voitures-traxxas.jpgAvez-vous déjà vu quelqu’un sortir son tout nouvel engin téléguidé, un bateau, un avion ou un véhicule à quatre roues, et vous êtes-vous dit: « Mince! Ça a l’air vraiment super et ce type est génial »? Bon, peut-être pas la dernière partie, mais la première est complètement vraie. J’ai récemment eu l’occasion de m’amuser avec plusieurs de ces jouets pour « grands ». Puissants, magnifiques, merveilleusement conçus : je parle des modèles E-Maxx et E-Revo de Traxxas. Voyons ça d’un peu plus près.

J’ai mis la main sur les modèles E-Maxx et E-Revo à moteur sans balai de Traxxas; l’un étant un camion surélevé, assez imposant (E-Maxx) et l’autre, un modèle de course au châssis plus bas, tout aussi impressionnant (E-Revo). On est loin des modèles téléguidés habituels qu’on va chercher sur les tablettes de Toys R Us! C’était déjà clair quand j’ai vu la taille et le poids de la boîte. Quand j’ai démonté la bête, j’ai tout de suite compris. C’est du sérieux! On s’amuse vraiment bien et ça marche du tonnerre. Même s’il faut bien dire quand même, en toute honnêteté, que le monde du véhicule téléguidé est très spécialisé et que les engins sont faits pour être réglés et accessoirisés, de sorte que ce n’est peut-être pas fait pour le premier venu.

La puissance de ces petits bijoux est incroyable. Après avoir regardé un bon moment les entrailles des E-Maxx et E-Revo, je n’ai pas été étonné, mais je n’en suis pas revenu. Même à l’arrêt, l’E-Maxx et l’E-Revo inspirent la puissance. Leur ligne est agressive et prédatrice, comme tout engin robuste conçu pour la vitesse. Tous leurs composants sont très impressionnants, de très grande qualité. J’ai été très impressionné. Quand j’examine des jouets et du matériel, c’est une première phase très importante pour moi. Des pièces qui n’inspirent pas ne sont pas bon signe. Elles montrent la faiblesse du produit et celle du fabricant, qui ne cherche qu’à vendre un produit qui finira à la poubelle. Si vous cherchez une expérience de qualité, vous êtes à la merci des compromis qui ont été faits et donc, des faiblesses du produit.

Satisfait de ce que j’ai vu, je les ai allumés, j’ai refermé les capots, et ils sont littéralement partis comme des fusées. Avalant le gravier à la moindre accélération, ces engins de la mort t labourent la terre sur leur passage et recrachent les débris derrière eux. Ils sont capables d’atteindre une vitesse de 65 mi/h, et je n’ai pas de mal à le croire.  Ils sont partis si vite, qu’ils ont été reçus par des coups de klaxon et des hurlements. En plus, ils sont très solides; étant donné qu’il faut bien une minute (ou peut-être un peu plus) pour bien maîtriser la vitesse qu’ils déploient, l’E-Maxx et l’E-Revo se sont percutés de face un certain nombre de fois et ont aussi percuté des barrières, des pierres… la voiture d’un voisin (en fait, son pneu). Ensuite, une fois qu’on a commencé à mieux les contrôler, ils se sont littéralement envolés; par contre, nos atterrissages n’étaient pas toujours en douceur. Grâce à leurs énormes pneumatiques et à leur suspension digne des Bajas, même s’il a fallu une ou deux fois les remettre sur leurs roues, l’E-Maxx et l’E-Revo ont tout encaissé sans problème et en ont même redemandé. Même si les commandes sont un peu plus complexes que celles du modèle de course que « le petit » a dans son placard à la maison, le plus difficile a été de se faire à la puissance sous le capot.

traxxas-dedans.jpgPour le vrai amateur de véhicules téléguidés (ou simplement le fou de technique), il y a aussi lapplication Link de Traxxas. Il faut une télécommande avec l’émetteur TQi de Traxxas et un socle de chargement, ainsi qu’un dispositif équipé du récepteur TQi de Traxxas. Le Link de Traxxas apporte un réel plus à un loisir qui est déjà très prenant. L’application Link de Traxxas, qui enregistre les données en temps réel, vous permet de mesurer différentes choses (la vitesse **compétiteurs**, le taux de chauffe, le régime moteur, la tension) et d’accéder à un éventail d’options de personnalisation et de réglage, ainsi qu’à un degré de contrôle de la conduite incroyable.

Il ne fait pas de doute que ce sont des joujoux pour les grands. Ceux qui cherchent un engin téléguidé tout simple, sans prise de tête, feront mieux de s’intéresser à autre chose. Ces modèles de chez Traxxas vous offrent une expérience réellement authentique, ce qui est déjà largement plus que ce que proposent la plupart des véhicules téléguidés ordinaires. Quand on regarde les schémas des pièces, on a l’impression qu’ils sont tout droit sortis d’un scénario de Batman. On comprend très vite que pour tirer pleinement partie de ces engins, il faut y consacrer beaucoup de temps, d’attention et d’enthousiasme. Des pignons, des châssis, des fils, des piles, la matière des composants, leur taille et leur fonctionnalité, l’offre en matière de pièces de rechange semble infinie. Elle est certainement aussi essentielle pour profiter pleinement de ces petits joujoux. Ce qui m’amène à la seule critique que je puisse faire concernant l’E-Maxx et l’E-Revo, et elle est de taille.

L’autonomie sur pile de ces engins, en tout cas l’autonomie sur les piles d’origine, est carrément décevante; je n’en suis pas revenu. J’ai eu droit à environ 10 minutes de durée de jeu par charge; chaque véhicule possède deux blocs-piles. Il est important de préciser aussi que les véhicules ne sont pas fournis avec un chargeur. C’est mon incrédulité devant cette découverte qui m’a poussé à creuser un peu la question. Il semblerait que 10 minutes soit la durée de jeu à peu près standard pour un modèle téléguidé d’origine. C’est en apportant des réglages et des modifications que l’amateur averti peut gagner en autonomie et d’ailleurs, qu’il fait véritablement ses preuves. Je dois dire à leur décharge que je comprends ce genre de chose et que ça fait partie des affaires, et je suis mal placé pour critiquer. Mais ces véhicules représentent un certain investissement. Ils ne sont pas donnés et toutes les options ont aussi un coût. Il me semble que si quelqu’un est prêt à acheter un véhicule de chez Traxxas, on doit au moins lui fournir un chargeur et plus de dix minutes de temps de jeu à chaque fois. D’autant plus que personne ne sera satisfait de profiter de seulement dix minutes comme créneau d’utilisation. Quand on propose des joujoux absolument extraordinaires dont la conception et le niveau d’ingénierie sont si impressionnants, on doit à sa clientèle et à ses produits de proposer mieux que dix minutes de temps de jeu! Je crois que l’oncle de Peter Parker avait un dicton pour ce genre de chose.

En conclusion

Quand j’ai reçu ces engins par la poste, j’ai eu l’impression que ça allait dépasser mes compétences. Ce qui s’est avéré proche de la réalité. Pour vraiment apprécier ces petits bijoux de la technologie moderne, il ne faut pas avoir peur de mettre les mains dans le cambouis. Je me suis plongé au cœur de suffisamment de petits sous-groupes de fanatiques bizarres (fantastique, graphique, BD, Dark Souls, etc.) pour savoir que ça demande quand même un certain investissement. Ces véhicules ne sont pas faits pour les « conducteurs du dimanche »; mais ils ouvrent plutôt à la compétition et aux défis. Si vous n’avez pas peur de mettre les mains dans le moteur et d’y consacrer du temps, je ne doute pas que vous y prendrez beaucoup de plaisir. Les modèles E-Maxx  et E-Revo de Traxxas à moteur sans balai, malgré mes plaintes concernant l’autonomie sur pile, sont des véhicules formidables qui font d’excellents choix de départ pour quiconque ayant envie de se lancer dans l’aventure.

Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez consulter des listes de lecture sur Youtube de personnes connaissant mieux ces véhicules que moi; je vous conseille fortement de les regarder.

Il est important de noter aussi que les modèles et les pièces E-Maxx et E-Revo ne sont qu’un début chez Best Buy.  Rendez une petite visite à la boutique de Traxxas et vous comprendrez ce que je veux dire.  Il existe des tas d’accessoires possibles sur le marché, et dans des gammes de prix variées.  Si vous cherchez des pièces détachées, c’est la même chose; ça va des outils aux pignons, en passant par les alimentations et tous les articles intermédiaires.  Oh! Et n’oubliez pas de prendre un chargeur, vous allez en avoir besoin.

PARTAGER SUR
Kurtis Diston
Je crois fermement que vous pouvez « vieillir sans toutefois devenir vieux », je n’ai jamais eu honte d’aimer les trucs ringards, et je n’envisage pas de changer à plus ou moins long terme. Comme j’ai de l’expérience autant comme consommateur que comme réalisateur de jeux vidéo et que j’aime écrire, j’ai pensé combiner ces compétences en rédigeant un blogue Branche-toi.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here