Monster Boy and the Cursed KingdomConnaissez-vous la série Wonder Boy? Il s’agit d’une série de jeux de plateforme publiée par Sega. Le premier opus a vu le jour en 1986 sur arcade avant d’être adapté à plusieurs consoles de l’époque comme le Commodore 64. Depuis 1994, on n’avait pas eu le droit à de « vraies » suites. Grâce à Game Atelier, les adeptes de la série et les amateurs de jeux de plateforme peuvent enfin mettre la main sur une suite digne de ce nom : Monster Boy and the Cursed Kingdom.

Détails de Monster Boy and the Cursed Kingdom

Monster Boy and the Cursed Kingdom

Plateformes :Nintendo Switch et PlayStation 4
Développeur : Game Atelier
Éditeur : FDG Entertainment
Genre : Jeu de plateforme
Mode de jeu disponible : Solo
Classement ERSB : E-Pour tous (10 ans et plus)
Langue d’exploitation : Anglais

Monster Boy and the Cursed Kingdom

Sauver le monde

Monster Boy and the Cursed Kingdom nous met dans la peau de Jin. Sa mission est simple : sauver son royaume. En effet, son oncle, Nabu, a transformé tous les habitants du royaume en animaux, même son frère Zeke. À l’aide d’une magie mystique et de son courage, le jeune garçon devra trouver un moyen d’annuler le sort de son méchant oncle.

Monster Boy and the Cursed Kingdom

Comme dans le bon vieux temps

Monster Boy and the Cursed Kingdom promet d’être assez proche de la philosophie des Wonder Boy. Les développeurs sont des passionnés de la série originale. Ils aiment tellement cette licence qu’ils ont impliqué Ryuichi Nishizawa, le créateur du titre original, dans le processus de création.

À l’instar de Wonder Boy III: The Dragon’s Trap, notre héros peut se transformer en cinq animaux différents, en plus de sa forme humaine. Les animaux ont tous des capacités et des pouvoirs qui leur sont propres. Par exemple, le cochon peut trouver des objets cachés avec son flair, le serpent peut se faufiler partout, la grenouille peut se balancer comme un singe avec sa langue, le lion peut démolir des blocs et le dragon est capable de voler et de cracher du feu.

En fait, dans Monster Boy and the Cursed Kingdom il ne suffit pas d’éliminer bêtement les ennemis. Il faut parfois résoudre des énigmes pour progresser dans l’aventure. Game Atelier promet d’ailleurs une durée de vie de plus de quinze heures, ce qui est plutôt long pour un jeu de plateforme.

Monster Boy and the Cursed Kingdom

Des graphismes très colorés et une bande sonore sublime

Graphiquement, Monster Boy and the Cursed Kingdom est une vraie perle pour les jeux. Très coloré, le jeu offre des graphismes époustouflants pour un jeu de plateforme. Vous pourrez jouer sur la Nintendo Switch en 1080p à 60 images par seconde sur la télévision et en 720p à 60 images par seconde en mode portable.

La musique promet également d’être magnifique. Elle a été composée par des compositeurs japonais de renom comme Yuzo Koshiro, Motoi Sakuraba, Michiru Yamane, Keiki Kobayashi et Takeshi Yanagawa.

Prêt à sauver le monde?

Monster Boy and the Cursed Kingdom

Achetez Monster Boy and the Cursed Kingdom pour la Nintendo Switch
Achetez Monster Boy and the Cursed Kingdom pour la PlayStation 4

Magasinez tous les jeux vidéo offerts chez Best Buy
Magasinez tous les jeux vidéo numériques offerts chez Best Buy

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here