10241635_1.jpgSi 2014 n’est pas l’année des nouvelles consoles, cela ne veut pas dire pour autant qu’aucune nouvelle machine ne verra le jour. Prenez l’exemple de la PlayStation TV de Sony. Même si elle n’est pas aussi puissante qu’une PlayStation 4, plusieurs de ses fonctions font saliver bien des gamers. J’ai eu la chance de la tester. 

La machine

En sortant la PlayStation TV de sa boite, j’ai tellement été surpris par sa grosseur que je ne pensais même pas que c’était ça. J’ai continué à chercher dans le fond de la boite pour essayer de la trouver. 

Je ne mâche pas mes mots, la nouvelle machine de Sony est aussi petite qu’un paquet de cartes. En fait, elle n’est tellement pas grosse qu’il faut faire attention pour ne pas la perdre!

À l’arrière de l’appareil, on retrouve les différents ports (HDMI, Ethernet, alimentation, USB, carte mémoire pour PS Vita) ainsi que le bouton d’alimentation. Tout ce que l’on voit sur le devant est une petite lumière blanche. On pourrait évidemment se plaindre du fait que le port USB est difficilement accessible et que ça complique le branchement de la manette, mais, à mon avis, la console est tellement petite que l’on peut facilement la soulever pour brancher un câble. 

L’interface

Lorsque j’ai allumé pour la première fois la PlayStation TV, je dois dire que j’étais en terrain connu. L’interface est, en effet, calqué sur celui de la PS Vita. Les icônes sont composées de bulles. Bien sûr, on ne peut pas y accéder en appuyant sur notre écran. Il faut plutôt utiliser une manette. Au début, ça prend un peu de temps pour prendre nos repères, mais on finit par s’habituer. 

Si vous avez une PS4, vous remarquerez que l’interface est un peu moins « lisse ». On pourrait, bien sûr, crier au drame, mais il ne faut pas oublier que la PlayStation TV ne joue pas dans la même cour que sa grande soeur.

PSTVavecmanette.jpg

Les jeux

L’une des fonctions attendues de la PlayStation TV est celle permettant de jouer à des jeux de la PS4, mais sur une autre télévision. Je ne vous cacherai pas que c’est l’une des premières choses que j’ai essayée lors de cette critique. 

La configuration m’a semblé plus simple que je ne le pensais. L’une des premières choses à faire avant de pouvoir accéder à cette fonction est de connecter la PlayStation TV à Internet. On peut le faire avec un fil Ethernet (qui n’est pas inclus) ou encore par le Wi-Fi. Pour avoir la meilleure expérience possible, Sony recommande une connexion filaire.

Pour ma part, j’ai essayé une connexion sans fil à mon réseau Wi-Fi. Pour la petite histoire, je possède une vitesse de téléchargement qui peut aller jusqu’à 50 Mbit/s. Dans les faits, je me rapproche plus souvent du 40 Mbit/s, mais ça demeure assez rapide. 

Donc, après avoir connecté la machine à Internet (ça ne prend même pas une minute), j’ai voulu configurer la liaison entre les deux consoles. Comme je viens de le mentionner, je m’attendais à quelque chose de beaucoup plus complexe. En fait, tout ce que l’on doit faire, c’est entrer les informations de son compte Sony Entertainment Network. Si on n’en a pas, il est toujours possible d’en créer un. 

Toutefois, celui-ci doit être le même que celui que vous utilisez sur votre PS4 (qui, soit dit en passant, doit également être relié à Internet). Ainsi, une fois que vous avez entré toutes les infos, la PlayStation TV se connecte à la PS4. Si je peux y aller d’un conseil, assurez-vous que celle-ci soit allumée. Ça facilitera les choses!

Après peut-être une minute ou deux, les deux appareils étaient liés ensemble. Cela voulait dire que sur une autre télé, je pouvais voir ce que ma PS4, installée dans le salon, affichait. En fait, c’est comme si je contrôlais à distance ma PS4.

Le premier jeu que j’ai essayé était le magnifique Child of Light d’Ubisoft. Le chargement ne m’a pas semblé plus long qu’à l’accoutumée. Toutefois, la résolution m’est apparue légèrement inférieure à ce qu’affichait la PS4. Le son était également un peu moins fort. J’ai ressenti quelques minimes ralentissements pendant ma partie, mais ceux-ci n’étaient pas assez flagrants pour gâcher mon expérience. 

Ensuite, je suis passé à plus gros avec Watch_Dogs. La différence entre les deux machines était un peu plus flagrante. On constatait vraiment une différence de résolution entre les deux. C’était moins lisse sur la PlayStation TV. Les ralentissements étaient aussi plus fréquents, surtout quand j’essayais de tirer. 

Cela dit, ce n’était pas catastrophique. Je ne crois pas que je passerais des heures à jouer de la sorte, mais ça pourrait sûrement dépanner une heure ou deux dans les cas où ma conjointe souhaite regarder la télévision dans le salon. 

J’ai également eu à me réadapter à la DualShock 3 (qui est incluse avec l’ensemble PlayStation TV). Étant donné que la DualShock 3 est très similaire à la DualShock 4. ça na pas été trop long.

PSTVderriere.jpg

Le PlayStation Store

Le PlayStation Store est l’endroit où vous risquez passablement de passer du temps si vous voulez vous procurer de nouveaux titres. L’interface est conviviale et permet de naviguer sans trop de difficulté parmi différentes catégories, dont « Jeu » et « Vidéo ». Dans « Jeu », on a le choix entre les jeux PS Vita (compatible pour la PlayStation TV), les classiques (quand j’ai fait mon test, cette section était vide), des jeux gratuits (le choix est quand même vaste) et les démos.

Il est aussi possible de télécharger de nouveaux thèmes et des applications. Je dois avouer que la liste d’applications était assez modeste. Il n’y en avait que trois : Crunchyroll (une app permettant de regarder des anime), LiveTweet et CRACKLE (une application de vidéo sur demande). Je n’ai pas vu Netflix ni YouTube. Par contre, je suis certain que d’autres applications vont s’ajouter prochainement.

De toute façon, l’onglet « Vidéo » propose un large choix de séries et de films et qui n’ont pas nécessairement été produit par un studio affilié à Sony. Par contre, peut-être est-il bon de mentionner que les films que j’ai regardés n’étaient disponibles qu’en SD, et cela incluait les nouveautés comme Godzilla et Transformers l’Ère de l’extinction. Peut-être que l’option permettant de les voir en haute définition va être disponible dans une prochaine mise à jour. En tout cas, je l’espère!

Les ensembles

PStv1.jpgAvant de conclure, notons qu’au lancement, on peut mettre la main sur deux ensembles : 

1) La PlayStation TV comprenant : 

  • Un câble d’alimentation
  • Un câble HDMI

2) L’ensemble PlayStation TV comprenant :

  • Un câble HDMI
  • Une manette sans fil DualShock 3 (la même que celle de la PS3)
  • Une carte mémoire PS Vita de 8 Go (pour vos sauvegardes et téléchargements)
  • Un câble pour recharger la manette
  • Un code pour télécharger LEGO The Movie videogame 

Verdict

Si vous êtes un joueur occasionnel, que vous adorez les jeux sur PS VIta et que vous avez besoin d’un plus grand écran ou encore que vous avez l’habitude de jouer à la PS4 sur deux télés différentes, la PlayStation TV peut représenter un bon achat, surtout qu’elle est très abordable. Par contre, avant d’aller plus loin, mieux vaut vérifier la liste des jeux compatibles avec la machine. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises! 

Ce que j’ai aimé

– La configuration facile de la connexion entre la PlayStation TV et la PS4

– Le design discret de la PlayStation TV

– L’interface qui rappelle celle de la PS Vita…

Ce que j’ai moins aimé

– mais qui prend un peu de temps à s’habituer

– La résolution un peu inférieure et les quelques ralentissements quand on joue à un jeu sur PS4 avec la la PlayStation TV 

Magasinez les jeux vidéo chez Best Buy.

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here