Hellblade: Senua's SacrificeHellblade: Senua’s Sacrifice est un titre unique en son genre. Sorti en 2017 sur PC et PlayStation 4, puis en 2018 sur Xbox One, ce jeu indépendant AAA est l’un des premiers du genre à explorer le thème de la maladie mentale. Même s’il traite d’un sujet difficile pour plusieurs, ce jeu ne devrait pas être boudé. Au contraire, si vous aimez les jeux offrant un bon scénario et qui mélangent action, combats et résolutions d’énigmes, vous tomberez sans aucun doute sous le charme du titre de Ninja Theory.

Hellblade: Senua's SacrificeDétails de Hellblade: Senua’s Sacrifice

Plateforme : Xbox One
Développeur : Ninja Theory
Éditeur : Ninja Theory
Style : Action et aventure
Mode de jeu disponibles : Solo
Classement ESRB : M-Mature
Langue d’exploitation : Anglais (voix) et français (sous-titres)

Hellblade: Senua's Sacrifice

Bienvenue à Helheim

Se déroulant au 8e siècle, Hellblade: Senua’s Sacrifice vous met dans la peau de Senua, une guerrière picte. Elle doit se rendre à Helheim dans le but de sauver l’âme de son amoureux mort, Dillion, retenu par la déesse Hela. Parallèlement à sa quête, elle doit faire face à ses propres démons. En effet, la jeune femme est psychotique. Tout au long de l’aventure, Senua entendra donc différentes voix. Ces voix l’encourageront, riront d’elle ou tenteront de l’effrayer.

Pour respecter le plus fidèlement possible ce que vivent les gens aux prises avec des psychoses, Ninja Theory a travaillé avec plusieurs spécialistes en santé mentale et avec des personnes psychotiques.

Honnêtement, le résultat est stupéfiant. Aucun autre média n’était parvenu à recréer aussi fidèlement que cela les sensations que peut vivre une personne en psychose. Comme joueur, j’ai souvent eu des frissons dans le dos en entendant ces voix « me » chuchoter à l’oreille. J’y pensais même lorsque j’avais déposé ma manette et fermé ma console. Peu de jeux m’ont ainsi troublé.

Hellblade: Senua's Sacrifice

Entre combats et résolutions d’énigmes

La jouabilité de Hellblade: Senua’s Sacrifice se fait en deux temps. Il y a d’abord les phases d’exploration. Dans celles-ci, vous vous promenez dans la carte du jeu. Cette dernière est plutôt linéaire et fait peu de place à l’exploration libre. Pendant cette phase, vous pouvez trouver des monuments de pierre. En focalisant sur ceux-ci, vous pouvez entendre l’ami de Senua, Druth, raconter l’histoire des peuples du Nord et de la mythologie nordique. C’est aussi pendant ces phases que vous entendez la majorité des voix et avancez dans l’intrigue.

De plus, la phase d’exploration vous demande à plusieurs reprises de résoudre des énigmes. Ces énigmes vous demandent souvent de reproduire une forme ou de passer par différents portails pour déverrouiller une porte ou ouvrir un passage. Certaines sont assez faciles à déchiffrer tandis que d’autres vous demanderont de vous creuser un peu plus les méninges. Dans tous les cas, les énigmes ne sont pas impossibles à résoudre et vous n’aurez probablement pas besoin d’aller voir les solutions sur Internet.

Hellblade: Senua's Sacrifice

Des combats haletants

La deuxième phase du jeu se consacre aux combats. Dans les combats, vous devez éliminer différentes créatures pour la plupart démoniaques. Pour terrasser vos ennemis, vous avez accès à quelques mouvements, un peu comme dans un titre d’Assassin’s Creed, mais en moins complexe. En plus des attaques légère et puissante, vous pouvez parer les attaques ou encore les esquiver. Personnellement, pour venir à bout de la plupart des ennemis, je me suis contenté d’esquiver leurs attaques au bon moment et de contre-attaquer.

Les combats, sans être incroyablement difficiles, représentent un bon défi, d’autant plus que Hellblade: Senua’s Sacrifice inclut un mécanisme de mort permanente. Chaque fois que vous mourez, de la pourriture monte en effet sur votre bras. Quand celle-ci a pris possession de tout votre corps, c’est la mort… définitive. Votre sauvegarde s’efface et vous devez recommencer du début l’aventure. En temps normal, je ne suis pas friand de ce genre de mécanisme qui, à mon avis, gonfle inutilement la durée de vie d’un titre. Cependant, je suis forcé d’admettre qu’ici ça fonctionne plutôt bien. À chaque combat, on donne tout ce qu’on a pour être sûr de ne pas mourir.

Ceci n’est pas un jeu de rôle

Même si de plus en plus de titres incluent des mécaniques inspirées des jeux de rôle, Hellblade: Senua’s Sacrifice ne suit pas cette mode. Vous ne montrez pas de niveau, vous ne pourrez pas récolter des ressources et encore moins modifier vos armes.

Malgré cela, Hellblade: Senua’s Sacrifice demeure un jeu riche et très intense. Comptez environ sept à neuf heures pour terminer l’aventure.

Hellblade: Senua's Sacrifice

Des graphismes sombres, mais jolis

Hellblade: Senua’s Sacrifice est un jeu indépendant portant la mention AAA. Contrairement à bien des studios indépendants, les développeurs de Ninja Theory n’ont pas fait de sacrifice sur les graphismes. Ces derniers sont équivalents ou presque à ceux de n’importe quelle production AAA sortie dans les dernières années. Mention spéciale au personnage de Senua qui semble plus vraie que nature. La modélisation de son visage est impeccable. Certains environnements valent également le détour.

Hellblade: Senua's Sacrifice

Une bande-son magnifique

Si les graphismes de Hellblade: Senua’s Sacrifice sont jolis, ils ne sont rien en comparaison de sa bande-son. D’une qualité hollywoodienne, elle occupe une place centrale dans l’intrigue et joue un rôle majeur sur la jouabilité. Sans elle, le jeu n’aurait certainement pas le même impact sur le joueur. Il n’aurait été qu’un titre quelconque.

Certes, elle n’est pas offerte en français (il n’y a que des sous-titres dans la langue de Molière). Par contre, je pense que des acteurs francophones auraient eu beaucoup de difficulté à restituer les subtilités, les intonations, l’articulation et la prononciation des voix anglaises. Disons que le résultat n’aurait probablement pas été le même.

Mon verdict

En nous faisant sortir de notre zone de confort de joueur habitué aux histoires conventionnelles, Hellblade: Senua’s Sacrifice est un jeu qui nous transforme. Grâce à une jouabilité simple, mais efficace, à des graphismes convaincants et à une bande-son magistrale, il nous fait vivre, l’espace d’un moment, les tourments des gens aux prises avec des psychoses. Bref, il s’agit d’un jeu à ne pas manquer absolument. L’un des meilleurs jeux indépendants auxquels j’ai joué dans les dernières années.

+ Une bande-son incroyable
+ Des combats haletants
+ Des graphismes convaincants
+ Des combats simples, mais amusants

– Des environnements parfois trop petits
– Pas assez de points de sauvegarde

Évaluation globale

Jouabilité : 5/5
Graphismes : 4/5
Son : 5/5
Rejouabilité : 4/5

Note globale : 4,5/5 (90 %)

Achetez Hellblade: Senua’s Sacrifice pour Xbox One
Achetez Hellblade: Senua’s Sacrifice numérique pour Xbox One

Magasinez tous les jeux vidéo offerts chez Best Buy
Magasinez tous les jeux vidéo numériques offerts chez Best Buy

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here