Cette fin de semaine, le Hollywood Palladium de Los Angeles accueille l’événement public organisé par Electronic Arts nommé EA Play. Parmi leurs présentations, on a vu du gameplay exclusif du jeu Star Wars Jedi : Fallen Order.

Dans une présentation de trente minutes, les développeurs de Star Wars Jedi : Fallen Order nous ont montré le fruit de leur travail. Souligné en grandes pompes lors de son annonce, le titre propose une aventure solo, libre de toute microtransaction ou autres coffres de récompenses instantanées (loot boxes).

Un gameplay convaincant

Durant EA Play, nous avons vu des images de jeu se déroulant sur la planète des Wookies. Pendant les 15 minutes qu’a duré la démonstration, le joueur avait pour mission d’infiltrer une raffinerie impériale. Dans cet extrait, Cal est encore débutant. On a toutefois vu ses talents de combattant contre les stormtroopers, mais aussi face à une énorme araignée. J’ai aimé voir que les ennemis ne font pas que nous attendre. Ils sont occupés, et sont même attaqués par d’autres ennemis. En approchant silencieusement, on peut attendre un peu que tout ce monde soient vulnérables pour arriver et finir le travail.

La variété de la jouabilité que l’on a vue comprend le double-saut, la course sur les murs, le saut à travers les lianes et grimper sur des grilles pour se rendre à destination. Ce n’est rien de nouveau dans le genre action-aventure, mais c’est bien fait. J’apprécie l’interface qui est minimaliste, ainsi que les éléments de décors avec lesquels on interagit qui se fondent naturellement au reste.

L’apprenti Jedi se bat bien sûr à l’arme au laser bleue. La Force permet à Cal de pousser, mais également d’attirer ses ennemis vers lui pour les repousser violemment. Les développeurs ont finalement révélé que les compétences acquises comprennent entre autres la possibilité de ralentir l’action. Ça fait partie de ce que la Force peut accomplir, non?

Accompagnant Cal, BD-1 est un compagnon hors pair. C’est ce robot qui observe l’environnement pour se repérer, déverrouille les serrures et autres systèmes informatiques, en plus d’enregistrer un tas d’information complémentaires pour comprendre encore mieux le monde qui nous entoure.

Un titre faisant partie de l’histoire générale de Star Wars

Pour rappel, l’histoire de Star Wars Jedi : Fallen Order se passe après le film Star Wars episode III : La Revanche des Sith. On y suit le périple de Cal Kestis, l’un des survivants des forces de l’Ordre 66 de Palpatine. Traqué par ses ennemis, Cal suit 3 règles essentielles pour survivre :

1- Ne te fais pas remarquer. (Don’t stand out)
2 – Souviens-toi de ce qui s’est passé et accepte-le, afin de ne pas répéter les mêmes erreurs. (Accept the past)
3 – Cal se doit de ne faire confiance qu’à la Force, et demeurer sur ses gardes en tout temps. (Trust no one – only trust the Force)

À la fin de la présentation, Electronic Arts a annoncé qu’il y aura d’autres images à voir durant la conférence de Microsoft. On se donne donc rendez-vous demain pour plus de détails !

Développé par Respawn Entertainment, Star Wars Jedi : Fallen Order est prévu le 15 novembre 2019 pour PlayStation 4, Xbox One et PC.

Pour ne rien manquer de E3 2019, revenez souvent sur le blogue car j’y partagerai mes impressions sur tout ce que j’y verrai !

Je vous invite également à visiter la page dédiée à E3 2019 sur le site de Best Buy afin de profiter des meilleures offres sur les jeux vidéo annoncés durant la semaine.

Finalement, n’oubliez pas de participer à notre concours Le Chemin vers E3 avec Best Buy

PARTAGER SUR
Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here