Boss WAZA CraftBOSS, la géante compagnie du Japon, est bien connue pour avoir lancé vers 1977 les premières petites pédales de guitare. Les fameuses « stompboxes », ces pédales compactes, ont révolutionné le marché des instruments et le monde de la musique à partir des années 1980. Si vous suivez un peu ce blogue, vous avez dû voir passer quelques articles et bancs d’essai de produits BOSS au cours des deux dernières années. Eh bien, voici un autre article de blogue (incluant un vidéo) pour l’essai des plus récents bijou parus chez BOSS en 2015 : les trois pédales de la série WAZA, que j’ai également eu l’honneur d’apprécier « live » en personne lors du congrès NAMM 2015. Maintenant, c’est à mon tour de les essayer dans mon studio ! Allons voir.

 

 

 

 

 

 

Qu’est-ce que « WAZA Craft » ?

 

Il s’agit de la toute nouvelle série de produits de pédales compactes pour guitare électrique, mises en marché par Boss. La série comporte présentement trois produits, soit des pédales « réinventées » des classiques BD-2 (Blues Driver), SD-1 (Super Overdrive) et DM-2 (Delay). Si on traduit WAZA du japonais, on obtient approximativement « art et technique ». C’est dans cet esprit que les gens de chez Boss nous offrent les pédales BD-2w, SD-1w et DM-2w. De leur nom, la Blues Driver, la Super OverDrive et la Delay. En un mot, ce sont de nouveaux produits complètement analogues basés sur les pédales classiques. Un immense soin a été apporté au raffinement des circuits afin d’obtenir une expérience de jeu remarquable.

 

Notons aussi que les nouveaux produits de la série WAZA sont dotés des mêmes boutons et leur utilisation est similaire. De plus, un interrupteur à deux options a été ajouté : on peut jouer en mode « Standard » ou « Custom ». Le mode « Standard » offre des sonorités très près de la pédale d’origine. Et le mode « Custom » nous donne accès aux nouvelles fonctionnalités, telles qu’une quantité doublée de temps pour l’écho de la DM-2w.

 

Ce que j’ai fait pour ce banc d’essai : j’ai simplement essayé les pédales en mode exploration, en recherchant des sons intéressants. Puis, je me suis fixé sur quelques bons réglages pour chacune des pédales et tourné un vidéo de mon jeu avec ces réglages, en démonstration. Notez que les clips tournés mettent surtout en valeurs les deux pédales de saturation BD-2w et SD-1w puisque la pédale Delay DM-2w est utilisée partout, afin de créer une belle ambiance sonore d’échos analogues.

 

 

Un classique renait : DM-2w

 

La pédale classique d’écho DM-2 a été offerte sur le marché de 1981 à 1984 chez Boss. Il s’agissait bien sur d’un délai complètement analogue. La DM-2 a donc cédé sa place aux nouvelles séries de pédales d’écho numérique (DD-3, DD-5, etc.) pour des raisons manufacturières. Il semblerait que certaines composantes utilisées pour bâtir le produit DM-2 étaient plutôt difficiles à se procurer.

 

Bref, voici la réédition, la nouvelle DM-2w, qui resurgit pour nous en mettre plein les oreilles. Il s’agit en quelque sorte d’un clin d’oeil à la technologie d’il y a trente ans avec quelques ajouts importants. En mode « Standard », la nouvelle DM-2w procure de 20 à 300 millisecondes de retardement dans l’écho. Il s’agit de la même performance que son ancêtre, la DM-2. Par contre, le mode « Custom » en offre de 40 à 600 millisecondes. Et c’est le double !

 

Il est important d’ajouter ici également qu’en mode « Custom », la DM-2w offre un son plus clair (toujours analogue) dans la sonorité qui est retournée à retardement. Et finalement, la DM-2w nous offre deux sorites : le son « direct » et le son « écho » séparément. Cela s’avère très pratique pour créer des effets intéressants lorsqu’on utilise deux amplificateurs.

 

waza boss.jpeg

 

Du mordant : la Super OverDrive SD-1w

 

Voici la toute nouvelle génération de l’ancienne pédale SD-1 (lancée en 1981). Notez que la descendance de la classique SD-1 comprend également la SD-2, parue en 1983.

 

Que dire de la nouvelle édition ? Simple, sans tracas et sans caractéristiques superflues. Étrangement, c’est la seule pédale de la série WAZA pour laquelle je n’ai pas grand-chose à dire ! C’est une excellente pédale, répondant très bien à chacune des nuances du jeu. Surtout les coups de plectre. Encore une fois, le mode « Standard » reproduit de sonorités proches de la première SD-1, tandis que le mode « Custom » offre des niveaux de saturation plus élevés. Les circuits redessinés donnent une nouvelle vie à un classique moderne.

 

 

Et pour le dessert, la pédale Blues Driver BD-2w 

 

Voici donc la nouvelle édition de la classique Blues Driver. Souvenez-vous que la Blues Driver BD-2 originale a été lancée il y a 20 ans, en 1995. Alors, quoi de neuf du coté de la BD-2w? Il s’agit tout d’abord d’un recâblage complet de toutes les connexions électroniques. Et en plus, il y a maintenant un interrupteur (juste sous le témoin lumineux) qui nous permet de passer du mode « Standard » au mode « Custom », tel que mentionné plus haut. Le premier donne quelque chose de semblable à la BD-2 originale tant aimée : une saturation naturelle, très douce réagissant à l’agressivité de votre coup de plectre. Mais ce n’est tout de même pas identique à l’originale puisque l’électronique n’est, finalement, plus du tout la même.   

 

Et le mode « Custom » nous donne un plus grand spectre de fréquences, surtout dans le département de la saturation. La classique BD-2 limitait les guitaristes dans la quantité de distorsion possible à partir de la pédale. Mais ce n’est plus le cas : poussez simplement l’interrupteur à « Custom » et faites crier votre guitare sans avoir à mettre le bouton de gain au maximum. Nous savons effectivement qu’il s’agit ici d’une tendance historique : les sonorités de guitares sont de plus en plus saturées avec les années. Et quoi de mieux que d’agrémenter une pédale classique avec juste un peu plus de piquant ?

 

Voici l’auteur de ce texte qui s’amuse avec ces trois pédales :

 

 

 

Cliquez ici pour magasiner toutes les pédales BOSS offertes chez Best Buy

PARTAGER SUR
Marc-André Séguin
Marc-André Séguin est le créateur, administrateur et professeur du meilleur site web pour apprendre les rudiments de la guitare jazz : JazzGuitarLessons.net. C'est de son expérience à titre de guitariste jazz professionnel et d'enseignant que Marc-André prend l'inspiration qui alimente ses articles sur le BlogTechno. Il est également webmestre et copropriétaire de Country-Music-Hoedown.com.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here