J’ai été surprise de voir l’ampleur du kiosque de Nintendo cette année, situé juste à côté de celui de PlayStation. L’entreprise avait beaucoup de choses à nous présenter, à commencer par Super Mario Odyssey qui prend une grosse partie de l’espace. Je suis d’ailleurs très contente d’avoir eu la chance d’y jouer durant mon passage chez Nintendo. J’ai aussi eu l’opportunité de battre Xander dans Fire Emblem Warriors et compléter un match coopératif dans l’un des nouveaux modes de Splatoon 2.

Super Mario Odyssey

Dans cette nouvelle aventure, Mario se promène dans un style en 3D dans des lieux surprenants. La mécanique est très facile à prendre en mains car on navigue comme dans les autres titres de Super Mario. On reconnaît les éléments communs à la série bien qu’ils soient placés différemment. Des boîtes « ? » sont installées sur les lampadaires en ville et je me suis fait poursuivre par un groupe de Goomba en grimpant en haut d’une forteresse.

Le nouvel ami de Mario est Cappy, le chapeau qu’il porte dans le jeu. Il est un atout non négligeable et une partie intégrante de la jouabilité. On peut le lancer vers des objets et autres ennemis, le faire tenir immobile pour sauter dessus comme une plateforme ou même le lancer pour contrôler des gens et des véhicules. Dans la démo, on devait lancer Cappy vers les boulets de canons géants. On pouvait ensuite monter dessus et se diriger vers un endroit éloigné.

Ce qui m’a vraiment surprise est d’avoir des sections en 2D où on bouge sur un mur, comme on l’avait fait dans The Legend of Zelda: A Link Between Worlds. On revient vers une mécanique de jeu traditionnelle. D’ailleurs, la première portion de la démo affiche les briques disposées comme dans Super Mario Bros. Je ne pouvais pas être plus emballée!

Fire Emblem Warriors

J’avais hâte d’essayer ce jeu de combat car je suis déjà fan de la franchise, mais aussi de Dynasty Warriors, de laquelle il prend sa mécanique. C’est donc sur une carte remplie de soldats que j’ai fait mon chemin jusqu’à Xander, l’un des princes dans Fire Emblem Fates. On remarque d’ailleurs les statistiques de progression affichées de la même manière avec les sons associés. J’ai toutefois trouvé que ça coupe notre élan car cela fait une pause en plein milieu de l’action. On verra bien comment je vais m’adapter dans le jeu final.

Splatoon 2

Finalement, on a fait quelques parties de Splatoon 2. Alors qu’on avait joué au mode traditionnel de combat à quatre contre quatre dans le Global Test Fire de Nintendo sur Switch, cette fois on a pu tester un tout nouveau mode de jeu. À quatre dans la même équipe, on doit vaincre des vagues d’ennemis ressemblant à de petits poissons, récupérer leurs œufs et les déposer dans un filet. Ce jeu est très difficile, au point où on n’y a joué à seulement 5% de difficulté. Les plus tenaces se sont rendus à 25%. Mais ce n’était qu’un essai. Je suis convaincue que les fans vont y passer du temps et parfaire leur approche. Selon ce que j’ai vu, Splatoon 2 s’annonce comme un titre plus varié que ne l’a été son prédécesseur et c’est tant mieux!

Surveillez le blogue Branche-Toi et le bestbuy.ca pour toute notre couverture de l’E3 2017, et profitez-en pour précommander vos jeux préférés !

PARTAGER SUR
Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here