait aucun port Ethernet. Je me suis alors demandé si la performance de notre petit Roku serait assez bonne pour soutenir des flux en haute définition. Vous voyez j’ai eu mon lot de mauvaises expériences avec des produits du genre dans le passé et je suis passablement échaudé.

Or, quelle ne fut pas ma surprise de constater que ce n’est pas seulement la navigation qui est rapide, mais les flux sont rapides à mettre en tampon ou consulter. Même certains de mes périphériques pourtant connectés par Ethernet ne m’offrent pas une expérience aussi satisfaisante. On doit généralement attendre seulement un ou deux secondes avant que notre contenu soit chargé. C’est assez exceptionnel. Le plus surprenant c’est que ce n’est qu’une interface 802.11n qui est rapide, mais pas si exceptionnelle que ça. Les ingénieurs de l’entreprise ont vraiment fait leur travail!

 MyChannels-1024x576.jpg

L’interface ne révolutionne rien, mais elle est jolie et facile d’utilisation. Ajouter des chaines ou des applications se fait rapidement et on y retrouve pas mal tout ce qu’on voudrait. L’ennui majeur est que beaucoup de ces applications sont plutôt dédiées pour le marché américain. HBO et **compétiteurs** me viennent en tête. On remarque aussi l’absence presque complète de contenu francophone. En fait, je dis presque complète parce que je n’ai rien trouvé, mais je n’ai pas tout cherché non plus. Dommage qu’on ne retrouve pas Tou.tv par exemple, mais ce n’est pas la faute de Roku.

Cela dit, l’interface même peut être configurée en français et vous avez quand même accès à YouTube, Netflix ou même Plex. Par contre, la recherche vocale en français est complexe et peu utile, mais ce n’est pas de la faute de Roku. Comme le contenu est anglais, mais que les recherches s’effectuent en français, les résultats sont pitoyables. Ce n’est pas nouveau et pas à la veille de changer. Si on l’utilise en anglais, ça fonctionne adéquatement, mais c’est loin d’être exceptionnel.

 

Une fonction unique

Blog-post-app-screens.jpg

Vous vous rappelez que j’ai mentionné que l’application offrait quelque chose que je n’avais jamais vu auparavant? Je suis un couche-tard et j’aime jouer à des jeux vidéo ou écouter la télévision assez tard. Le problème est que mon salon est adjacent à ma chambre à coucher et que le son peut donc déranger ma conjointe. J’utilise des casques d’écoute avec ma console PS4, mais je n’en ai pas pour le reste des périphériques connectés.

Si vous vous retrouvez dans une situation similaire à la mienne, Roku a pensé à vous. Avec l’application Roku (disponible iOS et Android), vous pourrez envoyer le son de votre téléviseur à votre téléphone! Je peux enfin utiliser mon excellent casque d’écoute pour écouter la télévision. C’est une fonction inédite que les autres manufacturiers vont surement copier dans les prochaines années. Seul petit problème que j’ai eu est que lorsque vous avez des écouteurs Bluetooth, il arrive parfois qu’un délai s’installe dans le son et d’après ce que j’ai lu sur internet, je ne suis pas le seul à avoir le problème. Une rustine pourra peut-être régler le problème dans le futur.

Roku en entre ses mains un produit aussi rapide que l’éclair avec une interface solide et efficace. Je n’avais jamais eu l’occasion de tester d’autres appareils Roku, mais il semble que la différence entre ce modèle et le précédent n’est pas si grande que ça. Donc, une mise à jour n’est peut-être pas si nécessaire que ça à moins que vous vouliez toujours plus de vitesse. C’est donc sans grande surprise que je recommande fortement le lecteur multimédia Roku Streaming Stick malgré ses quelques limitations somme toute mineures.

PARTAGER SUR
Christian Jarry
Joueur sur PC depuis 1984, j'ai acheté ma première console en 1999: la Dreamcast. Plusieurs autres consoles suivront par la suite mais je demeure toujours attaché au jeux PC. Dans mes autres temps libres, j'aime également m'entretenir sur la techno, la musique et la photographie.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here