h1.jpg

Depuis aussi longtemps que je me souvienne, j’ai toujours rêvé de pouvoir voler. Pour une raison quelconque, j’ai toujours été attiré par le pouvoir du vol. Quand j’étais jeune et qu’on me demandait quel pouvoir de superhéros je voulais, voler était invariablement ma première réponse. La force surhumaine était loin derrière en deuxième place. Je n’ai jamais vraiment compris l’utilité de pouvoir soulever une voiture, mais la capacité de se rendre à des endroits plus rapidement et sans bouchons de circulation, ça, j’ai toujours aimé l’imaginer.

h2.jpgQuand j’ai vu le film Retour vers le futur II à l’âge de 9 ans et que j’ai aperçu la planche volante pour la première fois, l’idée a imprégné mes pensées. J’attends encore le jour où nous pourrons voler plus facilement avec des véhicules personnels qu’avec des avions, mais les planches volantes d’aujourd’hui sont un énorme bond en avant. On les appelle affectueusement ainsi même si elles ne sont pas vraiment en suspension dans l’air parce que « Segway mains libres » et les autres termes utilisés pour décrire l’appareil n’ont pas une sonorité aussi vibrante.

Il y a maintenant un certain temps que la première planche volante est arrivée sur le marché et on en trouve partout de nos jours. La technologie a évolué rapidement et les produits actuels n’ont rien en commun avec ceux offerts il n’y a pas si longtemps. Prenez les nouvelles planches volantes Swagtron T3 de Swagway, par exemple. Elles représentent l’évolution parfaite des planches volantes comme articles de fantaisie à un moyen de transport plus légitime. Le modèle Swagtron T1 était assez efficace, mais le T3 est à un tout autre niveau. Ce qui étonne le plus avec cette planche volante, c’est que la batterie à recharge rapide demande seulement une heure pour faire le plein. Vous pouvez profiter d’une planche volante revigorée et capable de vous transporter sur une distance de 12 à 20 km avec une vitesse de pointe à peine inférieure à 13 km/h en moins de temps qu’il n’en faut pour charger votre téléphone. Et le tout avec une batterie qui permet environ 700 cycles de charge.

J’aurais tellement aimé pouvoir glisser sur une de ces planches durant mes jours sur le campus. Un des détails auxquels je n’avais pas pensé en début de baccalauréat était la quantité de déplacements que je m’apprêtais à effectuer. Même si mon campus ne figurait pas parmi les plus grands au Canada, j’ai souvent dû bien me dépêcher, car les salles de classe pouvaient être assez éloignées : j’arrivais à destination en soufflant comme si je venais de terminer un marathon. Une planche volante m’aurait aidé à diminuer les longues courses et à mieux me concentrer sur ce qui se passait en classe plutôt que de perdre les cinq premières minutes à essayer de reprendre mon souffle.

Cette idée de faciliter le transport n’est en fait qu’une des raisons de vous procurer une planche volante cette année. En voici quelques autres.

 

h3.jpgLes planches volantes sont pratiques et portatives

La distribution du poids d’une planche volante est beaucoup plus dense que celle d’un vélo, mais sa taille signifie également qu’elle vous permet d’en faire beaucoup plus. Les vélos sont une des principales causes de réclamations en assurance habitation, et non seulement il est difficile de faire confiance au cadenas dont on dispose, mais en plus les chances de retrouver un vélo volé ne sont pas toujours bonnes.

Les planches volantes sont un peu plus lourdes que la moyenne des vélos, pesant entre 22 et 25 lb, mais elles sont faciles à transporter sous le bras ou dans un sac à bandoulière. Plus besoin de vous demander si votre cadenas résistera à une scie pendant que vous êtes au travail ou à l’extérieur de l’aire d’entreposage. Une planche volante peut se ranger sous votre bureau ou vous attendre en toute sécurité directement dans la salle des employés.

Du divertissement pour toute la famille

Je me souviens d’un moment il y a environ une dizaine d’années où tous mes jeunes cousins se sont réunis pendant des heures lors d’un repas de famille pour apprendre à tour de rôle comment faire de la trottinette. Je n’ai jamais été intéressé par ces engins, mais les planches volantes sont une tout autre affaire. Elles sont une bonne façon de réunir famille et amis pour passer un bon moment à l’extérieur et apprendre une nouvelle compétence. Il y a bien sûr une courbe d’apprentissage à surmonter avant de pouvoir conserver son équilibre et se déplacer de manière fluide, alors pourquoi ne pas le faire avec des proches et apprendre ensemble?

Économiser du carburant durant les courts trajets

Si vous vous rendez seul à un endroit peu éloigné, une planche volante ne demande qu’à prendre la place de votre voiture. Les humains marchent en moyenne à une vitesse d’environ 5 km/h. Avec une planche volante pouvant filer à un peu plus de deux fois cette vitesse, vous pouvez vous rendre à bon port à l’heure tout en prenant un peu d’air frais. Le trajet jusqu’à mon travail est assez court (3 km) et, selon mes estimations (incluant une flexibilité pour les jours de mauvais temps et de neige), je pourrais économiser environ 1000 litres d’essence en utilisant une planche volante plutôt que ma voiture. Si ces calculs sont exacts, la planche deviendrait rentable en environ 6 mois. Pensez à cette option si la météo est suffisamment stable au cours de l’année pour vous permettre de tenter l’expérience. Malheureusement, même si les ingénieurs ont résolu des mystères présentés par les côtes et le freinage, les temps humides restent un défi. Il est encore trop tôt pour sortir une planche volante lors de fortes averses ou de neige sans risquer de provoquer un court-circuit.

Heureusement, vous pourrez quand même profiter des avantages de passer plus de temps à l’extérieur, et vous pourriez même être moins dépendant des horaires d’autobus ou de métro pour vous rendre au travail.

Apprendre une nouvelle compétence

Allons! C’est amusant d’apprendre une nouvelle compétence. À quand remonte la dernière fois où vous avez appris à utiliser un nouveau mode de transport? J’ai obtenu mon permis de conduire il y a maintenant plus de 15 ans et j’ai enfourché mon premier vélo il y a plus de 25 ans. Les années pourraient être moins nombreuses pour certains d’entre vous, mais vous voyez où je veux en venir. Vous devrez apprendre à garder votre équilibre sur un de ces appareils tout en apprenant comment accélérer, ralentir, arrêter et tourner sans avoir l’air de faire du surf sur une mer mouvementée. Vous pourriez avoir besoin de plus de temps et vous pourriez même éprouver quelques difficultés, mais ne vaut-il pas mieux se jeter à l’eau en apprenant cette compétence et profiter de l’évolution de la technologie en même temps?

 

h4.jpg

En prime : soyez le premier rendu aux PokéStops de votre quartier

Avec la vague provoquée par Pokémon GO qui met tout le monde au défi de devenir le meilleur dresseur, vous remarquerez une nette augmentation dans vos déplacements à l’extérieur (ou, du moins, depuis votre dernier marathon d’Ingress). Si vous n’en pouvez plus d’escalader et de descendre les collines pour traquer ce Tortank toute la journée, une planche volante pourrait être une excellente façon de vous rendre d’un point à l’autre ou de donner un peu de répit à vos pieds quand vous avez besoin d’une pause.

J’avoue que ça ne vous aidera pas pour les promenades d’incubation des œufs, mais vous pourrez tout de même atteindre les PokéStops beaucoup plus rapidement, surtout lorsque vous découvrirez un leurre laissé par quelqu’un au profit de tous.

Mais qu’en est-il de tous les reportages sur les batteries?

Il n’y a rien de tel que faire les manchettes de tous les médias pour les mauvaises raisons. Une des plus grandes préoccupations de la dernière période des Fêtes a été celle des combustions de planches volantes. Ces craintes ont toutefois connu un recul depuis qu’il a été démontré que ces combustions s’étaient produites sur des modèles souvent bas de gamme et fabriqués de composants qui permettaient de réduire la facture en négligeant la sécurité.

Ces reportages et ces vidéos horribles ont mené à l’élaboration de nouvelles normes et directives en matière de sécurité (site en anglais). Afin d’assurer votre protection, vérifiez que la planche volante que vous achetez est certifiée UL 2272. Prenez soin d’utiliser uniquement l’équipement de recharge d’origine et ne surchargez pas la batterie de votre appareil. Ces points sont les principaux éléments des directives de sécurité. Veuillez cliquer sur le lien ci-dessus pour vous familiariser avec les autres. Ces planches, malgré leur apparence, sont tout sauf des jouets.

Le dernier détail à prendre en considération lorsque vous partez à la recherche d’une nouvelle planche volante est de vous renseigner sur les restrictions et les caractéristiques spéciales avant d’en acheter une. Les planches volantes Swagtron, par exemple, peuvent accepter une charge maximale de 220 lb et exigent un minimum de 44 lb tout en offrant une autonomie de 11 à 19 km (7 à 12 miles). La plupart des planches volantes ont prouvé leur capacité à gravir des collines modérément inclinées, mais il faudra s’attendre à des pertes de vitesse et à un moteur électrique qui montre des signes de difficulté pour les pentes plus prononcées. Finalement, assurez-vous de respecter toutes les recommandations de sécurité et les lois locales en matière de transports qui s’appliquent à ce mode de déplacement.

La nouvelle gamme de planches Swagtron T3 (en plus des modèles Swagtron T1 précédents) est maintenant offerte en ligne au BestBuy.ca

PARTAGER SUR
Matt Paligaru
J’ai commencé à jouer et à m’intéresser aux gadgets quand j’ai eu en main ma première manette Colecovision, dès mon plus jeune âge. J’ai écrit pour Xbox Addict, Vancity Buzz et Rebellion Media, sur des sujets allant des jeux aux arts martiaux de toutes sortes. Je suis aussi coprésentateur de la baladoémission G3.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here