original-2.jpeg 

Il peut être difficile de se lancer dans l’apprentissage d’un instrument de musique, surtout à partir d’un certain âge. En étant ici, au congrès d’instruments de musique NAMM 2015, j’ai eu l’occasion de découvrir de nouveaux outils pouvant aider le musicien de tout acabit. Donc, pour aujourd’hui j’aimerais discuter des plus récents pianos électriques, ceux-ci pouvant se substituer au piano droit (aussi connu sous le nom de piano d’appartement). En bref, ce sera comme faire une comparaison des éléments clefs des types d’instruments. Comme nous allons le découvrir ensemble, votre future carrière pianistique est peut-être plus proche que vous le croyez… 

Le piano acoustique est irremplaçable

À bien y penser, l’expérience auditive et physique de jouer sur un « vrai » piano est très spéciale : les touches sont lourdes, on doit physiquement actionner un marteau qui frappe les cordes, le bois résonne devant nous, la pédale nous donne un son déterminé et offre une certaine résistance sur les orteils, etc. Par contre, les nouvelles technologies nous permettent de nous approcher de plus en plus de l’expérience authentique du piano. 

Prenez par exemple les nouveaux instruments lancés du côté de la compagnie Casio : les PX-760 et PX-860 sont des pianos pleinement électroniques, avec une « vraie » touche de piano, une réverbération naturelle améliorée à quatre niveaux, de multiples sonorités de plus ajoutées (Rhodes, Wurlitzer, B3 et j’en passe), quelques pièces enregistrées par un orchestre.

Voici un petit montage vidéo du PX-760 et PX-860 de Casio à l’essai :

Un piano électrique, mais pourquoi ?

Même si le piano acoustique nous offre quelques avantages marqués tels que décrits plus haut, le piano électronique nous propose, en contrepartie, une paix d’esprit accrue. Dans le monde moderne dans lequel nous vivons, voici une courte liste de certains des bienfaits du piano électronique qui me vient en tête :

  • La possibilité de pratiquer silencieusement, dans des écouteurs. Cela s’avère pratique si un membre du foyer (disons un enfant) veut jouer sans réveiller tous les membres du foyer.
  • Toutes les gammes de sonorités « autres » que n’offre pas un piano droit : sons de Rhodes, de clavier Wurlitzer, d’orgue B3 en plus des sons d’instruments à cordes et j’en passe.
  • La plupart des pianos électriques sont munis de fonction de métronome incorporé et peuvent avoir des capacités d’enregistrement de vos propres morceaux de piano.
  • Un instrument électronique est portatif. Donc, en cas de déménagement, ou simplement pour installer l’instrument dans une salle différente, le piano électronique nous procure peu d’ennuis. Mais avez-vous déjà essayé de déménager un « vrai » piano ? C’est l’enfer !
  • L’accordement périodique d’un piano acoustique est absolument nécessaire. Et l’état général d’un piano se dégrade avec le temps. Ce qui n’est pas le cas des instruments électriques
  • La touche et la sensation du jeu des pianos électroniques sont surprenantes. Les 20 dernières années ont vu naître toutes sortes d’adaptations électroniques « simulées » de sensations de vrais pianos. Le PX-860 (dans le vidéo plus haut) est doté de touches en imitation d’ivoire.
  • Et dernier, mais le moindre des aspects : le budget. Le piano droit demeure, encore et toujours, beaucoup plus dispendieux. Ne serait-ce que pour les frais d’entretiens et de déménagement, l’appareil électronique est certainement ce que nos comparses américains appellent « low maintenance ».

En terminant, pour un amateur qui se cherche une façon de débuter au piano sans se casser la tête, le piano électronique est une option viable. Certes, vous n’aurez pas ce gros meuble dans le salon pour impressionner vos amis. Mais à la lumière des avantages mentionnés plus haut, mon opinion est que ça vaut bien la peine de commencer sur un instrument électronique pour la vaste majorité des pianistes en herbe.

 Retrouvez une sélection des claviers Casio chez Best Buy 

PARTAGER SUR
Marc-André Séguin
Marc-André Séguin est le créateur, administrateur et professeur du meilleur site web pour apprendre les rudiments de la guitare jazz : JazzGuitarLessons.net. C'est de son expérience à titre de guitariste jazz professionnel et d'enseignant que Marc-André prend l'inspiration qui alimente ses articles sur le BlogTechno. Il est également webmestre et copropriétaire de Country-Music-Hoedown.com.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here