oreillercor.jpgJe me rappelle encore du temps où j’ai magasiné un nouveau matelas avec ma conjointe. On a passé tellement de temps dans les magasins à essayer les différents modèles. Pourtant, lorsqu’est venu le temps de renouveler nos oreillers, on n’a pas pris autant de temps. Grave erreur! Un oreiller qui n’est pas adapté à nous peut provoquer des tensions dans le cou, des maux de tête et des courbatures. Voilà pourquoi il est indispensable de prendre du temps pour magasiner son oreiller. 

Si vous êtes dans le processus de magasinage d’un nouvel oreiller ou que vous ressentez des tensions ou des raideurs à la nuque ou au dos, et que vous pensez que c’est la faut de votre oreiller actuel, voici un petit guide qui, je l’espère, vous aidera à choisir l’oreiller qui est fait pour vous.  

 

Les types d’oreillers 

Il existe plusieurs types d’oreillers. Chacun possède ses avantages et ses inconvénients. Voici les sortes les plus communes.

Les oreillers en plume

10277669.jpgJ’ai longtemps dormi sur un oreiller en plume. Ce qui est bien avec ce type d’oreillers, c’est que l’on peut les mouler selon nos goûts, comme si c’était une espèce de grosse pâte à pizza. 

Aussi, les oreillers en plumes peuvent retenir aisément la chaleur humaine, ce qui peut être très bien lors des froides journées d’hiver.

En revanche, les oreilles en plume sont déconseillées aux personnes soufrant d’allergies. En effet, les acariens sont friands de ce type d’oreillers. 

Attention également à la durée de vie. Celle-ci est estimée à 10 ans ou moins, selon les modèles. Après ça, votre oreiller risque de vous causer des problèmes de santé. Moi-même, j’avais eu plusieurs piqures sur mes bras causés, selon ma dermatologue, par des « bibittes » qui se seraient formées dans les plumes de mon oreiller devenu trop vieux. 

Il est aussi bon de mentionner que si les oreillers en plume peuvent être confortables au début de la nuit, ils peuvent, le matin venu, devenir plates comme une galette et être un peu moins agréables pour le cou. Vous perdrez donc votre soutien graduellement pendant votre sommeil.

Les oreillers de latex

Les oreillers en latex sont appréciés pour leur grande fermeté et le bon support qu’ils offrent à la nuque et à la tête. Ah oui! Et est-ce que je vous avais dit que les gens souffrant d’allergies pouvaient les utiliser, car ils sont hypoallergéniques à 100 % ? 

La durée de vie de ce type d’oreillers est estimée à 5 ou 6 ans, ce qui n’est pas trop mal. Par contre, les oreillers en latex sont souvent plus chers que les oreillers en fibres synthétiques et en plume. Il n’est pas possible non plus de les laver. 

Les oreillers en mousse à mémoire

oreillermouss.jpgComme leur nom l’indique, les oreillers en mousse à mémoire prennent la forme de la tête et du cou du dormeur.  Étant donné qu’il existe plusieurs modèles différents offrant des épaisseurs et des niveaux de fermeté différents, il est recommandé de les essayer, si c’est possible, avant l’achat. 

Et les inconvénients? Au rayon des oreillers, les oreillers en mousse à mémoire sont souvent parmi les plus chers. Aussi, après un certain temps, leur fonction « mémoire » devient moins efficace. Voilà pourquoi il faut les remplacer tous les 5 ou 7 ans environ. 

Ce n’est qu’un détail, mais certains modèles, lorsqu’ils sont neufs, ont une odeur particulière. Pour éviter d’avoir le nez directement dans un oreiller qui sent trop fort pendant toute la nuit (et que ça vous empêche de bien dormir), vous pourrez procéder à l’aération de l’oreiller pendant quelques jours. 

Les oreillers en laine

Si vous êtes du genre à transpirer beaucoup pendant la nuit ou que vous avez souvent froid, les oreillers en laine sont faits pour vous! En effet, la laine permet de réguler la température de notre corps. Elle est aussi l’ennemie de l’humidité et par ricochet des acariens et des moisissures.

En revanche, sa grande fermeté ne plait pas à tout le monde. Ce type d’oreillers est également assez cher. 

Les oreillers en écales de Sarrazin  

Quand j’ai rencontré ma conjointe, elle avait un oreiller en écales de Sarrazin. Curieux, j’ai demandé si je pouvais l’essayer. J’ai détesté! J’avais l’impression de dormir sur une poche remplie de petites roches. 

Mais bon. Les oreillers en écales de Sarrazin existent depuis plusieurs millénaires en Asie et a de nombreux défenseurs. En fait, on aime ou on n’aime pas.

Ses défenseurs apprécient le fait qu’ils épousent la forme du cou alors que ses détracteurs soutiennent que le bruit du froissement que provoque les écales peut nuire à la qualité du sommeil. Reste donc à voir si ce type d’oreillers vous convient. 

Les oreillers en fibres synthétiques 

10271484.jpg Les oreillers en fibres synthétiques sont assurément les plus abordables du lot. On peut les laver habituellement à la machine.

Toutefois, et c’est sans doute là leur plus grand inconvénient, ils ont une durée de vie très courte. On parle d’une ou de deux années seulement. Après cela, il faut les remplacer au risque de souffrir de torticolis! 

Les types de dormeurs

Le type de dormeur que vous êtes déterminera le type d’oreiller dont vous aurez besoin.  En fait ça se joue surtout, comme nous le verrons, sur l’épaisseur

Dormir sur le côté

Mieux vaut prendre un modèle épais d’au moins 9 cm. Pourquoi? Parce que votre nuque et votre tête sont plus loin du matelas que si vous dormiez dans une autre position. Un oreiller épais vous aidera aussi à conserver l’alignement de votre colonne vertébrale durant votre sommeil.

Dormir sur le ventre

Si vous êtes plutôt un dormeur « du ventre », vous devrez opter pour un oreiller moins épais (5 ou 6 cm). Comme cela, votre nuque et votre tête ne seront pas trop éloignés du matelas. Aussi, vous n’aurez pas l’impression de casser votre cou.

Dormir sur le dos

Habituellement, vous avez plus de choix si vous dormez sur le dos. En effet, l’épaisseur est moins importante dans ce cas.

Les cas particuliers

 

Les enfants 

Comme beaucoup de spécialistes le recommandant, les enfants de deux ans et moins ne devraient pas dormir avec un oreiller. De toute façon, je regarde ma fille d’un an dormir et elle bouge tellement (il n’est pas rare que son corps face un 180 degrés durant la nuit) que l’oreiller se retrouverait à l’extérieur de sa couchette! 

Un enfant qui atteint l’âge de deux ans peut avoir son premier oreiller. Mais attention! On ne peut pas lui donner n’importe quoi… Oubliez les gros oreillers en plume ou les modèles qui sont deux fois plus grands que son corps. Pour éviter une malformation de la colonne à long terme, il est suggéré de lui procurer un oreiller très mince. Si l’oreiller est trop gros, il va juste le mettre de côté et se coucher sur le ventre. Or cette position peut entrainer des problèmes au dos plus tard. 

Les personnes âgées 

Si la personne âgée n’a aucun problème de santé, elle peut opter pour un oreiller mince. Pourquoi? Parce qu’habituellement le dos des personnes âgées présente une courbure moins accentuée qu’un adulte de 30 ans, par exemple. 

Si une personne âgée souffre de troubles respiratoires ou d’une cyphose, il faudra alors penser à avoir plus d’un oreiller ou un grand oreiller. En fait, ce ou ces oreillers devraient pouvoir soulever le cou et ne pas encombrer le menton. Cela devrait ainsi faciliter la respiration du dormeur. 

En bref

Voilà! J’espère que mon article vous a fait comprendre l’importance d’avoir un bon oreiller et qui vous aidera à faire un choix éclairé.

Magasinez les oreillers chez Besy Buy.

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here