pc-1207686_640 (1).jpgLa fatigue oculaire touche de plus en plus de Canadiens. Pourquoi? Parce que nous sommes nombreux à utiliser longtemps un ordinateur, que ce soit pour travailler ou passer la soirée sur les réseaux sociaux.

Si vous avez les yeux irrités ou secs ou encore, de la difficulté à voir, il se peut que vous souffriez de fatigue oculaire. Bien sûr, il est primordial de consulter un professionnel de la santé, mais, à la maison ou au travail, l’aménagement ergonomique d’un bureau peut vraiment aider à prévenir ce problème de santé. Je vous donne quelques trucs dans cet article.

Ajuster son écran : l’angle

Comme bien des gens, quand vous vous êtes acheté un écran, vous l’avez simplement mis sur un bureau sans vraiment penser à d’autres détails. Mais saviez-vous qu’il y a certaines règles à respecter dans le domaine si on ne souhaite pas souffrir de fatigue oculaire?

Le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail recommande de placer l’écran de sorte que son centre soit situé à environ 15 degrés sous vos yeux. Donc, votre tête doit se trouver légèrement plus haute que l’écran.

Si vos yeux doivent regarder par en haut pour fixer le centre de l’écran, vous risquez de souffrir plus rapidement de fatigue oculaire. En effet, selon des études, cette position est plus exigeante pour votre vision. À l’inverse, si le centre de votre écran est positionné plus bas que les 15 degrés recommandés, par exemple, à 30 degrés sous vos yeux, c’est moins « dommageable » pour ceux-ci.

Pour respecter ces normes, vous aurez peut-être à changer de bureau ou de chaise.

Bref, dans le positionnement de l’écran, il faut se rappeler que le centre de celui-ci ne doit jamais être plus élevé que notre ligne d’horizon.

computer-1148922_640.jpgAjuster son écran : la distance

C’est tout un art que de déterminer la distance idéale entre l’écran et son utilisateur. Trop courte, ça cause de la fatigue oculaire et trop loin, ça rend la lecture de petit caractère très difficile, voire impossible.

Le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail suggère de maintenir une distance de 40 à 70 cm entre le travailleur et son moniteur. Par contre, ces chiffres ne sont pas coulés dans le béton et peut-être que vous devrez faire quelques ajustements.

Ajuster son écran : la taille des polices

Ajustez la taille des polices pour que ce soit confortable pour vos yeux. Vous ne devez pas avoir l’impression de forcer des yeux pour essayer de lire un texte. Par ailleurs, au lieu de vous rapprocher de votre écran, vous devrez au préalable, essayer d’augmenter la taille de la police.

Ajuster son écran : le contraste

Le contraste ne doit pas être trop élevé pour vous aveugler ni trop faible pour rendre la lecture du texte difficile. Si vous avez beaucoup de textes à lire sur l’ordinateur, assurez-vous que les caractères soient en noir et que le fond soit blanc, comme dans les livres.

finger-922898_640.jpgAjuster son écran : la luminosité

De plus en plus d’écrans ajustent la luminosité automatiquement. C’est notamment le cas des ordinateurs Mac. En temps normal, vous n’aurez pas à jouer avec la luminosité.

Si vous devez ajuster manuellement la luminosité parce que votre écran ne le fait pas ou que vous n’êtes pas satisfait des réglagles par défaut, gardez en tête qu’elle doit être du même niveau que la luminosité de votre bureau. Si vous travaillez dans le noir, vous ne devez pas avoir l’impression de regarder un néon.

En fait, un truc simple pour savoir si la luminosité est adéquate est de regarder une image blanche (comme dans cet article). Elle devrait être ni trop brillante (luminosité trop élevée) ni grise (luminosité trop faible).

L’éclairage

Il est tout d’abord important de savoir qu’il ne faut jamais éclairer directement son écran avec, par exemple, une lampe. Pourquoi? D’abord, parce qu’un écran est à la base une source lumineuse. Ensuite, parce qu’une lumière causera des reflets, ce qui est susceptible de provoquer la fatigue oculaire.

Si vous avez un plafonnier et plusieurs fenêtres, assurez-vous de positionner votre écran de sorte qu’il n’y ait aucun reflet. On suggère parfois un angle de 90 degrés par rapport à la source de lumière. Si la lumière extérieure est trop forte et que vous ne pouvez rien faire, utilisez au besoin des stores. Pas besoin de prendre les stores les plus opaques (et travailler dans le noir toute la journée comme un vampire). Certains laissent passer un peu de lumière.

Si vous avez un ancien écran cathodique, vous devrez peut-être investir dans un écran plat. La plupart comportent une couche antireflet, selon le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail.

Magasinez les bureaux et les écrans chez Best Buy.

Sources images : Pixabay ; Pixabay ; Pixabay

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here