en-INTL-L-Themis-64GB-7G5-00001-RM1-mnco.jpgEh non, ce n’est pas un poisson d’avril. Microsoft a pris beaucoup de gens par surprise en annonçant aujourd’hui une nouvelle mouture de sa tablette Surface, la Surface 3. La cible avouée des ingénieurs de Microsoft? Le iPad Air 2. Est-ce qu’ils vont réussir avec ce nouveau produit?

 

La Surface 3 Pro était une bête complètement différente du iPad. On était beaucoup plus près d’un ordinateur portable que de la tablette. Cette fois, Microsoft a réduit sa tablette pour la rendre plus petite (10.8 pouces versus 12 pouces), plus légère (622 grammes versus 800 grammes) et donc plus portable. Je suis content de voir qu’on a également gardé le châssis en magnésium de sa grande soeur. Le iPad est supérieur à beaucoup de ses concurrents justement parce qu’il offre un boitier métallique rigide et c’est une excellente nouvelle de voir que la Surface 3 emprunte le même chemin.

 

Puisque le boitier est un peu plus petit, l’écran sera lui aussi un peu plus petit. Heureusement, il gardera la même résolution de 1920×1080 ainsi que le support tactile jusqu’à 10 doigts en même temps.

 en-INTL-L-Themis-64GB-7G5-00001-RM2-mnco.jpg

Deux modèles seront disponibles: La première offrira deux Go de mémoire et un disque dur SSD de 64 Go alors que le deuxième aura quatre Go de mémoire et un disque dur SSD de 128 Go. Malheureusement, aucune version avec 8 Go ne sera offerte. C’est un peu décevant qu’on ne nous offre pas l’option mais force est d’admettre que Windows 8.1 fonctionne très bien avec 8 Go.

 

 

 

Si jusqu’ici, on semble avoir une alternative solide au iPad, le choix du processeur en fera sourciller quelques-uns. La Surface Pro 3 avait trois configurations possibles: le processeur bas de gamme i3, le i5 et le processeur i7 haut de gamme. Cette fois, on opte pour un processeur à quatre coeurs Atom x7-Z8700. Ce genre de processeur est normalement dédié pour les ordinateurs bas de gamme et n’est pas très approprié pour des applications qui demandent beaucoup de ressources comme Photoshop. Pour surfer l’internet ou écrire des courriels, ça devrait faire l’affaire mais sa fiable puissance pourrait aussi handicaper sa durée de vie à long terme. Le temps nous le dira.

 

Même si on vise plus les tablettes que les ordinateurs portables, la Surface offre tout de même un port USB 3.0, un port Mini DisplayPort, un port MicroSD ainsi que la recharge par câble MicroUSB qu’on ne retrouve pas normalement sur les tablettes. Vous aurez aussi une caméra de huit mégapixels à l’arrière et trois mégapixels à l’avant. Une couverture clavier est également disponible en extra. Microsoft estime que la pile devrait durer 10 heures soit une de plus que la Surface 3 Pro.

 

Finalement comme cerise sur le sundae, vous avez Windows 8.1 complet et non pas la version RT handicapée comme certains modèles de la Surface 2. Mieux encore, vous pourrez la mettre à jour gratuitement à Windows 10 lors de sa sortie l’été prochain.

en-INTL-PDP-Themis-64GB-7G5-00001-Windows.jpg

La tablette a des spécifications intéressantes mais le processeur demeure le gros point d’interrogation. Microsoft a un produit attrayant à un prix compétitif qui a le gros avantage de fonctionner avec une version complète de Windows. On a beaucoup de forces et d’avantages dans cette petite tablette si on est prêt à vivre avec un peu moins de puissance. Un utilisateur de tous les jours sera probablement satisfait de ce qu’elle offre particulièrement au prix que Microsoft compte l’offrir.

 

Si le produit vous intéresse, garder l’oeil sur le site de Best Buy où elle devrait être disponible dans les prochains mois.

 

 

 

 

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here