Comment profiter de la meilleure expérience de jeu : ordinateur de bureau ou portable de jeu?Ce qu’il vous faut pour jouer sur PC : notions de base

Si on laisse de côté le débat entre les ordinateurs de bureau et les portables (ne vous en faites pas, j’y arrive sous peu), plusieurs conditions principales sont requises pour profiter d’une excellente expérience de jeu sur PC.

PC gamingD’abord et avant tout, vous devez être en mesure de propulser les pixels le plus vite possible afin de profiter de tous les effets graphiques que vos jeux ont à offrir, sans fréquence d’images saccadée ni décalage. Vous devez aussi être en mesure de voir ces graphiques dans toute leur splendeur grâce à une haute résolution, des couleurs fidèles et un grand écran. Vous devriez aussi prendre en charge la réalité virtuelle.

Avec la prise en charge de la résolution 1080p (et celle de la 4K qui gagne du terrain), l’utilisation de scènes cinématiques et l’apparition de nombreux jeux pour PC téléchargeables, installer un seul jeu peut exiger 100 Go ou plus; ce qui nécessite un disque plus rapide et plus spacieux. Si les jeux multijoueurs en ligne vous intéressent, ajoutez l’Ethernet ainsi que le Wi-Fi Gigabit rapide. Combinez toutes ces exigences, et pour ce qui est du matériel de jeu sur PC (portable ou ordinateur de bureau), vous devrez surveiller les éléments suivants :

  • Une unité centrale rapide (généralement un processeur quadruple cœur de génération courante Core i7 d’Intel ou Ryzen 7 d’AMD), avec beaucoup de mémoire vive rapide.
  • Une carte graphique distincte au lieu d’une carte graphique intégrée.
  • Le plus grand écran possible, avec prise en charge HD intégrale (ou mieux) et un taux de rafraîchissement rapide.
  • Un disque dur ou un disque SSD de 7200 tr/min à haute capacité.
  • Wi-Fi 802.11ac avec prise en charge MIMO, de préférence.

Vous devrez porter attention au matériel en fonction du type de jeux auxquels vous aimez jouer, surtout pour la carte graphique. Assurez-vous qu’elle peut prendre en charge votre jeu préféré, et si la réalité virtuelle est de la partie, recherchez la mention « compatible avec la réalité virtuelle » (ou compatible avec Oculus ou avec Vive).

D’autres aspects qui améliorent davantage le jeu sur PC : le son ambiophonique amplifié, les claviers de jeu mécaniques, les souris programmables, les casques de jeu, etc., mais ceux-ci sont des ajouts.

Ordinateurs de bureau de jeu : avantages et inconvénients

Which is best for PC gaming?Les avantages d’un ordinateur de bureau PC de jeu se résument à la taille et à la permanence. Comme ils ne sont pas portatifs, les ordinateurs de jeu tirent profit d’une tour spacieuse qui offre l’espace nécessaire aux pièces de haute performance et à leur refroidissement, ainsi que la puissance requise pour les exploiter. Parce qu’ils font appel à un moniteur externe, les ordinateurs de bureau auront toujours un écran plus grand que celui d’un portable de jeu.

Quel que soit le paramètre qu’on utilise pour les comparer, les ordinateurs de bureau supplantent les portables de jeu. Les unités centrales pour ordinateur de bureau sont plus puissantes que leurs équivalents portatifs. De plus, avec l’espace de stockage supplémentaire et la source d’alimentation sans tracas, on peut installer des cartes graphiques plus puissantes que leurs versions portatives. Les options qui s’offrent à vous ne se limitent pas qu’à une seule carte. Certaines d’entre elles peuvent prendre en charge plusieurs moniteurs 4K simultanément et, grâce à des articles technologiques comme les cartes graphiques SLI, les ordinateurs de bureau peuvent faire fonctionner des configurations à deux, quatre ou six moniteurs, pour une expérience immersive suprême.

Which is best for PC gaming?Les ordinateurs de bureau sont également beaucoup plus faciles à ouvrir pour remplacer leurs composants. Pour la plupart, il suffit d’ôter une vis pour être en mesure de retirer le panneau latéral en entier. Les composants sont branchés à des supports au lieu d’être soudés, ce qui les rend faciles à remplacer. Cela fait des ordinateurs de bureau de meilleurs candidats aux mises à niveau à long terme que les portables de jeu, qui se limitent généralement aux mises à niveau de stockage et de mémoire vive.

Le désavantage? Les ordinateurs de jeu requièrent beaucoup plus d’espace que les portables de jeu, et ils restent au même endroit. Vous devrez aussi consacrer temps et efforts à acheter tous les périphériques et ajouts (comme un moniteur et un clavier de jeu), et vous devrez les connecter et les installer, contrairement à un portable de jeu sur lequel tout est intégré et garanti de fonctionner.

Portables de jeu : avantages et inconvénients

Which is best for PC gaming?

Il n’y a qu’un avantage au fait de préférer un portable de jeu à un ordinateur de bureau, mais il est de taille : la mobilité.

Lorsqu’on choisit un portable de jeu, toute l’expérience de jeu sur PC est comprise dans un seul objet que l’on peut glisser dans un sac à dos et emporter partout. Sur un bureau (ou même sur ses genoux), l’espace requis est minime, ce qui est bien dans des pièces étroites comme une chambre ou un dortoir. Bien qu’un portable de jeu ne se compare pas à un ultraportable en fait d’autonomie, vous pouvez quand même jouer au moins trois ou quatre heures sans devoir le brancher sur une prise électrique. Mis à part le bloc d’alimentation, il n’y a aucun câble à brancher ni aucun composant externe à connecter. Démarrez-le et vous voilà prêt à jouer.

On peut y brancher un moniteur externe pour profiter d’un écran plus grand, utiliser des haut-parleurs externes pour un meilleur son, et ajouter un clavier et une souris de jeu, mais ça n’est jamais obligatoire. En fait, plusieurs portables de jeu sont maintenant dotés de claviers optimisés pour le jeu.

Les portables de jeu présentent quelques inconvénients comparativement aux ordinateurs de bureau. D’abord, leur prix est souvent plus élevé (la miniaturisation n’est pas donnée). Et puis les ordinateurs de bureau ont un avantage côté performance : leurs unités centrales et leurs cartes graphiques sont plus puissantes que leurs équivalents portatifs et très souvent, leur écran est plus grand et leur résolution, plus élevée (à moins que vous branchiez votre portable sur un écran externe) et ils sont plus faciles à ouvrir et à mettre à niveau. Il est possible de mettre à niveau un portable de jeu jusqu’à un certain point, mais dans la plupart des cas, cela se limite à la mémoire vive et au disque dur.

La frontière entre les ordinateurs de bureau et les portables de jeu est de plus en plus floue

Pour embrouiller les choses, la frontière qui sépare les portables de jeu des ordinateurs de bureau s’est mise à devenir un peu floue.

On doit ce fait en grande partie à NVIDIA, avec ses cartes graphiques portatives Max-Q, et à la plus récente génération d’unités centrales portatives, qui sont non seulement plus puissantes, mais aussi plus écoénergétiques.

Par conséquent, les fabricants trouvent le moyen de regrouper une technologie de plus en plus impressionnante dans leurs portables. Dans certains cas, ces portables de jeu sont si minces que l’on pourrait ne pas les reconnaître pour ce qu’ils sont.

Which is best for PC gaming?Par exemple, j’ai récemment évalué le ROG Zephyrus d’ASUS. Il s’agit d’un portable de jeu à écran HD intégrale de 15,6 po avec technologie d’affichage évoluée comme un taux de rafraîchissement de 120 Hz et G-Sync. Il est doté d’un processeur quadruple cœur Core i7 de 2,8 GHz et de 7e génération d’Intel, d’une mémoire vive DDR4 rapide de 16 Go, d’un disque SSD de 512 Go et d’une carte graphique GeForce GTX 1080 avec mémoire vive DDR5 de 8 Go. Son clavier pleine grandeur comporte des touches programmables rétroéclairées et est doté d’une fonction d’interverrouillage. En outre, il a beaucoup ports, dont un port USB de type C.

Ce modèle semble être un portable de jeu impressionnant, pas vrai? Il est plus qu’assez puissant pour la réalité virtuelle et les jeux pour PC avec tous les réglages au maximum. Mais il ne mesure que 17,9 mm à son point le plus épais et ne pèse que 2,2 kg.

En d’autres mots, ce portable a des caractéristiques qui feraient rougir de honte bien des propriétaires d’ordinateurs de bureau pour jeux, mais il a aussi relégué le monde des portables de jeu « boulets » au passé…

Which is best for PC gaming?De plus, les concepteurs de portables de jeu se surpassent en offrant des boîtiers externes qui contiennent une carte graphique d’ordinateur de bureau standard. Cela permet de garder l’aspect portatif du portable de jeu. Lorsqu’on l’utilise pour jouer chez soi, il suffit de le brancher sur le boîtier externe et à un grand écran pour obtenir la performance graphique qui était autrefois exclusive aux ordinateurs de bureau. Le modèle d’Alienware s’appelle l’amplificateur graphique et il est possible de l’équiper d’une carte graphique PCI Express pour ordinateur de bureau standard comme la GeForce GTX 1080.

Ordinateur de bureau ou portable de jeu : lequel offre la meilleure expérience de jeu?

jeux pour PC - Ordinateur de bureau ou portable de jeu : lequel offre la meilleure expérience de jeu?Finalement, il est impossible de déterminer quelle est la meilleure plateforme de jeu pour PC entre l’ordinateur de jeu et le portable de jeu. Vos priorités à titre de joueur dictent ce qui représente le meilleur choix. Par exemple, si vous désirez jouer à des jeux lors de vos déplacements ou chez un ami, les portables de jeu sont le choix tout indiqué, mais si vous exigez une performance de jeu optimale, un moniteur 4K panoramique et des effets graphiques optimaux, les ordinateurs de bureau fourniront la meilleure expérience de jeu. Et si vous voulez que votre équipement de jeu reste au-dessus des exigences matérielles des meilleurs jeux plus longtemps, les ordinateurs de bureau offrent une possibilité de mise à niveau que n’ont pas les portables.

Peu importe quelles sont vos priorités, le fait d’avoir le choix entre l’ordinateur de bureau traditionnel et le portable conçu pour le jeu signifie que les joueurs sur PC s’en sortent généralement gagnants.

PARTAGER SUR
Je raffole des produits électroniques et des gadgets depuis longtemps, et je les collectionne. J’ai la chance d’avoir un travail qui me permet de satisfaire cet intérêt. J’ai écrit pour plusieurs publications et sites Web, dont Wired.com, Gizmodo, Lifehacker, About.com, MSN Money, le Winnipeg Free Press, le London Free Press, Techi.com, InvestorPlace Media, Shaw Media et, pour combiner la technologie et mes trois enfants, je participe activement à la rédaction de GeekDad, un site primé de Wired, depuis son lancement en 2007.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here