L’une des franchises épiques de Square Enix est arrivée. Kingdom Hearts III conclut l’une des histoires les plus complexes du monde vidéoludique et fascine ceux qui suivent cette saga depuis ses débuts en 2002. Du point de vue d’une nouvelle venue dans la série, j’ai plongé tête première dans cette aventure éclatée entre les univers inspirés de Final Fantasy et les mondes de Disney.

Kingdom Hearts 3 pochetteKingdom Hearts III en détails

Plateformes : PlayStation 4 / Xbox One
Développeur : Square Enix
Éditeur : Square Enix
Style : jeu de rôle et d’action
Modes de jeu disponibles : solo
Classement ESRB : E10+ (Pour Tous, 10 ans et plus)
Langue d’exploitation : Jeu disponible en anglais sous-titré en français

Une histoire de cœurs

Kingdom Hearts III raconte l’histoire de Sora qui cherche à perfectionner son pouvoir de réveil, perdu à la fin de son aventure précédente. Accompagné de Donald et Dingo, Sora parcourt des mondes inspirés des univers de Disney afin de libérer le cœur de Roxas enfoui en lui et lui donner un nouveau corps pour vivre. En parallèle, Riku et Mickey souhaitent retrouver Aqua, alors que de leur côté, Pete et Maléfique recherchent la boîte noire contenant le livre des Prophéties. Tout ceci est sans oublier le retour de l’Organisation XIII qui cherche à conserver la balance fragile entre lumière et ténèbres.

Se déroulant sur plusieurs fronts, se remémorer l’histoire de base de la série aidera à s’y retrouver. Des références aux jeux précédents sont d’ailleurs nombreuses. Or, si vous souhaitez seulement profiter de cette aventure et du gameplay offert, il est possible de s’amuser sans nécessairement tout retenir de l’histoire principale. Les personnages rencontrés dans Kingdom Hearts III sont assez divertissants pour cela.

Des rencontres improbables qui fonctionnent à merveille

Ce qui rend Kingdom Hearts unique est l’équipe formée par des personnages qu’on ne verrait pas ensemble autrement. En faisant appel à des héros de plusieurs franchises de Square Enix, Disney et Pixar, chacun y amène sa touche spéciale. Sora et les membres de l’Organisation XIII ont l’air de personnages de jeux de rôle japonais comme Square Enix sait nous les présenter. Les personnages de films d’animation sont cartoonesques alors que le capitaine Jack Sparrow et son équipage sont présentés de manière plus humaine. Dans l’univers d’Histoires de Jouets, Sora, Donald et Dingo deviennent des jouets articulés apparaissant dans la chambre d’Andy. Ils se mélangent parfaitement aux autres jouets que l’on connaît déjà. Peu importe le monde visité, nos héros s’y adaptent et comme joueur, j’avais l’impression de participer à des jeux différents enrobés dans la mécanique globale de Kingdom Hearts.

Des mondes variés libérant le pouvoir des Keyblades

Les Sans-Cœur sont partout. Il faut les combattre pour libérer les citoyens de leur emprise et acquérir l’expérience nécessaire à notre quête. Les Keyblades sont nos armes en forme de clés uniques à Kingdom Hearts. Seuls les élus peuvent les manipuler. Sora est l’un d’eux. Il peut en équiper jusqu’à trois, chacune ayant un pouvoir qui l’aidera en combat. Renforcez-les afin qu’ils puissent vous aider dans les batailles de gardien. Certaines sont fortes en combat rapproché, d’autres se transforment en pistolet ou lancent des sorts de magie. En expérimentant, vous trouverez celles qui vous conviennent.

Chaque monde a aussi ses particularités au niveau du jeu. Raiponce profite de sa longue chevelure pour s’accrocher à une branche et sauter au-dessus d’un ravin. J’ai également bien aimé embarquer dans un robot mécanisé pour combattre à la première personne dans le magasin de jouets lorsque nous avons dû secourir Hamm, Rex, et même Buzz qui est tombé sous l’emprise de Xehanort. À Arendelle, c’est sur le bouclier de Dingo que l’on glisse d’une montagne enneigée afin d’échapper aux Sans-Coeur.

Des attaques spéciales inspirées des manèges de Disney

Les pouvoirs qui m’ont le plus impressionnée sont ceux que je pouvais lancer lorsque ma Keyblade était complètement chargée. Lorsqu’on fait un maximum de coups sans flancher, une super attaque peut être déclenchée. Celle-ci s’inspire des manèges de Disney, et c’est fantastique !

On y fait apparaître un immense bateau de pirate qui balance en frappant les ennemis, on embarque dans une tasse qui virevolte dans toutes les directions, ou encore dans un radeau gonflable dont on trace la trajectoire avant qu’il parte à toute vitesse. Il y en a beaucoup et chacun fait un maximum de dommages. S’ils sont beaux à voir aller, ce n’est pas toujours facile de les contrôler entièrement. Par exemple, le cheval sur lequel on embarque pour lancer des éclairs à tout vent est souvent pris dans les coins du terrain si on est dans une section plus étroite. L’une des attractions les plus efficaces dans mon cas est le véhicule qui nous permet de tirer sur nos ennemis. La navigation se contrôle bien et on appuie nous-même sur la gâchette pour lancer les projectiles. Il est donc plus facile de viser comme il faut sur nos cibles.

Un monde complexe qu’il vaut la peine d’explorer

Pour me préparer à Kingdom Hearts III, j’ai fait pas mal de lecture pour suivre la chronologie des événements. J’ai également visionné l’animé Kingdom Hearts x : Back Covers et passé quelques heures dans KH : Dream Drop Distance, tous deux disponibles dans la compilation Kingdom Hearts HD 2.8: Final Chapter Prologue sur Playstation 4. Étant donné que je n’ai pas joué aux titres précédents avant cette année, ça m’a beaucoup aidé à comprendre ce qui s’y passe.

Malgré tout, les développeurs se sont assuré que les nouveaux arrivés puissent s’y retrouver. En début de partie, puis à de multiples occasions durant l’aventure, on nous explique le cours des événements menant à ce que vivent les personnages dans le jeu actuel. On suit le destin de plusieurs protagonistes, et il est important que l’on puisse comprendre leurs parcours.

Avec tout cet historique riche en contenu et l’ampleur des dialogues présents dans Kingdom Hearts III, assurez-vous de sélectionner la langue Français (France) sur votre console PlayStation 4 afin de pouvoir y jouer dans la langue de Molière. Les dialogues parlés demeurent en anglais mais vous aurez alors droit aux sous-titres en français.

Kingdom Hearts III est un incontournable pour les fans

La thématique des cœurs est omniprésente. On agit selon ce que notre cœur nous dicte, on se fait des amis en leur faisant confiance. On bâtit notre courage à force de croire en notre cause, en ayant du cœur au ventre. J’ai embarqué dans cette aventure de tout cœur (!), et j’en suis ravie. Le jeu est beau, il est bon, et ses histoires sont intéressantes.

Kingdom Hearts III est la conclusion d’une saga qui s’étend sur une dizaine de jeux parus sur une panoplie de consoles. L’histoire est riche et l’action est prenante. Le seul moment où j’ai ressenti un certain ennui est dans mon vaisseau en me rendant sur chaque planète. Même si l’on croise des vaisseaux ennemis et que quelques activités s’y déroulent, cette section du jeu est quand même longue.

Si vous suivez la série depuis ses débuts il vous faut ce jeu pour compléter votre collection. Pour les nouveaux, connaître une base de l’histoire principale est essentielle pour apprécier pleinement cet univers, mais le jeu offre tout de même des informations utiles pour suivre le scénario. Cela vous donnera probablement le goût de replonger dans les chapitres précédents, qui sait ?

+ Beaucoup d’action
+ Les attaques spéciales inspirées des manèges de foire sont impressionnantes
+ Des mondes variés à visiter
+ J’ai bien aimé les mini-jeux collectionnables à saveur rétro

– Il faut avoir une connaissance de base pour apprécier l’histoire pleinement
– La navigation entre les planètes est longue et lassante

ÉVALUATION GLOBALE DE KINGDOM HEARTS III

Expérience de jeu : 4/5
Graphisme: 5/5
Son : 4/5
Durée de vie potentielle / Rejouabilité: 5/5

Note globale : 4,5/5 (90 %)

Procurez-vous Kingdom Hearts III pour PlayStation 4 en édition standard
Procurez-vous Kingdom Hearts III pour PlayStation 4 en édition deluxe
Procurez-vous Kingdom Hearts III pour Xbox One en édition standard
Procurez-vous Kingdom Hearts III pour Xbox One en édition deluxe

Voyez l’ensemble des jeux vidéo disponibles sur le Bestbuy.ca 
Magasinez les jeux vidéo offerts en téléchargement numérique sur le BestBuy.ca 

Merci à Square Enix pour la copie média ayant permis de réaliser ce test.
Les images illustrant cet article proviennent de ma partie sur PlayStation 4 standard et du site officiel du jeu.

PARTAGER SUR
Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here