A woman with a Gocity electric bike

Vous avez probablement entendu parler des vélos électriques. Vous pourriez même songer à vous en procurer un. Une fois que vous avez pris votre décision, consultez notre guide d’achat complet, qui vous présente tous les types de vélos électriques, leurs fonctionnalités, ainsi que leurs avantages et inconvénients pour vous aider à faire un choix éclairé. Un élément pouvant soulever des questions est la différence entre l’assistance au pédalage et l’assistance à l’accélération. Quelle est la différence et quelle option vous convient le mieux?

Comment les vélos électriques fonctionnent-ils?

A man riding the Swft ebike

Les vélos électriques ressemblent à des vélos standard, à l’exception d’un élément important : ils sont dotés d’un moteur à piles fournissant une puissance supplémentaire au besoin. Cette puissance peut être utile lorsque vous parcourez de longues distances, lorsque vous devez gravir une pente haute ou prononcée ou un terrain accidenté, ou simplement parce que vous manquez d’endurance pour rouler sans aide, mais souhaitez tout de même faire des activités et de l’exercice.

Le fonctionnement de ce moteur peut être divisé en deux catégories : l’assistance au pédalage et l’assistance à l’accélération. Notez que de nombreux vélos électriques offrent les deux options. Il peut s’agir de la solution idéale si vous voulez profiter du meilleur des deux mondes. Mais tout d’abord, voyons comment chaque option fonctionne.

Qu’est-ce que l’assistance au pédalage?

A mans legs riding an ebike

Les vélos électriques à assistance au pédalage, également connus sous le nom de vélos à assistance électrique, alimentent le moteur uniquement lorsque le cycliste actionne les pédales. L’assistance au pédalage fonctionne grâce à un capteur qui surveille votre pédalage et fournit de la puissance en fonction du niveau que vous choisissez sur le vélo. Vous pouvez choisir d’ajuster les niveaux d’assistance au pédalage afin d’obtenir plus de soutien lorsque vous commencez à être fatigué après avoir roulé pendant une longue période ou lorsque vous avez besoin d’un coup de pouce supplémentaire pour monter une grande colline ou une pente raide. Vous pouvez choisir un niveau d’assistance au pédalage faible, qui vous donnera un petit coup de pouce supplémentaire, ou bien élevé, qui ne vous demandera que de pédaler doucement pour faire avancer le vélo. Les vélos électriques ont plusieurs niveaux d’assistance au pédalage. De nombreux modèles en ont 3 (faible, moyen, élevé) mais certains vélos électriques peuvent en avoir 5, ou plus de 7. Le fait de disposer de plusieurs niveaux d’assistance au pédalage permet au cycliste de réguler plus finement le niveau d’assistance dont il a besoin. Vous devrez néanmoins continuer à pédaler manuellement pour que l’assistance au pédalage s’active.

Alors que les vitesses d’un vélo ordinaire peuvent faciliter le pédalage (ou le rendre plus difficile, selon ce que vous recherchez), l’assistance au pédalage est différente dans la mesure où c’est un véritable moteur qui vous aide à avancer plus loin et plus vite. Votre pédalage manuel peut signaler au moteur qu’il doit s’actionner pour soutenir votre pédalage, tandis que le réglage des vitesses fera en sorte que le pédalage nécessite plus ou moins d’efforts de la part du cycliste. Bien que certains vélos électriques soient également équipés de vitesses, l’assistance au pédalage utilise la puissance du moteur pour fournir une assistance supplémentaire afin que vous puissiez aller plus loin et pédaler avec beaucoup moins d’efforts.

L’idée de l’assistance au pédalage est de fournir une assistance complémentaire pendant que vous roulez, mais elle n’élimine pas la nécessité de pédaler physiquement. En général, ces vélos peuvent également fonctionner comme des vélos ordinaires lorsque vous n’avez pas besoin d’assistance au pédalage et/ou lorsque la batterie est à plat. Tous les vélos électriques proposés par Best Buy sont dotés d’une assistance au pédalage, mais certains d’entre eux sont également équipés d’un accélérateur.

Qu’est-ce que l’assistance avec accélérateur?

A woman riding an electric bike

Les vélos électriques qui disposent également d’une assistance avec accélérateur fonctionnent de la même manière qu’une moto ou une trottinette électrique, en ce sens que vous actionnez un mécanisme sur le guidon, comme une poignée tournante, un bouton, une gâchette ou un levier, afin d’alimenter le vélo et de le faire avancer. Avec l’assistance à l’accélération, vous n’avez pas besoin de pédaler du tout : il vous suffit de rouler comme vous le feriez dans une voiture équipée d’un régulateur de vitesse. Certains vélos électriques avec accélérateur sont dotés de boutons pour mettre en marche l’accélérateur ou de boutons à tourner ou lever pour passer à la vitesse supérieure. Ils devraient également être dotés d’une molette permettant de choisir le niveau d’assistance : de faible à total.

L’accélérateur fonctionne en alimentant le moteur dès que vous appuyez sur le bouton, ce qui fait avancer le vélo électrique sans que vous ayez à pédaler. Certains modèles ont des niveaux numérotés afin que vous puissiez vous familiariser avec chacun d’eux et choisir la puissance d’accélération que vous souhaitez. D’autres sont dotés de boutons sensibles à la pression, donc plus vous appuyez fort, plus vous obtiendrez de puissance. Vous pourriez avoir besoin d’un tout petit peu de puissance pour avancer dans la circulation, par exemple, mais de bien plus de puissance lorsque vous êtes sur le point de gravir une pente abrupte. Lorsque le moteur n’est pas utilisé, vous verrez la mention « inactif » tandis que vous pédalez manuellement. Il convient de noter qu’il existe des vélos électriques à assistance avec accélérateur qui n’ont pas du tout de pédales, mais ils relèvent d’une classification différente de celle des vélos électriques standards (voir ci-dessous).

Un aspect important à considérer lors du choix d’un vélo électrique avec assistance à l’accélération est la modulation, qui fait référence à la façon dont la puissance augmente. Un vélo électrique à assistance avec accélérateur doté d’une bonne modulation vous permettra d’augmenter la puissance progressivement, de sorte que vous ne passerez pas de 0 à la puissance maximale, ce qui soumettrait votre corps à un mouvement brutal vers l’arrière.

Si un vélo est doté de l’assistance avec accélérateur, ce sera indiqué dans ses caractéristiques. L’accélérateur sera également visible sur le guidon ou la poignée. L’assistance au pédalage, quant à elle, s’actionnerait simplement en sélectionnant le niveau à l’aide d’une simple molette de commande ou d’un bouton.

Quel type de vélo électrique devriez-vous acheter?

homme et electrique velo La décision d’opter pour un vélo électrique à assistance au pédalage ou à l’accélération dépend de la manière, du lieu et de la raison pour lesquels vous comptez l’utiliser. Vous devez également tenir compte des règlements en vigueur dans votre province.

Un vélo à assistance au pédalage peut être tout ce dont vous avez besoin si vous voulez juste un peu plus de « punch » au besoin, que ce soit lorsque vous roulez plus loin que d’habitude ou que vous dévalez de grandes collines au chalet ou sur un sentier local. Si votre objectif est de faire de l’exercice, vous préférerez peut-être cette option, car vous aurez la possibilité de vous déplacer et de pédaler manuellement tout en vous offrant une poussée supplémentaire. Ces vélos sont simples à utiliser et fonctionnent comme un vélo ordinaire quand vous n’avez pas besoin d’aide supplémentaire.

Les vélos à assistance à l’accélération peuvent pour leur part nécessiter une plus grande courbe d’apprentissage. Vous devrez vous habituer aux niveaux de modulation et à aller beaucoup plus vite qu’à l’habitude, sans faire trop de travail. Si vous vous déplacez souvent, comme pour vous rendre au bureau tous les jours, ou si vous effectuez des livraisons, un vélo électrique avec assistance à l’accélération pourrait être un investissement fort avantageux. Vous pouvez vous déplacer beaucoup plus rapidement et facilement sans vous fatiguer trop, en plus de pouvoir parcourir de longues distances en tout confort si vous êtes sur une grande route. Si vous rencontrez de la circulation, avoir l’assistance à l’accélération à votre disposition est pratique pour l’activer au besoin.

Idéalement, la meilleure option serait un vélo électrique à assistance au pédalage également doté d’un accélérateur que vous pouvez utiliser au besoin. Dans une telle situation, vous pouvez profiter du meilleur des deux mondes, bien qu’il soit possible que vous ne puissiez pas profiter d’une puissance d’accélération aussi élevée que si vous aviez un vélo électrique à assistance à l’accélération dédié. Considérez le vélo électrique à assistance au pédalage comme une expérience supérieure à celle d’un vélo standard, et le vélo électrique avec assistance à l’accélération comme une expérience inférieure à celle d’une moto. Un vélo électrique doté des deux, quant à lui, est comme avoir une voiture avec un régulateur de vitesse à enclencher au besoin.

Catégories de vélos électriques

Ebike display

Il y a toutefois plus à savoir sur la différence entre les vélos à assistance au pédalage et ceux à assistance à l’accélération. La façon dont ils fonctionnent les placera dans une catégorie spécifique. Ces catégories se rapportent aux règles sur la façon dont les vélos peuvent être utilisés au Canada.

Catégorie 1 : les vélos électriques de cette catégorie exigent que les pédales soient en mouvement pour que la batterie démarre. Il est donc question ici de vélos à assistance au pédalage. Même s’il s’agit d’un vélo à assistance au pédalage qui est également doté d’un accélérateur, il doit tout de même avoir l’option d’assistance au pédalage pour être qualifié de vélo de catégorie 1. La vitesse de ces vélos ne peut pas dépasser 32 km/h.

Catégorie 2 : cette catégorie comprend les vélos avec aide à l’accélération dont le fonctionnement ne requiert aucun pédalage. Toutefois, tout comme les vélos électriques de catégorie 1, leur vitesse ne peut pas dépasser 32 km/h.

Catégorie 3 : que ces vélos soient équipés ou non d’un système d’assistance au pédalage ou à l’accélération ou des deux, ils peuvent dépasser 32 km/h. Ils doivent également être dotés d’un compteur de vitesse pour permettre à l’utilisateur de surveiller sa vitesse.

Quelles sont les règles concernant les vélos électriques au Canada?

Young man riding an ebike wearing a helmet

Le Canada ne suit aucun système spécifique de catégories pour les vélos électriques, mais les règles coïncident avec les catégories mentionnées ci-dessus, qui sont utilisées aux États-Unis. Tout vélo électrique pouvant aller plus vite que 32 km/h est considéré comme une motocyclette, un cyclomoteur ou tout autre véhicule semblable, et est par conséquent soumis aux mêmes règles que ces types de véhicules motorisés. Cela signifie que vous pourriez avoir besoin d’un permis pour l’utiliser.

Pour les vélos électriques de catégorie 2, si aucun pédalage n’est requis, le vélo ne sera plus classé comme un vélo électrique. Ainsi, vous pourriez avoir besoin d’un permis pour en utiliser un. Consultez les règlements de votre province pour obtenir plus de détails avant d’investir dans un vélo électrique de catégorie 2 afin de connaître le règlement complet.

Si l’assistance à l’accélération d’un vélo électrique peut toutefois être désactivée, l’usage de ce dernier est approuvé au Canada. Il est important de souligner que les vélos électriques dont la vitesse peut dépasser 45 km/h ne sont pas admissibles au statut de vélo électrique au Canada, de sorte que leur usage requiert un permis.

Peu importe le type de vélo électrique que vous choisissez, il est également recommandé de porter un casque pendant que vous roulez. De nombreuses provinces ont des règles imposant le port du casque. Vous devez également suivre toutes les règles habituelles de la route, surtout si vous roulez dans des zones résidentielles, sur des sentiers ou sur des pistes cyclables sur la route.

Prêt(e) à vous en procurer un?

Vous pouvez trouver une vaste sélection de vélos électriques sur BestBuy.ca. 

Je suis un expert des technologies et journaliste avec 12 ans d’expérience dans le commerce et le journalisme de consommation. J’ai travaillé les 12 dernières années au magazine Marketnews/Marketnews.ca, et je suis actuellement rédacteur en chef à WiFi HiFi Magazine/WiFiHiFi.ca. J’ai aussi contribué au développement d’un grand nombre de sites web en technologies et affaires et de sites, blogues et magazines destinés aux parents. Je suis une amoureuse autoproclamée de la technologie, de bouffe et de télévision, et une fière mère d’un fils en bas âge.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here