BenQ EW3280U entertainment monitor reviewBenQ a récemment sorti le EW3280U, un « moniteur de jeu » 4K de 32 pouces de qualité supérieure. J’ai passé les six dernières semaines avec une unité d’évaluation chez moi, ce qui m’a permis de comprendre ce que cette désignation signifie et pourquoi ce moniteur est si spécial.

Cliquez ici pour regarder ma vidéo (en anglais seulement).

Une configuration facile, mais qui implique certaines contraintes

L’installation du moniteur de BenQ est une tâche facile pour une personne seule (malgré sa taille) et n’a pris que quelques minutes. En gros, il vous faudra faire glisser le moniteur sur son support et serrer deux vis. Si vous préférez un montage mural, cet unité est compatible avec la fixation VESA 100 x 100.

Simple comme bonjour. Toutefois, cela implique certaines limites par rapport aux moniteurs dont le support est plus souple. Il n’y a pas de réglage de la hauteur (le bas du moniteur se trouve à environ 10 cm du bureau). Il n’y a pas de pivot. Il y a une inclinaison, mais elle est limitée à environ 20 degrés au total. Il y a une prise casque à l’arrière, mais pas de port USB. Il est fonctionnel, mais basique.

Le port USB-C était alimenté et j’ai pu charger un téléphone intelligent, mais je ne suis pas certain que ce soit vraiment un avantage. Avec le port qui est situé à l’arrière de l’écran, il faut laisser un câble USB-C branché et suspendu pour utiliser la fonction de chargement.

BenQ EW3280U entertainment monitor review

Les ports dont vous avez besoin

En parlant d’USB-C, ce moniteur possède les ports d’entrée vidéo dont vous avez besoin : une paire de ports HDMI 2.0, un DisplayPort, et l’USB-C susmentionné (dont j’ai profité pour connecter un Google Pixelbook Go à la 4K). Vous pouvez connecter plusieurs sources simultanément et les faire pivoter pour choisir la source active.

Première impression : une œuvre d’art du design moderne

Il est incontestable que ce moniteur est une beauté.

BenQ a choisi une finition unique. Il est décrit comme étant brun métallique, mais peut avoir un aspect bronze sous une certaine lumière. La face avant est complètement plate, sans aucun signe de bordures qui restent cachées jusqu’à ce que le moniteur soit mis sous tension et même alors, elles sont très peu apparentes. Un indicateur de volume est visible en bas à gauche et en bas à droite, derrière l’écran, se trouvent une série de commandes, dont un bouton multidirection pour naviguer dans les menus à l’écran.

Les bords de l’écran mesurent environ 2 cm d’épaisseur, avec un maximum d’environ 5 cm au point le plus épais du panneau arrière légèrement incurvé.

De nombreux écrans d’ordinateur sont utilitaires. Certains s’efforcent d’avoir un aspect avant-gardiste ou futuriste. Le BenQ EW3280U est conçu pour être frappant – et il y parvient.

4K, l’expérience du grand écran

Cette première impression ne fait que s’améliorer lorsque le moniteur est allumé. C’est un grand écran, lumineux et net, avec de grands angles de vue (178 degrés). Ces angles de vue aident d’ailleurs à compenser l’ajustement limité.

Je dois avouer que 90% de l’utilisation que ce moniteur a connu ces dernières semaines a été un gaspillage presque criminel de ses capacités.

BenQ EW3280U reviewComme beaucoup de gens, ma femme travaille à la maison depuis peu. Elle utilise un ordinateur portable vieux de cinq ans, de 11,6 pouces, avec un écran de 1366 x 768. Il est encore assez puissant (je commande toujours des portables avec un processeur Core i7 et j’utilise au maximum la mémoire vive pour une plus longue durée de vie, et il est équipé d’un stockage SSD), donc il est parfaitement adapté à la navigation sur le web. Mais c’est affreux pour le travail, surtout quand elle passe la majeure partie de sa journée avec d’énormes feuilles de calcul Excel. Cependant, un branchement Mini DisplayPort à DisplayPort plus tard, et le contenu de l’écran de portable sort en 4K sur le moniteur de BenQ. La technologie avancée EyeCare de BenQ permet de réduire la fatigue oculaire, même après des journées de travail complètes devant l’écran.*

Comme mentionné, j’ai également connecté un Pixelbook Go à la 4K, cette fois-ci en utilisant l’USB-C. Les résultats ont été époustouflants. Il s’agit d’un moniteur certifié VESA DisplayHDR 400, avec une gamme de couleurs DCI-P3 de 95% et un rapport de contraste statique de 1000:1.

*C’est un bel exemple de la raison pour laquelle vous ne voudrez peut-être pas jeter votre vieux portable. Si les performances sont bonnes mais que l’affichage à basse résolution est le point faible, la connexion à un moniteur externe peut lui donner un nouveau souffle.


Caractéristiques techniques du moniteur de jeu EW3280U de BenQ:

  • Panneau de 32 pouces avec 4K (résolution native de 3840 x 2160)
  • Écran IPS 16:9 rétro-éclairé par LED avec un angle de vision de 168 degrés
  • Technologie HDRi avec capteur intégré
  • Écran DisplayHDR 400 certifié VESA
  • 95% de la gamme de couleurs DCI-P3
  • Rapport de contraste statique de 1000:1, luminosité de 350 cd/m2
  • Taux de réponse de 5 ms, rafraîchissement de 60 Hz
  • Support AMD FreeSync
  • Fréquence d’images cinématographiques 24fps
  • 2 ports HDM 2.0, 1 port DisplayPort, 1 port USB-C + prise casque 3,5 mm
  • Navigateur à l’écran à 5 touches, réglage de volume
  • Canal audio treVolo 2.1 avec double transducteur, haut-parleur d’extrêmes graves  et DSP
  • 5 modes de son premium
  • Technologie EyeCare (notamment lumière bleue faible et ZeroFlicker)
  • Support basculant, ou support VESA 100 x 100
  • Comprend une télécommande, des câbles USB-C et HDMI
  • Pèse 8,1 kg avec support 72,3 x 52,3 x 20,4 cm

Système audio treVolo

Autre nouveauté, BenQ a équipé l’EW3280U de son système audio TreVolo. Il y a un DSP, deux transducteurs et même un haut-parleur d’extrêmes graves intégré. Voilà le rare moniteur qui ne vous laissera pas sur votre faim et ne vous fera pas regretter d’avoir une barre de son ou une paire de bons haut-parleurs d’ordinateur.

Conçu pour le divertissement

Tout ce dont j’ai parlé se rapporte au rôle du EW3280U en tant que moniteur de divertissement.

Des couleurs éclatantes, une résolution 4K, le HDR (il est en fait équipé du HDRi avec un capteur qui ajuste le contraste et les couleurs en temps réel en fonction de la lumière ambiante) et le son treVolo se combinent pour offrir une expérience saisissante lorsque vous utilisez le EW3280U pour jouer ou visionner des films. Même sous un éclairage intense et à la lumière du
jour !

BenQ EW3280U review

 

 

 

 

 

D’autres fonctions prennent en charge l’amélioration du divertissement, notamment la prise en charge d’AMD Freesync, la vidéo cinématographique 24 images/seconde, les modes de son personnalisés et même une télécommande.

Les joueurs invétérés voudront sans doute quelque chose avec un meilleur taux de rafraîchissement, mais pour les jeux occasionnels sur PC et sur console, cela a très bien fonctionné. Il est devenu très difficile de chasser mes enfants et leurs ordinateurs portables de jeu lorsque ma femme était en pause…

Le EW3280U de BenQ est-il votre nouveau moniteur de divertissement ?

BenQ EW3280U reviewDepuis que le EW3280U de BenQ est dans notre maison, je l’apprécie beaucoup. Ça m’embêtera de le voir partir, même si cela signifie que nous allons enfin récupérer la table de la salle à manger… La taille et la résolution 4K sont excellentes, bien sûr, mais beaucoup de moniteurs offrent cela. Ce sont les extras qui rendent ce moniteur si spécial : la couleur brillante, les capacités pour le jeu, le puissant son TreVolo et le design haut de gamme.

Si j’étais dans un espace restreint et que je cherchais un seul écran pour couvrir tous mes besoins informatiques et de divertissement, y compris le remplacement d’un téléviseur, ce serait certainement celui-là.

Vous trouverez le tout nouveau EW3280U de BenQ ainsi que tous les meilleurs moniteurs 4K et de jeux des marques les plus populaires chez Best Buy.

Avatar
Je raffole des produits électroniques et des gadgets depuis longtemps, et je les collectionne. J’ai la chance d’avoir un travail qui me permet de satisfaire cet intérêt. J’ai écrit pour plusieurs publications et sites Web, dont Wired.com, Gizmodo, Lifehacker, About.com, MSN Money, le Winnipeg Free Press, le London Free Press, Techi.com, InvestorPlace Media, Shaw Media et, pour combiner la technologie et mes trois enfants, je participe activement à la rédaction de GeekDad, un site primé de Wired, depuis son lancement en 2007.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here