BBY_HT.jpg

Presque toute l’information sur l’Internet est créée par les humains. Le contenu est principalement produit par des gens. L’Internet des objets (IdO) réfère plutôt aux appareils connectés à l’Internet qui interagissent avec d’autres objets connectés et, dans une certaine mesure, avec les humains, et qui fournissent leur propre contenu. C’est un concept qui a le potentiel d’influencer la manière dont nous vivons et travaillons et qui est déjà présent dans les maisons. Mais nous n’en sommes qu’à la pointe de l’iceberg. Les téléviseurs intelligents comprennent déjà certains des milliards de « dispositifs » actuellement connectés à l’Internet, et ils auront certainement un rôle à jouer au fur et à mesure que l’Internet des objets prendra de l’ampleur. 

internet.jpgAvant de parler du rôle des téléviseurs dans le concept de l’Internet des objets, revenons un moment en arrière afin de comprendre comment et pourquoi ce concept a émergé.

Qu’est-ce qui permet l’Internet des objets?

C’est en quelque sorte un concours de plusieurs circonstances qui a mené à l’avènement de l’Internet des objets. Pour commencer, la puissance informatique a continué de prendre de l’ampleur année après année depuis son apparition. Dr Moore, un des cofondateurs d’Intel, est parvenu à la loi de Moore, qui stipule que la puissance d’une puce de silicium double tous les deux ans. Depuis 1958, l’année de l’invention de la puce, cette théorie s’est essentiellement avérée être vraie.

Ensuite, Ray Kurswell, un directeur de l’ingénierie chez Google, a poussé la loi de Moore un peu plus loin en étudiant le rapport coût-efficacité de la puissance de calculs. En mesurant le nombre de calculs par seconde pour chaque 1 000 $, il a constaté que les calculs augmentaient à un taux exponentiel; il a alors formulé la loi du retour accéléré. Il a estimé la puissance de calculs du cerveau humain (qui est substantielle) et a déclaré que le taux exponentiel des changements technologiques allait permettre à l’intelligence computationnelle des machines de surpasser l’intelligence collective des humains en quelques décennies.

 
Les puces informatiques sont de plus en plus petites et rapides et leur coût diminue, et ce, à un rythme considérable. Ce n’est pas très surprenant, puisque nous pouvons constater cela de diverses manières. Puis, Jonathan Koomey, professeur à Stanford, a étudié l’efficacité énergétique de l’informatique en mesurant de nombre de calculs par kWh. Il a formulé la loi de Koomey après avoir découvert que l’efficacité énergétique de l’informatique doublait tous les 18 mois. En plus d’être de plus en plus rapide, petite et abordable, l’informatique consomme de moins en moins d’énergie.

internet cows.jpgCela n’entraîne pas seulement une croissance phénoménale de l’informatique mobile, mais stimule aussi une croissance incroyable dans le domaine des capteurs et des dispositifs de contrôle qui sont beaucoup plus petits, intelligents et faciles à exploiter puisqu’ils ne requièrent plus autant d’énergie. Aujourd’hui, il existe des capteurs qui ne nécessitent pas de piles, car ils peuvent capter assez d’énergie provenant des signaux des télévisions et de radio perdus. Un tel capteur (en anglais) recueille des données d’une station météo extérieure et les transmet à un dispositif intérieur. Il peut accumuler assez d’énergie provenant des signaux quelconques pour mettre à jour la température toutes les 5 secondes.

L’Internet des objets, c’est quoi au juste?

internet tv.jpgLe terme « Internet des objets » a été prononcé pour la première fois en 1999 par Kevin Ashton, le cofondateur d’une organisation responsable de l’établissement de normes mondiales relatives aux capteurs. L’Internet des objets réfère à la connexion de tout appareil à un commutateur marche/arrêt ou à tout autre type de dispositif de contrôle à l’Internet. Les appareils connectés d’aujourd’hui couvrent un vaste éventail d’objets : électroménagers, téléphones intelligents, technologies prêtes-à-porter, appareils de divertissement tels que les téléviseurs et des récepteurs audio, systèmes de chauffage et de refroidissement, systèmes de porte d’entrée, etc.; enfin, pratiquement tout ce à quoi vous pouvez penser.

Cisco soutient que le nombre d’appareils connectés à l’Internet surpassait le nombre de personnes sur la planète entre 2008 et 2009. Certains ont même estimé que d’ici 2020, il y aurait entre 26 et 100 milliards d’appareils connectés à l’Internet. La raison pour laquelle il y aura une telle explosion d’appareils connectés est que ces appareils peuvent être aussi simples qu’un petit capteur qui collecte et transmet des données à un autre appareil, qui à son tour utilise ces données pour autre chose.

Avec l’Internet des objets, une proportion croissante de l’information sur l’Internet sera produite par des appareils, plutôt que par les humains. Mais ce phénomène est à notre avantage : il facilitera nos vies personnelles et professionnelles et nous rendra plus efficaces.

L’énorme potentiel de l’Internet des objets

 

Le défi (ou potentiel) est de déterminer quoi faire avec toutes les données fournies par ces appareils. De nos jours, il y existe de nombreux exemples de la réalité de l’Internet des objets, par exemple les thermostats de Nest qui apprennent vos habitudes et contrôlent automatiquement la température de votre foyer, les technologies prêtes-à-porter de Fitbit qui surveillent votre santé et font état de votre niveau de conditionnement physique, ou encore les feux de circulation qui changent automatiquement selon les tendances changeantes du trafic.

Prétendons que votre calendrier vous indique que votre première réunion est à 8 h, mais votre réveil-matin a reçu des données indiquant qu’il y a déjà des embouteillages sur votre chemin, donc le temps de déplacement sera plus long. Il vous réveille automatiquement 30 minutes plus tôt, démarre la machine à café et allume le système de chauffage. Votre téléphone ou le GPS dans votre voiture planifie le meilleur trajet et vous avise lorsque vous devez partir afin d’arriver à l’heure. Il sait aussi que la température se situe bien en dessous du point de congélation à l’extérieur, donc il démarre votre voiture 5 minutes avant votre départ. Ce scénario est possible de nos jours.

L’Internet des objets n’est pas seulement à propos des objets. Un fermier en Hollande dispose de capteurs uniques pour son troupeau de vaches qui surveillent leur santé et les nourrit automatiquement. Le moniteur peut déterminer si la vache est malade ou enceinte et est doté d’un GPS qui permet au fermier de savoir en tout temps où sont ses vaches. Lorsqu’une vache met sa tête dans l’auge, la quantité de nourriture adéquate est distribuée, ainsi que tout médicament approprié s’il y a lieu. Si la vache retourne à l’auge, le système ne distribuera pas de nourriture, jusqu’à ce qu’il soit l’heure du prochain repas. Par conséquent, ses vaches sont en meilleure santé, et ce, avec une intervention humaine minimale.

Les possibilités relativement aux capteurs et aux appareils communiquant les uns avec les autres pour nous faciliter la vie sont infinies. En fait, l’Internet des objets a au moins autant de potentiel de changer le monde que l’Internet lui-même. De plus, il n’influe pas seulement sur nos vies personnelles. En effet, les entreprises ont la possibilité d’être plus efficaces, les bâtiments plus efficients, les villes plus intelligentes et l’économie plus solide au fur et à mesure sur les modèles d’entreprise changent. Seule notre imagination limite l’Internet des objets.

L’Internet des objets et les téléviseurs

 internet tv2.jpg

Les téléviseurs font déjà partie de l’Internet des objets puisqu’ils sont des appareils connectés, du moins les téléviseurs intelligents et la plupart des téléviseurs vendus aujourd’hui entrent dans cette catégorie. Les téléviseurs intelligents connectés disposent déjà un certain nombre d’applications utiles. Par exemple, ils peuvent désormais servir d’appareils de téléconférence vidéo (en anglais) grâce auxquels les familles peuvent communiquer en se voyant dans toute leur splendeur.

Jusqu’à présent, les téléviseurs intelligents permettaient principalement de lire du contenu en continu sur l’Internet ou d’afficher des photos ou des vidéos personnelles. En fait, il y a une proportion toujours croissante de téléviseurs qui utilisent la lecture en continu sur l’Internet. De nombreux téléviseurs intelligents modernes apprendront quelles sont vos émissions favorites et vous proposeront de nouvelles émissions à essayer selon vos habitudes. Bien que la plupart des appareils compris dans le concept de l’Internet des objets soient habituellement contrôlés par les téléphones intelligents et les tablettes, puisque ces applications sont relativement faciles à développer, il n’y a aucune raison qui empêche les téléviseurs d’être utilisés comme plateforme de commande.

À la maison, l’Internet des objets n’en est qu’à ses débuts, particulièrement si on pense à son potentiel. Le rôle que le téléviseur jouera ultimement relativement aux appareils mobiles et aux ordinateurs reste à voir, mais il pourrait être un bien plus grand acteur. Par exemple, tous ces capteurs dans votre maison peuvent être connectés et leurs données peuvent être affichées sur votre écran géant de sorte que vous n’ayez plus à toujours consulter votre téléphone intelligent. Le téléviseur peut aussi vous parler grâce à la reconnaissance vocale pendant que vous déjeunez et vous faire part des meilleurs plans pour la journée selon la météo, votre calendrier, votre moniteur pour le corps, etc.

Puis, il y a les logiciels comme IFTTT (If This, Then That) que vous pouvez utiliser sur votre téléviseur intelligent. Vous souhaitez relaxer et regarder vos émissions préférées, mais vous attendez un appel ou un courriel important de la part de vos parents, de votre travail ou de quiconque… Vous pouvez utiliser IFTTT pour automatiquement mettre fin à votre émission (et commencer à l’enregistrer au moyen de votre enregistreur numérique) et immédiatement afficher le courriel ou prendre l’appel que vous attendiez. Référez-vous à cette publication pour obtenir plus de renseignements sur les façons qu’IFTTT peut rendre votre maison encore plus intelligente (article en anglais).

Le téléviseur connecté jouera certainement un rôle important dans le futur de l’Internet des objets puisque les possibilités sont phénoménales. Le téléviseur de l’avenir pourrait finir par emmagasiner beaucoup plus de données en vue de contenir votre musique et vos vidéos et de recueillir les données de vos capteurs. Il pourrait aussi être doté de processeurs plus puissants afin de surveiller votre système de sécurité et d’afficher immédiatement toute activité anormale ou de gérer vos systèmes d’éclairage et de contrôle. Restez à l’affût tandis que l’Internet des objets s’immisce progressivement dans la vie quotidienne.

PARTAGER SUR
Tom Brauser
J’adore essayer les nouvelles technologies et j’ai adopté une approche pratique des gadgets électroniques : ils doivent être faciles à utiliser et me simplifier la vie. Ma maison est entièrement câblée. La salle familiale est dotée d’une chaîne audio ambiophonique pour la musique et la télévision, et je l’ai configurée afin de pouvoir écouter de la musique dans toute la maison et à l’extérieur. Je peux diffuser du contenu Internet sur tous les appareils à la maison, ce qui permet de choisir parmi un vaste choix de divertissements.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here