rig.jpgDes tests, des tests, encore des tests ! Hé oui ! Je fais encore pour vous des tests. Cette fois-ci, j’ai pu tester une paire d’écouteurs dédiés aux jeux vidéo. Comme vous allez pouvoir le voir, ces écouteurs ont des options très particulières. Je vous invite à me suivre pour en savoir un peu plus !

Je connais Plantronics surtout pour leurs casques de communication. Quand je travaillais dans le monde des sondages, ce sont ces casques que nous avions.  Ensuite, j’ai acheté un casque du genre pour mes conversations téléphoniques se déroulant au travers de Skype. Pour moi, Plantronics était surtout synonyme de casques de communication dédiés au monde du travail et pour les communications « sérieuses ».

Or, quelle ne fut pas ma surprise de recevoir un casque de Plantronics dédié aux jeux vidéo. Non seulement j’ai été surpris de savoir que cette compagnie était impliquée dans ce marché, mais je suis d’autant plus impressionné par le fait qu’il réussit à tenir tête à la compétition. Cela est d’autant plus marquant avec le casque RIG que j’ai pu tester.

Design et construction

rig2.jpgComme vous le savez, pour moi le design est important dans un objet, la forme et la fonction doivent se marier pour que j’aie véritablement l’impression d’avoir un produit de haute qualité entre les mains. De ce côté, je n’ai pas été déçu par le RIG, mais je n’ai pas été non plus impressionné.  Les écouteurs sont bien dessinés, et le petit mixeur qui vient avec est de toute évidence fait pour attirer l’œil des joueurs invétérés – je reviendrai d’ailleurs sur le mixeur plus tard dans le texte.

Du côté de la construction globale du casque, je dois dire que j’ai été un peu inquiet de la solidité du casque sur le long terme. Si je n’ai connu aucun problème avec ce dernier lors de mon essai, je dois dire que j’ai trouvé le plastique quelque peu ordinaire. Disons que j’aurais apprécié un peu plus de qualité et un peu plus de métal dans la construction générale. En même temps, ce n’est pas non plus un casque valant plusieurs centaines de dollars. Plantronics a donc dû faire quelques choix dans la construction.

Un élément que j’ai trouvé intéressant avec ces écouteurs, c’est que le microphone n’est pas attaché au casque. Il est complètement détachable. Cela vous permet donc d’éventuellement utiliser ces écouteurs alors que vous êtes sur la route, sans avoir l’air d’un sombre idiot. Avouons-le, avoir un gros microphone sur le bord de la bouche quand on écoute de la musique dans le métro peut avoir l’air étrange.

Confort d’utilisation

C’est probablement là où j’ai été le plus mitigé en ce qui concerne ces écouteurs. En effet, si ce qui couvre les oreilles est on ne peut plus confortable – on remercie l’utilisation d’un tissu très doux qui enveloppe de manière très douillette l’oreille -, la barre transversale, elle, ne m’a pas semblé très confortable après une longue utilisation. Évidemment, je suis peut-être un cas particulier, car je sais que j’ai une tête très ovale.  Bref, tout ça pour dire que c’est un aspect qui m’a quelque peu dérangé.

Qualité sonore

Du point de vue du son, c’est très correct. Encore une fois, on ne peut pas trop en demander au casque, et ce, pour la simple et bonne raison que ce n’est pas un modèle haut de gamme. Il offre cependant un son très juste, sans pour autant essayer de trop en faire. Si vous êtes du genre à n’apprécier que les basses, vous serez par contre à mon avis un peu déçu. Je crois que les constructeurs se sont attelés à rendre un son juste, plutôt qu’un son « augmenté ». C’est loin d’être mauvais.

Du côté du microphone, je n’ai pas vraiment pu entendre le résultat. Cependant, mes interlocuteurs étaient plutôt impressionnés par la qualité du son offert par le microphone. On m’a fait savoir que le son était très clair. C’est l’idéal pour des séances intensives de jeu.

Un point intéressant à ne pas mettre de côté quand vient le temps de parler du casque RIG, c’est qu’il est compatible avec la PlayStation 4. Or, cela est une fonctionnalité intéressante, considérant que les écouteurs compatibles avec la nouvelle console ne sont pas très nombreux. Certes, il y en a quelques-uns, mais je ne suis pas certain qu’ils sont tous du calibre de ce qu’offre Plantronics.

Le rôle du mixeur

rig3.jpgLe mixeur offert avec le casque RIG est probablement l’option la plus novatrice issue de l’offre de Plantronics. Le système de contrôle a la forme d’un bouton rond. Il offre des contrôles sonores de base qui permettent par exemple d’ajuster le niveau sonore par exemple. Ce qu’il a toutefois de novateur, c’est qu’il permet de connecter un appareil intelligent, comme un téléphone par exemple. Cela permet non seulement d’écouter votre propre musique lors de vos séances de jeux, mais cela peut aussi vous permettre de répondre à votre téléphone rapidement, et ce, sans même avoir à délaisser votre partie.

Même chose avec une tablette. Sauf que cette fois-ci, le fabricant propose également d’exploiter une tablette comme une seconde plateforme de jeu en ligne, vous permettant de faire de la communication vidéo en temps réel avec un ami qui s’adonne au même plaisir vidéoludique que vous. Assez intéressant !

Si cette option est on ne peut plus agréable, il faut tout de même mentionner un irritant important : toute cette installation augmente la quantité de câbles que vous avez autour de votre station de jeu. Je comprends que pour avoir cette fonction, c’est nécessaire. Cependant, si vous êtes comme moi et que vous évitez au maximum d’avoir des câbles qui traînent partout, vous serez probablement ennuyé par la solution proposée par le casque RIG. Cela est d’autant plus frappant si vous utilisez le tout avec une console de salon. J’ai effectué le test avec ma PlayStation 4 et je dois dire que ce n’est pas une solution que je retiendrais. Je préfère de loin des écouteurs sans fil dans ce cas.

Conclusion et commentaires généraux

En définitive, je dois bien admettre que Plantronics arrive avec un produit qui, globalement, est satisfaisant. Le casque livre ce qu’il a à livrer, soit du son de bonne qualité juxtaposé à des communications claires. Mentionnons également les options offertes par le mixeur qui sont on ne peut plus originales dans un marché où l’innovation n’est pas toujours évidente à faire.

On aime :

  • La qualité globale du son.
  • Le rapport qualité prix.
  • Le mixeur qui permet d’ajouter un appareil intelligent, comme un téléphone ou une tablette.

On aime moins :

  • La construction qui semble un peu fragile.
  • L’inconfort en provenance de la barre transversale.
  • Les câbles supplémentaires qui s’accumulent. 

Note globale : 8 sur 10

PARTAGER SUR
Benoit "Ben the Man" Gagnon est né nu et sans défense jusqu'au moment où il a découvert les jeux vidéo et la technologie. À ce moment, il s'est mis à découvrir un monde rempli de promesses et de découvertes. Depuis, il s'est intéressé aux jeux vidéo, aux technologies émergentes, à l'industrie technologique et à la sécurité.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here