Parcourez les donjons de Gensokyo

Suite à une malédiction affligeant son frère, Reimu Hakurei souhaite le libérer, et par la même occasion, sauver le village d’un sombre sortilège. Touhou Genso Wanderer Reloaded est un « rogue-like » typique avec une réalisation mignonne qui dans mon cas, pardonne la redondance que le style amène. Disponible pour la PlayStation 4 et la Switch, le titre tire avantage du mode portatif de la console de Nintendo, pour lequel on peut faire quelques étages de manière presque casuelle.

Touhou Genso Wanderer Reloaded pochetteTouhou Genso Wanderer Reloaded est développé par Aqua Style et publié par NIS America

Plateformes: Nintendo Switch (version essayée) / PlayStation 4
Date de parution: 17 juillet 2018
Style: jeu de rôle
Mode de jeu disponible: solo
Classement ESRB: T (Adolescents, 13 ans et plus)
Langue d’exploitation: jeu disponible en anglais sous-titré

Enquêtez sur la malédiction qui s’abat sur Rinnosuke

Après que Reimu ait cherché à prendre la sphère mystérieuse que son frère a trouvée, une explosion survint. La balle fait jaillir un pouvoir extraordinaire duquel Rinnosuke sera transformé. Possédé d’une volonté qui n’est pas la sienne, il semble habité par une force extérieure, surnaturelle. Au même moment, une tour est apparue dans la région, là où se tenait Kourino. La jeune femme cherchera à savoir ce qui se passe afin de libérer son frère de la malédiction qui l’afflige.

Une mécanique répétitive

Touhou Genso Wanderer Reloaded est un jeu que l’on catégorise comme étant un « rogue-like ». L’histoire nous amène à parcourir des donjons de plusieurs étages où l’on doit se rendre au bout pour en sortir indemne.

Touhou Genso image 4Ici, c’est par dizaines que les étages se succèdent, et c’est le premier irritant que j’y ai trouvé. Pour me rendre à la Tour du Désir (Tower of Desire), j’ai parcouru près d’une vingtaine de niveaux. Au septième étage, on atteint le village des Yokai. On peut magasiner, vendre nos objets inutiles et visiter une sorcière qui va enchanter nos armes. En repart ensuite pour quelques étages supplémentaires, jusqu’à la tour. Une fois arrivé, on repart de plus belle pour d’autres étages afin de se rendre au sommet. Tout cela prend du temps et on est attaqué de toutes parts. Si on meurt, on est contraint de recommencer au premier étage. Ne pas pouvoir reprendre à une étape m’a déstabilisé au début, mais c’est de cette manière que la mécanique de jeu fonctionne.

À chaque recommencement, nos personnages reprennent leur expérience de base. Il faut reconquérir nos points de santé et de satiété. Ah oui, il faut manger pour rester en forme! On ne perd quand même pas tout car les armes conservent leur niveau d’expérience acquise. On est donc plus fort, ce qui permet heureusement de pouvoir se rendre un peu plus loin à chaque tentative. Or, cet éternel recommencement devient lassant si on n’est pas habitué au genre.

Touhou Genso image 5Il faut terminer le premier donjon de 38 étages avant de déverrouiller d’autres aventures, soit d’autres donjons représentant eux aussi un bon défi. Bien que nos adversaires soient des clones des citoyens (c’est expliqué dans l’histoire!), les nouveaux donjons en présentent différentes variétés avec des attaques et des objets nouveaux à ramasser. En plus des armes que l’on utilise, j’ai appris à maîtriser les cartes de pouvoirs accumulées au fil de ma progression. Pour vaincre un donjon, il faut savoir utiliser tous les atouts qui nous sont donnés, et surtout être patient en améliorant notre équipement chaque fois qu’on en a la possibilité.

Une réalisation japonaise dans ce qu’elle a de plus joli

Visuellement, j’aime ce que je vois. Les animations sont belles et les artistes se sont appliqués pour nous offrir une oeuvre de qualité. Regardez les dessins au style fait à la main lorsque Aya et Moniji nous introduisent leur enquête sur les événements se déroulant sous la grande Tour du Désir. Autant les ciménatiques que la portion joubable et ces interludes sont présentés différemment, formant au final un ensemble qui se tient bien.

Touhou Genso image 2Comme son titre le laisse sous-entendre, Touhou Genso Wanderer Reloaded est une réédition du jeu paru en 2017 sur PlayStation 4 et PS Vita. Cette nouvelle itération comprend tout le contenu additionnel de sa version précédente avec des ajouts au niveau de l’histoire, en plus d’introduire les personnages de Sanae Kochiya, princesse du vent, et la magicienne Marisa Kirisame.

Lorsqu’on progresse dans les couloirs, le jeu se présente dans un look rétro en 2D. Chaque étage se ressemble mais on y aperçoit les détails de chaque environnement, que ce soit les champs fleuris, la montagne enneigée ou l’intérieur chic d’un château. Une musique d’ambiance enveloppe le tout parfaitement alors qu’au niveau des dialogues, on entend les personnages en version japonaise. Dépaysement garanti!

Impressions générales

Bien que Touhou Genso Wanderer Reloaded offre beaucoup d’heures de jeu, la répétition des mêmes donjons rend l’expérience lassante à la longue. Le terrain aléatoire évite une redondance ennuyeuse mais il faut quand même aimer ce style pour vouloir s’y investir. Ce n’est pas un mauvais jeu, mais sa mécanique fait appel à un public spécifique. Alors qu’il faut consacrer du temps pour renforcer son équipement et peaufiner ses stratégies, les joueurs doivent s’attendre à recommencer les premiers niveaux plusieurs fois. J’ai pris cette approche comme un bon jeu de Patience aux cartes. Tant qu’on n’arrive pas à remporter la manche ultime, on reprend le tout, mais avec l’expérience de nos premiers essais derrière la cravate.

En l’ayant évalué sur Nintendo Switch, c’est la version que je préfère pour avoir la possibilité de faire quelques parties afin de renforcer mon équipement en mode portatif. Et j’ai compris pourquoi la première version du jeu était sortie sur PlayStation Vita.

+ Le terrain aléatoire de chaque étage évite une redondance ennuyeuse
+ Les cartes de pouvoirs sont efficaces
+ Belle réalisation

– Mécanique de jeu répétitive
– Énormément de dialogues pas toujours intéressants
– L’interface est très chargé à l’écran
– Extrêmement niché comme expérience

ÉVALUATION GOBALE

Expérience de jeu: 3/5
Graphisme: 4/5
Son: 3,5/5
Durée d’intérêt/Rejouabilité: 3,75/5

Note globale:  3,5/5 (70 %)

Procurez-vous Touhou Genso Wanderer Reloaded pour la Nintendo Switch
Procurez-vous Touhou Genso Wanderer Reloaded pour la PlayStation 4

Merci à NIS America pour la copie média ayant permis de réaliser ce test.
Les images illustrant cet article proviennent de ma partie sur Nintendo Switch.

PARTAGER SUR
Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here