bedding.jpgQuand on se prépare à emménager dans un premier appartement ou dans une résidence d’étudiants, on doit penser à un million de choses en même temps: les meubles, la connexion Internet, les cours, les livres… Or, dans tout ce brouhaha, il est facile de négliger certains détails en apparence anodins qui deviennent soudainement très importants quand on se rend compte, le premier soir, qu’on est forcé de coucher directement sur le matelas, avec son sac à dos comme oreiller, après s’être essuyé avec un t-shirt louche en sortant de la douche!

Pour éviter ce piège et commencer la nouvelle année scolaire en tout confort, voici quelques conseils de magasinage pour bien équiper votre salle de bains et votre chambre à coucher.

Quoi acheter et quoi récupérer

La première chose à faire, c’est de déterminer ce que vous allez apporter de chez vos parents et ce que vous allez devoir acheter.

Parfois, la décision est facile à prendre. Quand je me suis installé en résidence pendant une session au CÉGEP, la résidence fournissait et lavait les draps (hourra!) mais elle n’était ouverte que du dimanche soir au vendredi après-midi et je devais obligatoirement rentrer chez mes parents en autobus toutes les fins de semaine. Donc, je n’avais pas besoin d’acheter de literie — heureusement, d’ailleurs, parce que mon lit à la résidence était d’un format hors norme que je n’ai jamais revu ailleurs par la suite — mais il me fallait deux oreillers, un à chaque endroit, pour éviter d’être trop encombré dans le transport en commun.

Parfois, le processus de réflexion est un peu plus compliqué. Si vous déménagez en appartement en apportant votre lit, il faudrait que vous ayez des parents bien cruels pour que vous ne puissiez pas apporter vos draps et vos couvertures en même temps; mais que faire si vous laissez le lit derrière pour que votre ancienne chambre soit convertie en chambre d’amis? Autre exemple: allez-vous risquer une chicane de famille rien que pour obtenir la garde de la vieille serviette de plage à l’effigie d’une défunte marque de bière que vous et vos frères vous disputez depuis toujours? Et avez-vous vraiment envie de commencer votre nouvelle vie d’adulte avec la couette de Batman que vous traînez depuis la fin du primaire?

En règle générale, si on peut souvent sauver quelques sous en partant avec sa part du patrimoine textile familial, il est quand même préférable de s’équiper à son goût avec du neuf. Pas besoin d’acheter une tonne de matériel tout de suite: il suffit de se procurer le minimum et d’étendre son trousseau tranquillement, au fil des besoins.

cambridgeegypt.jpgLes serviettes

Commençons par la salle de bains. J’aime bien utiliser des serviettes et des débarbouillettes blanches ou de couleur crème la plupart du temps, parce que je peux les laver à l’eau de javel de temps à autres pour éliminer les microbes et les mauvaises odeurs qui ont tendance à s’incruster à la longue à cause de l’humidité. Cet ensemble Grand Egyptian de Cambridge contient deux serviettes de bain, deux serviettes à main, un tapis de bain (indispensable si votre nouvel appartement a des planchers en céramique froids l’hiver) et deux débarbouillettes. C’est le strict minimum vital: essayer de survivre avec une seule serviette de bain mène inévitablement à la catastrophe dès que l’on sort de la douche, que l’on se rend compte que la serviette sent mauvais, et que l’on ne dispose d’aucune solution de rechange.

Si vous êtes comme moi et que vous aimez vous laver le visage plusieurs fois par jour, ajoutez un ou deux ensembles de débarbouillettes en bambou biologique Bamdoo de Shoo-Foo; elles résistent aux microbes, alors pas besoin de les javelliser (du moins pas souvent), et elles sont douces pour la peau.

invitesshoofoo.jpg

Si vous déménagez loin de chez vos parents et que vous prévoyez les recevoir en visite de temps à autres, un ou deux ensembles de deux serviettes pour les invités de Shoo-Foo est aussi de mise. Choisissez une couleur différente de celle de vos propres serviettes si vous voulez éviter les mélanges.

Un petit conseil: si votre maman insiste pour que vous apportiez quelques serviettes de la maison en déménageant, choisissez des serviettes à mains. Vous en aurez peut-être besoin au gym, et il n’y a rien de mieux pour éponger un petit dégât dans la cuisine! :-)


Les draps

Fiez-vous à mon expérience: trop économiser sur les draps, c’est un très mauvais investissement. On passe huit heures par jour au lit (parfois bien plus) et rien n’est pire pour la qualité du sommeil que des draps piquants ou trop raides. Choisissez des draps qui vous conviennent, quitte à rogner sur le budget ailleurs.

Je préfère les draps en coton, comme l’ensemble Collection Maxwell de Maholi, qui ne sont si trop chauds l’été, ni trop froids l’hiver. Si vous êtes plutôt frileux, un ensemble en microflanelle comme celui de Shavel pourrait être plus approprié.  

Avez-vous besoin de plus d’un ensemble de draps par lit? Non, un seul suffit — à condition de pouvoir le laver chaque semaine pour conserver un confort optimal et éliminer les acariens. Si vous n’avez pas de laveuse-sécheuse et que vous ne visitez le lavoir qu’aux deux ou trois semaines, deux ensembles de draps ne seront pas de trop.

couetteduvet.jpgLa couette

Ma conjointe souffre de toutes sortes d’allergies. Nous utilisons donc une couette en soie, comme celle de Simple & Pure, puisque les acariens ne s’incrustent pas dans la soie. De plus, les couettes en soie sont généralement légères et elles évacuent naturellement la transpiration; on peut donc s’en servir toute l’année. Elles sont aussi plutôt bon marché: en acheter deux pour l’hiver peut coûter moins cher qu’une seule couette en duvet.

Ceci dit, côté confort, difficile de battre une couette en duvet bien lourde et bien épaisse. Si vous disposez du budget nécessaire et que vous ne souffrez ni d’allergies, ni d’asthme, vous pourriez dormir aux anges avec une couette en duvet La Rochelle de Highland Feather, dont le rembourrage est maintenu en place par des coutures qui séparent la couette en petits carreaux autonomes.

oreiller.jpgLes oreillers

Il est bien difficile pour moi de vous recommander un type d’oreiller en particulier: rien n’est plus personnel comme décision, certains préférant les oreillers plutôt fermes, d’autres la mousse mémoire, d’autres des produits minces ou à forme spécialisée, etc. Le seul conseil que je puisse vous donner, après des années de torticolis occasionnés par des oreillers mal ajustés à mes besoins: n’hésitez pas à remplacer un oreiller qui ne vous convient pas, même s’il est presque neuf. Vous dormirez mieux et vous serez plus productifs toute la journée.

Quelques modèles à essayer:

  • L’oreiller cervical 4-en-1 d’ObusForme, qui vous permet d’adopter quatre postures différentes selon ce qui vous procure le plus de confort tout en réduisant la pression sur la tête et sur le cou. Particulièrement pratique si vous bougez beaucoup la nuit et que vous vous réveillez souvent dans des positions étranges comme moi!
  • L’oreiller ferme matelassé en plumes de Simple & Pure. Très peu coûteux, cet oreiller est conçu pour donner du soutien au cou; si vous le trouvez trop dur après une période d’essai, il pourra facilement se transformer en coussin de dos pour les séances de lecture au lit.

Les jetés et coussins décoratifs

En terminant, Best Buy offre une belle variété de jetés, de couvertures et de coussins décoratifs pour tous les goûts. Mais puisqu’il s’agit d’accessoires qui ne sont pas indispensables si vous avez déjà les articles dont je vous ai parlé plus haut, je vous conseille de les demander en cadeaux à vos proches, que ce soit pour la pendaison de crémaillère ou pour Noël. Cela vous permettra de consacrer votre argent à un ensemble de draps plus langoureux, tout en faisant le bonheur de ceux et celles qui ne savent jamais quoi vous offrir en cadeau!

PARTAGER SUR
Après une carrière de 15 ans en développement de jeux vidéo, FDL a succombé au côté obscur de la Force: celui des médias. Il compte à son actif 4 livres, 250 émissions de télévision et plusieurs milliers d'articles et de billets de blogues portant sur la technologie, les jeux, la science et le monde de l'insolite. Fier détenteur de deux maîtrises et demie, il espère compléter son doctorat en histoire d'ici la fin du 21e siècle.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here