fantasiamusic.jpgSi vous avez déjà joué à Rock Band, ou Guitar Hero, le nom de Harmonix vous dit sûrement quelque chose. En effet, le mythique studio est derrière des jeux de rythmes les plus populaires des dernières années. On ne s’étonne pas de savoir que le dernier titre du développeur, Fantasia: Music Evolved, est une fois de plus un jeu où il faut bouger au son de différentes musiques. 

Date de sortie : 21 octobre 2014

Supports : Xbox One et Xbox 360

Classement : E – Pour tous

Fantasia: Music Evolved est un peu ce que l’on peut appeler le successeur numérique de Fantasia, le film d’animation de Walt Disney sorti en 1940 où la musique classique est au coeur de l’histoire. Ainsi donc, dans Fantasia: Music Evolved on retrouve bien évidemment des pièces de Mozart (Eine kleine Nachtmusik), de Vivaldi (L’Hiver, tiré des Quatre saisons) et de Moussorgski (Une nuit sur le mont Chauve). 

En revanche, et dans un souci probable d’être plus accessible à un grand nombre, le jeu comporte des chansons beaucoup plus modernes. On peut danser sur Royals de Lorde, Super Bass de Nicki Minaj ou encore Rocket Man d’Elton John. En tout, on retrouve une trentaine de morceaux. 

Personnellement, je trouve qu’il y a une certaine homogénéité dans les titres choisis. J’adore la musique classique, mais je me suis amusé aussi sur les autres morceaux. 

Faites-vous aller les bras

Si vous avez toujours rêvé d’être un chef d’orchestre, c’est enfin votre chance! Comme vous le savez peut-être, le jeu est disponible uniquement sur Kinect sur Xbox 360 et Xbox One. On ne peut pas y jouer avec la manette. Il faut plutôt se faire aller les bras.

Ainsi, à l’instar de la plupart des jeux de rythme, Fantasia: Music Evolved demande de suivre et de répétez des indications montrées à l’écran durant la durée de la chanson. Chaque fois que l’on réussit un mouvement, on marque des points. 

fantasiamusic2.jpg

Les mouvements ont le mérite d’être très diversifiés et plutôt intuitifs (même si au début, j’ai eu un peu de difficulté à en maitriser quelques-uns). Grosso modo, il faut suivre des lueurs. Par exemple, on peut faire aller nos bras vers la droite ou la gauche, ou encore taper vers l’avant (faire un signe de stop). 

Le jeu est assez permissif, si bien que l’on n’a pas besoin de faire des gros mouvements pour que ça fonctionne (remarquez que si vous le voulez, vous pouvez le faire aussi). On peut être plus subtil. Pour ma part, durant les premières heures de jeu, il est rare que Kinect ne détectait pas mes mouvements. 

De toute façon, la « campagne » du début du jeu sert un peu de long didacticiel. En effet, dans chaque niveau, on vous demandera de compléter un certain nombre de mouvements pour pouvoir le réussir. Peu importe le nombre de points que vous avez amassés, si vous n’arrivez pas à faire ledit mouvement, vous ne pouvez pas allez au prochain tableau. 

Pour ma part, je trouve que c’est une excellente façon d’acquérir graduellement chacun des mouvements du jeu. Dans le passé, j’ai joué à des jeux de rythme qui nous laissait un peu à nous même. Ici, ce n’est vraiment pas le cas.

fantasiamusic3.jpg

D’abord pour les enfants

Il faut dire quand même qu’étant un jeu publié par Disney Interactive Studios, Fantasia: Music Evolved s’adresse surtout aux enfants. D’ailleurs, la campagne solo rappelle beaucoup l’univers de Disney. Bien sûr, elle est assez simple du point de vue du scénario, mais, j’en suis persuadé, captera l’attention des jeunes joueurs.

Nous sommes donc le nouvel apprenti de Yen Sid. Si vous ne savez pas c’est qui, disons simplement qu’il s’agit d’un grand magicien. Nulle autre que Mickey Mouse est son apprenti dans la séquence L’Apprenti sorcier de Fantasia

Après avoir visité quelques endroits, on revient à son château, pour constater que Yen Sid a mystérieusement disparu. Avec l’aide de son ancien apprenti, on devra découvrir ce qui lui est advenu. Mais l’heure est grave. Le bruit est revenu et a décidé de faire du trouble. Pour en venir à bout et le chasser à jamais, on devra compléter des chansons. 

La campagne est assez courte (peut-être une dizaine d’heures ou moins), mais convient parfaitement aux enfants. Bien sûr, la réalisation de chansons est au coeur de l’histoire. Toutefois, entre les chansons, les développeurs ont pensé ajouter un volet « interactif ». On pourra se promener dans les différents mondes et tenter de découvrir quelques secrets. La navigation dans ces séquences se fait avec les bras. On peut aussi être appelé à se déplacer légèrement vers la droite ou la gauche. Au risque de me répéter, ces séquences occupent une place assez modeste. L’accent est d’abord mis sur les morceaux musicaux. 

fantasiamusic4.jpg

Devenez compositeur

Si Fantasia: Music Evolved est un excellent jeu de rythme, il propose également une fonction qui lui permet de se démarquer de la concurrence : celle permettant d’arranger la musique et même de créer des séquences. 

Entendons-nous bien. On ne peut pas créer des symphonies à partir de rien. On nous demande plutôt, à certains moments, de créer un extrait de quelques notes. Parfois, ça prend l’allure d’une sphère séparée horizontalement par des tranches. Chaque tranche représente une note. Avec notre bras, on y promène une balle qui permet de créer un extrait sonore joué avec, par exemple, une guitare électrique, qui sera par la suite intégré au morceau. Ça peut être très joli, mais aussi être n’importe quoi. Heureusement, il est possible de le recommencer. 

Le jeu propose aussi une rejouabilité appréciable. Chaque chanson offre trois arrangements différents. Il y a celui de base, c’est-à-dire le morceau musical original. Il y en a aussi deux autres que l’on peut débloquer éventuellement, en refaisant la chanson. Cela dit, pendant la chanson, on peut passer d’un arrangement à l’autre pour créer quelque chose d’unique. 

Bon. Je dois dire que certains arrangements sonnent vraiment bizarre. Mais je pense que ça plaira aux plus jeunes qui verront dans cette fonction une merveilleuse façon d’exprimer leur créativité.

fantasiamusic5.jpg

Un jeu coloré

Graphiquement, le titre est très coloré, ce qui n’est pas une surprise. Les niveaux se déroulent dans des environnements comme sous la mer, dans une usine ou encore dans l’espace. Les musiques collent bien, la plupart du temps, aux décors choisis.

Les quelques personnages que nous rencontrons ne sont pas aussi bien définis que dans un Call of Duty, par exemple, mais, ici, ça ne pose pas problème, étant donné que le jeu ne repose pas vraiment là-dessus. 

Verdict 

Fantasia: Music Evolved est un très bon jeu qui fera bouger les plus petits (croyez-moi, après une séance d’une heure, j’avais mal aux bras!), en plus de les initier à plusieurs genres musicaux, dont la musique classique, et de leur faire travailler leur créativité. Il possède assez de matériel pour plaire aussi aux adultes, surtout qu’il propose un mode à deux joueurs amusant. 

Ce que j’ai aimé

– Le choix musical varié, allant de la musique classique à Lady Gaga 

– Les mouvements à la fois simples et complexes

– Le mode histoire parfait pour les enfants

– Le fait de pouvoir arranger ses chansons selon ses goûts

Ce que j’ai moins aimé

– Certains mouvements sont au début laborieux

– La modélisation des personnages est ordinaire  

– Certains tableaux sont trop faciles à compléter

Les notes 

Jouabilité : 4,5/5

Graphisme 4/5

Son : 5/5

Rejouabilité : 4,5/5

Note globale : 4,5/5

Avez-vous joué au jeu? Dites-moi ce que vous en avez pensé. 

Magasinez les jeux pour Xbox One chez Best Buy.

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here