Google Home

Depuis des années, bien des gens tapent des requêtes sur le moteur de recherche Google, que ce soit à partir de leur PC, leur téléphone ou leur tablette. Googler est devenu un réflexe, et même un verbe! Mais les recherches tapées au clavier, qu’il soit virtuel ou physique, sont peut-être sur le point de disparaître. Comment? Grâce à Google Home, propulsé par l’Assistant Google. Lancé l’an dernier en anglais seulement, celui-ci est désormais offert en français au Canada – y compris dans l’application Allo, sur les appareils roulant Android Marshmallow et Android Nougat (du moins, à l’écrit et pour la reconnaissance vocale).

Google Home, c’est un petit haut-parleur connecté qui veut devenir le centre de votre domicile. Mais Google Home ne se contente pas de donner la météo ou les résultats sportifs. Voici mon test complet.

 

Comment fonctionne Google Home?

Le haut-parleur est constamment en attente d’une commande vocale de votre part et s’exécute dès que vous prononcez «OK Google». Google Home est propulsé par l’intelligence artificielle de l’Assistant Google. Celle-ci est en constante évolution et déployée dans de plus en plus de langages.

Ensuite, vous pouvez lui demander des informations, de consulter votre horaire de la journée, de faire jouer de la musique, ou de lancer du contenu à partir de Google Play Music, Netflix, Spotify, YouTube et autres sur un appareil Chromecast.

Enfin, vous pouvez aussi contrôler divers accessoires pour maison connectée comme des ampoules Philips Hue, votre thermostat Nest et plus encore.

L’avantage de la reconnaissance vocale est indéniable. On le constate surtout lorsque l’on a les mains pleines ou lorsque l’on est occupé à faire autre chose (cuisiner, faire la vaisselle, changer une couche…). C’est aussi beaucoup plus simple et rapide de trouver des informations que de taper une recherche ou un titre d’émission sur une télécommande de téléviseur.

Google Home

Parmi les informations que l’on peut demander à Google Home, on note la météo, l’état de la circulation sur une route ou en direction d’une ville en particulier, de faire un calcul mathématique, de fournir plus d’informations sur la chanson que l’on écoute ou le film que l’on regarde, de faire jouer les dernières nouvelles et plus encore. D’ailleurs, le service des nouvelles est propulsé par le 98,5FM et permet l’écoute en direct de la station de radio.

Si vous voulez vous amuser, Home peut aussi raconter des blagues, donner des citations et plus encore.

 

Mon test de Google Home

Google Home Configuration

Tout d’abord, on doit brancher le haut-parleur Google Home dans une prise électrique. Le petit haut-parleur ressemble à une chandelle ou à un purificateur d’air. Son apparence est plutôt discrète, ce qui est une bonne chose.

Ensuite, on doit installer l’application Google Home sur son appareil Android ou iOS, puis suivre les instructions très simples afin de le relier à votre réseau sans fil domestique. Un petit tutoriel avec des exemples est d’ailleurs fourni à même l’application, ce qui permet d’avoir un aperçu de ce que Home peut accomplir. L’appareil peut gérer jusqu’à 6 comptes distincts, du moment que chaque utilisateur a l’application Google Home installée sur son téléphone.

Une fois l’appareil configuré, il est prêt à être utilisé.

Google Home

Le dessus de l’appareil est tactile. On peut donc tapoter une fois pour arrêter ou relancer le contenu en train de jouer, et on peut aussi augmenter ou réduire le volume en effectuant un mouvement circulaire avec le doigt. Autre aspect pratique, on peut lui demander verbalement d’augmenter ou réduire le volume, ou de l’ajuster à un certain niveau. Par exemple: «OK Google, réduis le volume de 30%».

À l’arrière du boîtier se trouve un bouton pour mettre Google Home en sourdine. Pratique lorsque vous ne voulez pas réveiller la maisonnée ou que vous avez simplement besoin d’un peu de silence pour vous détendre.

 

Que peut-on demander à Google Home?

Après les tests de base où j’ai demandé la météo, mon horaire de la journée et de m’informer au sujet des dernières nouvelles, j’ai demandé à Google Home de faire jouer la série Netflix iZombie et de le diffuser sur mon Chromecast Ultra, connecté au téléviseur du salon. Il est important d’utiliser le nom de l’appareil que de dire «sur le Chromecast», surtout si vous en avez plus d’un.

Google Home Appareils

L’Assistant Google a donc lancé la série à l’endroit où j’étais rendu dans mon visionnement, ce qui est logique. Par contre, on ne peut pas lui demander de jouer un épisode en particulier, mais peut-être que l’option viendra plus tard.

Parmi les commandes reconnues, on note:

  • Quelle est la météo aujourd’hui [ici/dans une ville donnée]?
  • Quel est mon horaire de la journée?
  • Raconte-moi une blague
  • Y a-t-il du trafic vers [ville ou quartier]?
  • Quelles sont les dernières nouvelles?
  • Jouer [pièce par] [nom d’artiste] sur Spotify (sur appareil Chromecast)
  • Jouer le podcast [nom du podcast]
  • Lancer [émission] sur Netflix sur [appareil]
  • Augmente/baisse le volume [de X%]
  • Allume/éteins les lumières de [pièce]
  • Lance une minuterie pour [durée en heures, minutes ou secondes]
  • Place une alarme pour [heure]
  • À quelle heure est ma prochaine alarme / Annuler la prochaine alarme
  • et plus encore

 

Google Home

On peut donc demander une foule de choses à Google Home, y compris de faire une liste d’achats (ou d’épicerie). On peut aussi créer des minuteries ou alarmes, mais pour l’instant, il n’est pas possible de créer de rappels. Par exemple, «OK Google, rappelle-moi de téléphoner à maman à 17 heures» ne fonctionnera pas (désolé maman!).

Si on demande une information à Google Home alors que celui-ci joue de la musique, la musique sera mise presque en sourdine, mais continuera pendant la réponse de l’Assistant, puis le volume reviendra à la normale à la fin de la réponse.

L’Assistant Google comprend aussi le contexte, mais celui-ci doit demeurer simple. Si par exemple, on demande qui a écrit «Les Trois Mousquetaires», on peut ensuite lui demander «OK Google, quels autres livres a-t-il écrit?» ou «OK Google, a-t-il écrit des pièces de théâtre?» et l’Assistant trouvera la réponse. Lui demande ensuite «OK Google, en quelle année est-il décédé?» lui sera aussi facile. D’ailleurs, l’information provient de plusieurs sources, puisque l’Assistant se sert lui-même de Google pour effectuer ses recherche, mais se fie à des références établies, dont Wikipedia et plusieurs autres, selon le type de requête qui lui est faite. Exactement comme une recherche Google, puisque c’est le même algorithme qui est utilisé.

Google Home Domotique

Mes lumières et interrupteurs WeMo de Belkin apparaissaient dans la liste des appareils à contrôler, mais Google Home me répondait que les contrôles domotiques n’étaient pas encore disponibles pour le moment. Une question de temps, mais aucune idée de quand cette fonctionnalité sera ajoutée.

Google Home est muni de 2 micros et 3 haut-parleurs. Le son est d’ailleurs assez riche et puissant, ce qui m’a agréablement surpris. Par expérience, les haut-parleurs Bluetooth ou de cette taille sonnent rarement bien. Mais Google Home s’en tire vraiment bien… sans toutefois surpasser une chaîne stéréo ou un haut-parleur fait pour jouer de la musique ou des films.

 

Points positifs

  • Bonne intégration du calendrier, de Maps et du Chromecast
  • Voix superbe (claire et agréable – la même que pour les produits Nest)
  • Accès à une énorme bibliothèque musicale
  • Base interchangeable pour mieux se fondre dans votre décor

 

Points négatifs

  • Il manque encore des options, comme ajouter des rappels ou mémos
  • Le contrôle des appareils domotique WeMo est annoncé, mais pas fonctionnel au moment de faire mon test
  • Si l’Assistant ne comprend pas une commande, on doit la reprendre au complet plutôt que de clarifier la portion non comprise, ce qui peut devenir agaçant

 

Verdict

 

Google Home n’est pas encore parfait, mais il vient tout juste d’être lancé. Et, chose certaine, vous pourrez certainement déjà impressionner vos invités avec ce qu’il y a de disponible dès le lancement. On peut utiliser une foule de commandes, obtenir des informations à partir de plusieurs sources et contrôler certains appareils. D’ailleurs, un lecteur Chromecast devient indispensable pour utiliser plusieurs des fonctions intéressantes, dont la diffusion musicale ou vidéo.

Google affirme qu’avec le temps, non seulement la compréhension de l’Assistant s’améliorera, mais de plus en plus de produits et services seront ajoutés.

La course à l’assistant personnel à domicile est véritablement lancée et Google vient de connaître un bon départ.

Pour plus de détails ou pour vous procurer le haut-parleur connecté Google Home, visitez le site de Best Buy.

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here