Fujifilm Instax SQ6

Tout nouveau tout beau, l’Instax Square SQ6 de Fujifilm est le dernier venu dans la famille Instax de Fujifilm.

Avec la mode des rendus vintages, l’univers de la photo instantanée connaît un regain de popularité. Même si avec l’Instax SQ6, on est bien loin des anciens appareils Polaroid, le feeling demeure presque le même !

Les caméras numériques et les téléphones cellulaires nous ont habitués à une tout autre façon d’aborder la photographie… En utilisant un appareil photo instantané, les repères changent complètement !

 

Description de l’Instax Square SQ6

L’Instax Square SQ6 est un appareil analogique qui produit des photos au format carré de 62 x 62 mm et dont la taille équivaut à 1,3 fois celle des mini-impressions de l’Instax Mini 9 que j’ai évalué il a quelques mois. Selon Fujifilm, le format carré est censé faciliter la prise de vue : ce qu’on voit, c’est ce qu’on photographie… Mais dans les faits, il peut y avoir un léger décalage (du moins, c’est ce que j’ai réalisé durant mon évaluation).

Cette nouvelle caméra instantanée est offerte en trois teintes scintillantes : blush gold, graphite grey et pearl white. Le modèle dont j’ai fait l’essai est celui en nuance pearl white. Avec son design moderne, chic et élégant, je l’ai préféré à l’Instax Mini 9 dont les couleurs bonbons et la rondeur semblent plutôt conçues pour les adolescents.

En plus de la caméra Instax Square SQ6, la boîte dans laquelle est vendu l’appareil comprend 2 piles CR2, une courroie, 3 filtres colorés et le manuel de l’usager.

 

Fujifilm Instax SQ6

Sans les batteries, la courroie et le film, l’appareil pèse 393 g (13,9 oz). La prise en main est robuste, mais m’a paru un peu plus ergonomique que l’Instax Mini 9.

 

Pour débuter avec l’Instax Square SQ6

Afin d’utiliser l’appareil Instax Square SQ6, une pellicule doit être insérée à l’arrière de la caméra. Un témoin jaune s’aligne avec la cartouche à l’arrière et permet de voir si la cartouche est installée convenablement. Les piles s’insèrent dans une petite fente juste à côté. Jusque là, rien de bien compliqué !

 

Fujifilm Instax SQ6

L’appareil est compatible avec les films Instax Square et les photos se développent en environ 90 secondes, mais le temps peut varier en fonction des conditions climatiques ambiantes. Avant d’effectuer le premier cliché, en appuyant sur le déclencheur, on éjecte le couvercle noir de la cartouche de film. Une fenêtre à l’arrière de la caméra indique le nombre de poses restantes, pour ne jamais être pris de court !

Pour prendre des photos, il faut d’abord mettre l’appareil en marche en utilisant la touche OFF-ON située sur le dessus de la caméra. Le déclencheur se trouve quant à lui à l’avant, près de la lentille rétractable.

L’appareil est muni d’une minuterie intégrée et d’une douille pour trépied. Évidemment, le trépied est vendu séparément.

 

Les multiples fonctions de l’Instax Square SQ6

Ce qui distingue l’Instax Square SQ6 des autres appareils photo instantanés, c’est sa polyvalence et ses nombreux modes et fonctions. Il s’utilise avec 3 modes de prises de vues : un mode macro, un mode normal et un mode paysage. L’avant de la caméra est muni de deux capteurs de lumière, le capteur de lumière Æ et le capteur de flash.

De plus, il est doté de 6 fonctions intéressantes :

  • Contrôle automatique de l’exposition: cette fonction permet d’éclaircir le sujet de la photo lorsque les clichés sont pris dans des lieux sombres ou lors de scènes de nuit.
  • Mode selfie: Un miroir situé à côté de l’objectif permet de se voir précisément, tandis que la luminosité et la distance focale sont ajustées automatiquement afin de créer des égoportraits réussis.
  • Mode macro: Grâce à cette fonction, il est possible de photographier des sujets rapprochés, à une distance allant de 30 cm à 50 cm.
  • Mode paysage: Comme son nom l’indique, ce mode sert à photographier des sujets éloignés, de 2 m de distance et plus.
  • Mode double exposition: Afin de réaliser des photos créatives, ce mode offre la possibilité d’appuyer deux fois sur le déclencheur, permettant une superposition de deux images dans une seule et même impression.
  • Mode clair/sombre: Cette fonction permet d’ajuster la luminosité de manière plus ou moins dramatique.
  • 3 filtres de couleur pour le flash: Grâce à trois filtres de couleur qui s’installent à même le flash de l’appareil qui sont inclus dans la boîte, on peut réaliser des photos avec une teinte différente, soit orange, violet et vert.

 Fujifilm Instax SQ6

Pour sélectionner les modes et fonctions de l’appareil, une fois que celui-ci est en marche, l’utilisateur doit appuyer sur la touche « mode » derrière l’appareil et sélectionner la fonction désirée. Un point lumineux orangé indique clairement la fonction sélectionnée. Il est également possible de choisir le mode retardateur ainsi que le mode avec/sans flash en appuyant sur les touches appropriées. Rien de bien sorcier !

 

Fujifilm Instax SQ6

Des fonctions axées sur la créativité

L’Instax Square SQ6 plaira sans doute aux personnes qui aiment expérimenter en matière de photos instantanées. Axé sur la créativité, il permet de créer plusieurs effets intéressants, notamment avec la fonction double exposition (qui a connu des ratés dans mon cas !) et grâce aux trois filtres colorés qui s’insèrent par-dessus le flash. Ces filtres permettent de créer des ambiances feutrées ou vintage.

 Fujifilm Instax SQ6

Points positifs de l’Instax Square SQ6

L’Instax Square SQ6 est étonnamment polyvalent et on ne s’attend pas à autant de fonctions venant d’un appareil photo instantané.

Son design est nettement plus attrayant que l’Instax Mini 9. J’ajouterais que la prise en main est plus ergonomique.

Les utilisateurs plus expérimentés parviendront à réaliser des photos avec des effets artistiques intéressants.

Points négatifs de l’Instax Square SQ6

Comme la plupart des appareils photo instantanés, il ne faut pas s’attendre à une qualité photo extraordinaire. Pour avoir essayé le modèle Instax Mini 9, je m’attendais à des résultats similaires. Toutefois, j’avoue avoir été quelque peu déçue du rendu.

Le contrôle automatique de l’exposition vanté par la compagnie ne semble pas entièrement au point. Les multiples fonctions compliquent les tests photo. Il m’aurait sans doute fallu au moins une cartouche de film supplémentaire pour apprivoiser entièrement cet appareil !

 

En terminant…

Mais pour le prix, l’Instax SQ6 de Fujifilm pourra plaire aux amateurs de photographie instantanée qui n’ont pas peur des quelques ratages initiaux. Ils pourront certainement en tirer quelques clichés fort captivants après avoir apprivoisé la bête !

PARTAGER SUR
Émilie Plante
Geek au tempérament artiste, Émilie est une touche-à-tout qui carbure au café et aux activités culturelles. Éternelle étudiante, elle détient un un baccalauréat en histoire de l’art, une maîtrise en muséologie ainsi qu’un doctorat honorifique en flattage de chats. Depuis 2009, elle écrit pour des blogues d’entreprises ou à thématique spécifique (univers geek, monde de la communication, féminisme, musique électronique), elle oeuvre comme "ghostwriter" et est journaliste culturelle depuis plus 8 ans.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here