diablo.jpgJe dois avouer un truc : j’ai toujours apprécié les jeux développés par Blizzard Entertainment. Encore aujourd’hui, même si je me fais croire que je ne joue plus à World of Warcraft, je me surprends quelques fois à me replonger dans cet univers, et ce, dans l’optique de voir comment il a évolué. J’ai pu faire la même chose avec la plus récente extension publiée pour le vénérable Diablo III, Diablo III:  Reaper of Souls. Je sais que vous voulez en savoir un peu plus sur ce titre, donc suivez-moi.

Ceux qui ne connaissent pas véritablement les styles de jeux « à la Diablo » se coupent d’une catégorie intéressante de jeux. Ce genre de titre que l’on peut catégoriser comme étant un « ratisseur de donjons » usant de la technique du « pointez-cliquez ». En d’autres mots, vous écumez les donjons de différents monstres présents – une quantité industrielle, c’est moi qui vous le dis -, vous ramassez tout ce qu’il y a comme trésor sur votre route, et vous ajoutez des points d’expériences à votre héros.  Ha oui, vous ai-je dit qu’il y en avait vraiment beaucoup des monstres ?

Donc, si vous ne connaissez pas ce genre de jeu, Diablo III est une bonne initiation, notamment avec l’extension Reaper of Souls (PC et Mac anglais / PC et Mac édition du collectionneur anglais / PC français / PC édition du collectionner français). Si par contre vous connaissez le genre et que vous l’aimez, vous ne serez pas déçu du tout par Reaper of Souls. En effet, c’est toute ce que vous pouvez aimer dans ce genre de jeu, et encore plus !

Diablo III: Reaper of Souls ajoute plusieurs éléments qui sauront plaire à tous les invétérés de la série. Tout d’abord, on augmente le niveau d’expérience maximum à 70, cela aura pour avantage que votre personnage sera définitivement plus fort pour affronter les différentes créatures habitant les méandres des donjons de l’enfer. Évidemment, augmenter le nombre de niveaux disponible augmente également les compétences disponibles. Les joueurs bénéficient ainsi de plusieurs nouvelles compétences qui se débloqueront au fur et à mesure de leurs aventures.

Il faut également mentionner le fait que l’extension ajoute une nouvelle classe : le Croisé (Crusaders). Je dois dire que cette classe est on ne peut plus intéressante à jouer. Il s’agit d’une classe hybride qui mélange les attaques à distance des mages et les attaques corps à corps des guerriers. Cette classe est donc très utile, car elle permet de pallier à différentes situations et différents scénarios. Je dois indubitablement avouer que je me suis grandement amusé à utiliser les différents pouvoirs permettant de paralyser des adversaires pour mieux les frapper par la suite – je sais, je sais, je suis un peu agressif. En plus, la classe du Croisé a une histoire qui est vraiment intéressante.

Autre force de l’extension : elle confirme le fait que Blizzard a pris une nouvelle tendance en ce qui concerne l’« Auction House ». La compagnie avait en effet décidé de mettre fin à cette méthode de monétisation qui permettait d’acheter des items contre de l’argent sonnant. Plusieurs critiques avaient été faites envers ce système et les joueurs disaient grosso modo que le système déstabilisait l’équilibre dans le jeu.  Blizzard avait déjà mis fin à tout cela en introduisant sa dernière rustine importante, mettant en place le système de  « Loot 2.0 ». Cela a pour conséquence que les récompenses matérielles du joueur sont plus intéressantes.

Ma propre étude (totalement non scientifique) tend à me confirmer cette tendance. En effet, si les items que l’on découvre sont un peu moins nombreux, ils sont toutefois plus intéressants. En d’autres mots, ce que Blizzard a décidé de faire, c’est tout simplement de donner plus d’items directement utiles aux joueurs – les items seront donc plus axés en fonction de la classe de personnage que vous incarnez. C’est non seulement beaucoup plus pratique, mais c’est aussi beaucoup moins frustrant.

Cependant, le joyau de cette expansion est sans contredit le mode « aventure ». Cela ouvre la porte à de véritables petits bijoux de quêtes se déroulant dans tous les mondes de Diablo III. On vous propose de prendre le rôle de véritables chasseurs de primes, et ce, dans l’objectif de terrasser des adversaires coriaces et d’amasser des trésors. Je dois lever mon chapeau, car c’est une prouesse technique d’arriver à générer de manière aléatoire et de façon fonctionnelle des aventures de ce genre. Avec ce mode, aussi bien-dire que le jeu n’aura jamais de fin !

Graphismes

L’aspect visuel du jeu est à la hauteur de ce que Blizzard nous a habitués de livrer. En effet, le titre est véritablement beau. Les couleurs sont vives et bien exploitées. De plus, force est d’admettre que les environnements sont véritablement lugubres et ténébreux. Les donjons sont aussi très originaux. Ils sont générés de manière à apporter des éléments on ne peut plus novateurs. Bref, c’est beeeeen beau! :-)

Le critique acerbe dira probablement toutefois que cela n’est toutefois pas très révolutionnaire et que c’est du déjà vu. Certes, on est en terrain connu, mais est-ce que cela est négatif ? J’en doute. En effet, le titre a réussi à bien remâcher une méthodologie connue pour lui rendre adéquatement justice.

Quoi en penser ?

En conclusion, force est d’admettre que cette extension de Diablo III est véritablement un must. Je vous suggère fortement de mettre la main sur cette extension. Elle vous permettra d’allonger le plaisir que vous aurez avec Diablo III et vous ajoute des options très amusantes – surtout la nouvelle classe. Dans mon cas, c’est clair que je vais aller nettoyer les donjons avec chasseur de démon et mon nouveau Croisé ! J Ha oui, si jamais vous avez besoin d’aide pour combattre les forces de l’enfer, n’oubliez pas que vous pouvez mettre la main sur le guide de stratégies !

On aime

  • Les ajouts.
  • La nouvelle classe de personnage.
  • Les environnements très beaux.
  • Le mode aventure.

On aime moins

  • Le manque de diversité des adversaires qui est parfois présent.
  • Le fait qu’on ait dû attendre aussi longtemps !

Note globale : 8,5 / 10

PARTAGER SUR
Benoit "Ben the Man" Gagnon est né nu et sans défense jusqu'au moment où il a découvert les jeux vidéo et la technologie. À ce moment, il s'est mis à découvrir un monde rempli de promesses et de découvertes. Depuis, il s'est intéressé aux jeux vidéo, aux technologies émergentes, à l'industrie technologique et à la sécurité.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here