Sega Genesis ClassicsQuand j’étais enfant, tout le monde connaissait la Sega Genesis. Sortie en Amérique du Nord en 1989, la machine japonaise est vite devenue l’une des consoles de jeu les plus populaires de son temps. Tous les jeunes (et les moins jeunes) se l’arrachaient. Personnellement, je n’ai jamais eu de Sega Genesis à la maison (j’étais plutôt du côté de Nintendo). J’avais toutefois un ami qui en possédait une. Lorsque j’en avais marre de jouer avec le plombier moustachu, je lui rendais visite. La première fois que j’ai vu Sonic, j’ai comme eu un choc. J’ai compris pourquoi tout le monde parlait du hérisson bleu dans la cour d’école. Il allait tellement vite et avait l’air tellement cool! Puis, j’ai fini par déménager dans un autre quartier de Montréal et j’ai dit au revoir à Sonic et à la Genesis. Je suis retourné à Mario et à ses amis colorés. Quand Jon Scarr, l’éditeur des jeux vidéo du blogue de Best Buy Canada, m’a demandé si je voulais tester SEGA Genesis Classics, j’ai tout de suite accepté. C’était le moment pour moi de replonger dans mes souvenirs.

Sega Genesis ClassicsDétails de SEGA Genesis Classics

Plateformes : Nintendo Switch et PlayStation 4
Développeur : Sega
Éditeur : Sega
Genre : Compilation
Modes de jeu disponible : Solo et multijoueurs
Classement ERSB : T-Pour adolescent
Langues d’exploitation : Anglais et français

Sega Genesis Classics

Plus d’une cinquantaine de jeux

Depuis les années 1990, plusieurs titres de la Sega Genesis ont été réédités pour différents supports. Par contre, la Nintendo Switch n’avait pas encore eu droit à sa compilation officielle. SEGA Genesis Classics regroupe plus d’une cinquantaine de titres différents. On retrouve évidemment des classiques, comme les deux premiers Sonic the Hedgehog, Phantasy Star II, III et IV, et les trois épisodes de Streets of Rage.

Bien qu’il y ait quelques absents, comme le troisième chapitre de Sonic the Hedgehog, je pense que les développeurs ont su bien recréer l’essence de la vénérable console. Il y en a pour tous les goûts et pour tous les styles (jeux d’action, jeu d’aventure, jeux de rôle, jeux de combat, etc.). En fait, il n’y a que les adeptes de jeux de sport qui risquent de rester sur leur faim. Cependant, entre vous et moi, je ne suis pas particulièrement fan des jeux de sport du début des années 1990. Je leur préfère les titres plus récents.

Voici la liste complète :

  • Alex Kidd in the Enchanted Castle
  • Alien Soldier
  • Alien Storm
  • Altered Beast
  • Beyond Oasis
  • Bio-Hazard Battle
  • Bonanza Bros.
  • Columns
  • Columns III: Revenge of Columns
  • Comix Zone
  • Crack Down
  • Decap Attack
  • Dr. Robotnik’s Mean Bean Machine
  • Dynamite Headdy
  • ESWAT: City Under Siege
  • Fatal Labyrinth
  • Flicky
  • Gain Ground
  • Galaxy Force II
  • Golden Axe
  • Golden Axe II
  • Golden Axe III
  • Gunstar Heroes
  • Kid Chameleon
  • Landstalker
  • Light Crusader
  • Phantasy Star II
  • Phantasy Star III: Generations of Doom
  • Phantasy Star IV: The End of the Millenium
  • Ristar
  • Shadow Dancer: The Secret of Shinobi
  • Shining in the Darkness
  • Shining Force
  • Shining Force II
  • Shinobi III: Return of the Ninja Master
  • Sonic the Hedgehog
  • Sonic the Hedgehog 2
  • Sonic 3D Blast
  • Sonic Spinball
  • Space Harrier II
  • Streets of Rage
  • Streets of Rage 2
  • Streets of Rage 3
  • Super Thunder Blade
  • Sword of Vermilion
  • The Revenge of Shinobi
  • ToeJam & Earl
  • ToeJam & Earl in Panic on Funkotron
  • Vectorman
  • VectorMan 2
  • Virtua Fighter 2

Sega Genesis Classics

Bienvenue dans les années 1990

En démarrant le jeu, je pensais me retrouver devant un menu rétro. Ce ne fut pas le cas. Le menu de SEGA Genesis Classics prend plutôt la forme d’une chambre à coucher des années 1990. Au milieu de la pièce, on retrouve un écran à tube cathodique installé sur un petit meuble en bois. Sous l’écran se trouve une Sega Genesis. Si la télévision permet de jouer aux différents titres de cette compilation, la console, elle, permet de changer les réglages et les manettes permettent d’accéder aux options des commandes.

À droite de la pièce, on retrouve les réglages audios et la sélection de jeux. Les jeux sont installés sur une petite bibliothèque, à la manière de livres. Pour sélectionner un jeu, il suffit de choisir la bonne boite et d’appuyer dessus. On ne peut malheureusement pas voir la pochette des différentes boites.

À gauche de la pièce, on retrouve le multijoueur en ligne, les crédits et le menu « extra ». Ce dernier est particulièrement intéressant pour les vétérans qui connaissent les jeux Sega par cœur. En effet, sous le menu « extra », on retrouve les exploits et les défis que le joueur peut accomplir dans les différents jeux. Si les deux ne sont pas tout à fait identiques, il faut avouer qu’ils représentent un certain challenge, surtout pour les joueurs inexpérimentés dans les consoles rétro, comme moi. Par exemple, l’un des exploits est d’obtenir 500 rings dans Sonic, alors qu’un des défis de Beyond Oasis, est d’éliminer le Crab Nabber, un boss, en n’utilisant que la dague. Plus facile à dire qu’à faire.

Un menu original, mais peu ergonomique 

Pour ma part, transformer une chambre à coucher en menu de jeu est une bonne idée. Les concepteurs jouent sur la nostalgie des joueurs, ce qui est loin d’être une mauvaise chose quand on est un enfant des années 80 ou 90. Par contre, j’ai trouvé que ce menu « animé » manquait un peu d’ergonomie. C’était un peu difficile de se promener entre les différents menus, surtout lorsqu’on joue en mode portable sur la Nintendo Switch.

Sega Genesis Classics

De nombreuses options

SEGA Genesis Classics n’est pas avare en options. C’est le moins qu’on puisse dire! Vous pouvez jouer aux jeux « tels quels » avec deux bandes noires de chaque côté. Vous n’aimez pas les bandes noires? Vous pouvez les changer pour des damiers, du bois, une image de ville ou même le thème de Sonis. Vous pouvez jouer aussi en mode image étiré. Je déconseille toutefois ce mode qui rappelle celui des premières télévisions HD, lorsque toutes les images n’étaient pas encore offertes en haute définition.

Si vous n’êtes pas trop un adepte des pixels, vous pouvez opter pour différentes mises à l’échelle : bilinéaire, EPX, HQ4X et XBR. Pour ma part, j’ai bien aimé cette dernière qui est la plus évoluée des quatre. Autrement dit, les images sont plus lisses lorsque le mode XBX est activé.

D’un autre côté, si vous êtes vraiment un adepte des jeux rétro, vous pouvez activer la projection TV qui donne une apparence incurvée à l’écran de votre télévision. Le résultat est plutôt intéressant.

Sega Genesis Classics

Rembobinez quand vous le voulez

Les jeux de l’époque de la Sega Genesis étaient réputés pour être plutôt difficiles. Quand on mourait, on devait souvent recommencer le niveau du début et les sauvegardes étaient inexistantes. SEGA Genesis Classics est heureusement un peu plus permissif.

Un peu comme dans la série Forza, il est possible de rembobiner en direct dans le jeu. Cette fonctionnalité est particulièrement utile si on vient de tomber dans un trou ou si un ennemi vient de tuer notre personnage.

Le jeu permet également de sauvegarder n’importe où notre partie. Comme ça, si vous quittez le jeu, vous pourrez reprendre où vous étiez rendu. Vous ne serez pas obligé de tout recommencer du début.

Le mode miroir est une autre fonctionnalité intéressante. Elle permet de jouer aux différents jeux de SEGA Genesis Classics à l’envers, comme si on jouait devant un miroir. C’est un mode que je recommande entre autres aux fins connaisseurs de cette époque.

Sega Genesis Classics

Un menu en français, mais des jeux en anglais

Comme la plupart des jeux pour la Nintendo Switch, le menu de SEGA Genesis Classics est offert en français. Les développeurs n’ont toutefois pas jugé bon de doubler leurs jeux. Comme dans les années 1990, la grande majorité des titres de cette compilation sont offerts en anglais. En même temps, c’est logique : faire doubler des dizaines de jeux « juste » pour une compilation aurait coûté bien trop cher.

Verdict

La Nintendo Switch avait-elle besoin d’une compilation comme SEGA Genesis Classics? La réponse est oui, définitivement! Je me suis remémoré de bons moments, en plus de découvrir quelques chefs-d’œuvre vidéoludiques auxquels je n’avais jamais joué. Un titre qui plaira à tous les gamers nostalgiques!

Évaluation globale

Jouabilité : 4/5
Graphismes : 3/5
Son : 3/5
Rejouabilité : 4/5

Note globale : 3,5/5 (75 %)

Achetez SEGA Genesis Classics pour la Nintendo Switch
Achetez SEGA Genesis Classics pour la PlayStation 4
Achetez SEGA Genesis Classics édition numérique pour la PlayStation 4

Magasinez tous les jeux vidéo offerts chez Best Buy
Magasinez tous les jeux vidéo numériques offerts chez Best Buy

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here