coderwp

Les robots intelligents sont de plus en plus à la mode. Chez Best Buy, on en retrouve maintenant plusieurs modèles. Dernièrement, je me suis amusé avec le robot à auto-équilibrage CODER MiP de WowWee, un jouet s’adressant aux enfants de huit ans et plus, mais qui plaira aussi aux adultes.

Un robot perfectionné

Le CODER MiP est un robot qui se tient tout seul sur deux roues. Tout ce qu’il faut faire, c’est de recharger sa pile (elle se recharge via USB), d’allumer le bouton d’alimentation et de déposer le robot par terre. Il va s’occuper de se tenir en équilibre sans votre aide. À condition de ne pas rentrer dans des objets ou de manquer de pile, le robot ne va jamais tomber. En tout cas, pendant mon essai, je ne l’ai jamais vu « perdre pied ».

Ses yeux s’illuminent, tout comme sa poitrine. Il est doté d’un haut-parleur arrière (lequel est capable de faire jouer notre musique stockée sur notre téléphone), ainsi que de deux bras. Ces deux bras peuvent être montés manuellement (le robot ne peut le faire tout seul).

coder2

Dans l’emballage, on retrouve deux autres roues, une rampe de cascade à bascule et un plateau d’équilibre. Avec ce plateau d’équilibre, le robot est capable de se déplacer en équilibre avec un objet aussi gros qu’une pomme. C’est très impressionnant de le voir, surtout que la pomme a l’air plus grosse que lui!

Concrètement, en s’amusant avec ce robot, l’enfant apprendra les bases de la physique et de la programmation.

Une foule de façons de le contrôler

Ce que j’aime avec le CODER MiP, c’est sa grande polyvalence dans les contrôles offerts. Il est possible en effet de la contrôler avec deux applications distinctes (le robot se sert du Bluetooth pour se connecter au mobile), avec les mains ou en tournant l’une de ses roues pour changer de mode.

CodermipappL’application CODER MiP

L’application CODER MiP est ni plus ni moins une application de programmation simplifiée pour les jeunes. Celle-ci permet de programmer une série d’actions que le robot fera après un événement déclencher. Par exemple, quand vous taperez des mains devant lui, il avancera, fera de la musique et se mettre à faire de la lumière, si c’est ça que vous avez programmé.

L’application fonctionne avec des blocs que l’on doit lier entre eux. Les blocs sont classés en quatre catégories : événements (commencer, geste de balayage, etc.), logique (attendre X secondes, répéter), actions (DEL de la poitrine, DEL des yeux, tomber, effet sonore, etc.) et mouvement (avancer pendant X temps, avancer pendant X distances, etc.).

Il suffit de choisir un bloc et de le glisser dans son « code de programmation ». Dit comme ça, ça à l’air complexe, mais dans les faits, c’est très intuitif étant donné que l’application est visuelle.

L’application MiP

Si vous avez déjà eu des robots dans le passé, l’application MiP vous semblera familière. Celle-ci permet de contrôler directement son robot avec ses deux pouces : un des pouces sert à le faire avancer et reculer, tandis que l’autre sert à le faire tourner. C’est très simple et ça fonctionne bien. L’application offre aussi d’autres options : danser, bouger, suivi d’une ligne, boxe, etc.

Un contrôle avec les mains et le bruit

Il n’est pas non plus obligatoire d’utiliser des applications pour contrôler ce robot. On peut le faire avec ses mains. Grâce à la technologie GestureSense, ce robot est capable de reconnaitre des balayages de la main, des tapes dans la main et même des sons.

coder3

Par exemple, si vous passez votre main rapidement devant lui vers la droite, il tournera à environ 90 degrés vers la droite. Si vous faites semblant de le pousser, il reculera et ainsi de suite. La détection de mouvements n’est pas infaillible, mais demeure plutôt efficace. Disons que 8 fois sur 10, il répond correctement à notre mouvement.

Même chose pour les sons. Dans l’un des modes, il répond à nos sifflements. Il suffit en effet de siffler et le CODER MiP nous suit.

Tourner la roue et CODER MiP réagira

Finalement, il existe une autre façon d’interagir avec le CODER MiP : en tournant l’une de ses roues pour changer de mode. Mis à part le mode ordinaire, il existe six autres modes : entrainement, balade, suivi, danse, cage et empilement. Chacun de ces modes correspond à une couleur différente sur le devant du robot. Par exemple, quand on tourne la roue pour activer le mode danse, son plastron passe du bleu au vert et il se met à danser tout seul en bougeant et en faisant de la musique.

À mon sens, cette façon de contrôler ce robot s’adresse à de plus jeunes enfants qui ne s’intéressent pas encore à la programmation. Par exemple, vous avez acheté ce robot à votre fille de 8 ans, mais son petit frère de 5 ans aimerait bien s’amuser aussi avec.

Le rechargement

J’avoue avoir été plutôt impressionné par les caractéristiques du CODER MiP. Le seul vrai point négatif concerne à mon avis la batterie. Ce n’est pas forcément son autonomie le problème : votre enfant pourra jouer facilement avec le robot pendant de longues minutes.coder1

En fait, le problème se manifeste plutôt quand vient le temps de recharger la batterie. On doit enlever la batterie du robot et la brancher à un ordinateur (ou un autre dispositif USB) avec le très court câble USB fourni.

Il ne faut pas juste appuyer sur un bouton pour enlever la batterie. Il faut dévisser trois petites vis avec un petit tournevis.

Aussi, quand on remet la batterie en place, il faut être sûr que les trois petites vis sont bien vissées. Sinon, le robot ne s’allumera pas ou s’éteindra chaque fois qu’il tombera. Je vous avoue qu’au début, je pensais sincèrement que mon robot était défectueux, tant il avait de la difficulté à bien fonctionner. C’est quand j’ai compris que je n’avais pas suffisamment vissé les vis que j’ai enfin réglé le problème.

Personnellement, j’aurais choisi un autre système pour maintenir la pile en place…

Verdict

Le CODER MiP surprend par sa grande versatilité. S’il peut servir à apprendre les rudiments de la programmation, il peut aussi être utilisé comme un véhicule télécommandé ou juste comme un jouet « ordinaire ». Il n’y a pas de limites!

 

Ce que j’ai aimé

  • Différentes façons de le contrôler
  • Des applications intuitives
  • Un robot complet qui fait du bruit et de la lumière

 

Ce que j’ai moins aimé

  • Une pile un peu capricieuse

Magasinez les jouets et les robots chez Best Buy.

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here