Disponible sur PC depuis un an, Rick and Morty : Virtual Rick-Ality fait son arrivée sur PlayStation 4 pour la PlayStation VR. Voici mes impressions sur cette incursion dans l’univers de ce curieux duo disponible en réalité virtuelle.

Rick and Morty pochetteRick and Morty : Virtual Rick-Ality est développé par Owlchemy Labs et publié chez Adult Swim Games

Date de parution : 10 avril 2018
Style : Réalité virtuelle
Plateforme : PlayStation 4 (PS VR)
Mode de jeu disponible : solo
Classement ESRB : M (Mature, 17 ans et plus)
Langue d’exploitation : Jeu disponible en anglais

Aidez Rick et Morty à vaquer à leurs occupations

Installé dans le salon de Morty, entrez dans le laboratoire de Rick en insérant le disque de votre prochaine aventure. Le jeu en comprend neuf chapitres dans lesquels on s’amuse dans des activités loufoques comme nourrir un monstre caché au sous-sol afin qu’il nous recrache une barrette de mémoire, recharger une batterie en utilisant le tableau de bord de Rick et fabriquer des objets en utilisant les appareils du scientifique en herbe.

Rick and Morty image 2Incarnant le clone de Morty, nous avons en quelque sorte été fabriqué pour aider le duo dans ses tâches ménagères. On passe notre temps dans le garage de Rick qui lui sert de laboratoire. Par la montre qui sert de téléphone, il communique nos quêtes et nous offre des astuces si on se sent coincé dans la prochaine action. C’est toutefois facile à comprendre. Les instructions sont inscrites au tableau et dans la porte de l’armoire où est rangée chaque appareil spécialisé.

Pour ceux qui ne connaissent pas la série, il faut savoir que l’humour grinçant de Rick et Morty est bien présent dans ce jeu vidéo. Au-delà de son apparence enfantine au niveau du dessin animé, les dialogues sont crus et s’adressent à un public mature.

Une installation optimale est requise

Le but du jeu est de réparer les appareils brisés. Sur l’un, il manque une ampoule, sur l’autre, c’est la batterie qui est à plat. Trouver les pièces de remplacement n’est pas aisé. Il faudra en combiner deux ensemble pour en créer une troisième, ou encore se propulser dans un vortex où la pièce manquante est cachée. Au fil de l’aventure, on se rendra autant dans l’espace que dans une salle de bain dont la toilette est bouchée.

Rick and Morty image 1Jouant avec les PlayStation Move, il est essentiel de s’installer dans un environnement libre de tout obstacle. Je vous recommande de vous placer debout au centre d’une grande pièce. On bouge constamment pour attraper les objets de nos quêtes alors il faut avoir une bonne liberté d’action. J’ai joué ma première session assise par terre et ça ne fonctionnait pas. La caméra nous installe à hauteur de bureau alors j’étais constamment en train de frapper le plancher en voulant attraper un objet au sol. De plus, je ne pouvais pas accéder aux étagères haut placées.

Une fois installée debout ça allait bien. J’ai quand même dû réajuster ma position par rapport à la caméra à quelques reprises mais c’est la meilleure option pour jouer à Rick and Morty : Virtual Rick-Ality. Étant donné que les objets et les machines utilisées se trouvent autour de notre personnage, il va arriver que nos mains quittent la vue de la caméra PlayStation. Ceci occasionne quelques soucis et impatiences occasionnelles.

Quoi faire une fois l’histoire terminée

Le scénario est court. Si on sait quoi faire, on s’en tire en deux ou trois heures. Les puzzles sont assez simples à résoudre, surtout qu’on voit les étapes à suivre sur le tableau d’affichage et les portes de l’établi. Malgré tout, j’ai aimé les casse-têtes proposés par le biais d’activités. La console qu’il faut manipuler pour recharger les batteries est vraiment intéressante et tirer des aliens est assez cool. La précision reste à retravailler mais le jeu se veut amusant avant tout. On n’est jamais pénalisé sur nos échecs et on peut reprendre chacune sans soucis.

Une fois l’histoire terminée, on peut revenir au garage en mode libre. Les développeurs ont caché treize cassettes audios à collectionner (n’hésitez pas à regarder partout, même sous les tablettes!) et les mini-jeux de tir dans l’espace et de rechargement de batteries sont disponibles pour ceux qui cherchent à améliorer leur score.

Ces activités sont une excuse pour mousser la rejouabilité. Personnellement, ce n’est pas suffisant pour m’inciter à y retourner mais j’avoue avoir pris mon temps pour trouver les cassettes manquantes. Notez qu’il vous faut les faire jouer dans le lecteur pour qu’elles soient comptabilisées.

Un jeu à l’image du dessin animé

Jouant dans un dessin animé, le graphisme rejoint celui que les fans de la série vont reconnaître. Les acteurs de la série ont même prêté leur voix dans le jeu dont Justin Roiland dans les rôles de Rick et de Morty, de même que Chris Parnell incarnant Jerry Smith. Il est amusant de pouvoir interagir avec tous les objets du garage. On a accès à trois emplacements où se téléporter et si un objet est hors d’atteinte, on n’a qu’à lancer un clone qui imite nos mouvements afin d’attraper et nous renvoyer l’objet en question.

Les écouteurs branchés au casque PlayStation VR offrent un son à 360 degrés efficace. Par la montre qu’on porte au poignet, on s’en rend compte car il faut l’approcher à notre oreille pour bien entendre les instructions de Rick quand il nous appelle. Le reste du temps, c’est assez minimaliste. On entend les voitures passer dans la rue d’en face, la musique des cassettes que je faisais jouer et le bruit des appareils que je manipule. C’est parfait comme ça.

Impressions générales

Bien que Rick and Morty : Virtual Rick-Ality offre une expérience de réalité virtuelle intéressante, je ne crois pas que cela fasse vendre des PS VR. Le titre a besoin d’un environnement de jeu optimal pour qu’on puisse bouger aisément. S’il vous intéresse de vivre une aventure dans l’univers de ce duo, assurez-vous d’avoir une pièce suffisamment grande pour le faire sans heurts. L’aventure est assez courte pour la terminer en un après-midi mais offre des casse-têtes assez astucieux que j’étais contente de résoudre. J’ai fabriqué plein d’objets loufoques que je m’amusais ensuite à faire grossir et rapetisser à loisir. Avoir la liberté d’expérimenter dans un laboratoire scientifique est une opportunité pour laquelle je me suis gâtée.

+ Bonne utilisation des manettes PlayStation Move
+ On peut interagir avec tout ce qui se trouve dans le garage
+ Quelques bons puzzles
+ Humour propre à la série animée

– Se joue uniquement avec deux PlayStation Move comme manettes
– Requiert une grande pièce libre de tout obstacle
– Perte du champ de vision entre la caméra PlayStation et les manettes PS Move quand je me retournais dans le garage

ÉVALUATION GLOBALE

Expérience de jeu : 3/5
Graphisme : 3/5
Son : 4/5
Durée d’intérêt/Rejouabilité : 2,5/5

Note globale : 3,15/5 (65 %)

Procurez-vous Rick and Morty : Virtual Rick-Ality pour PS VR sur PlayStation 4

Merci à Adult Swim Games pour la copie média ayant permis de réaliser ce test.
Les images illustrant cet article proviennent de ma partie sur PlayStation 4 en édition standard avec PS VR.

PARTAGER SUR
Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here