Pixelbook Go review Not Pink

L’automne dernier, lorsque Google a lancé le Pixelbook Go, le blogue de Best Buy a été en mesure d’en faire la critique immédiatement. Christian Jarry a publié un article détaillé sur son expérience en novembre (vous pouvez le lire ici). Mais il ne s’agissait que du modèle « Simplement noir » du nouveau Chromebook de Google. L’entreprise a aussi annoncé une nouvelle couleur « Pas rose », qui n’était pas disponible au moment du lancement. Pour ceux qui veulent voir exactement de quoi il en retourne, j’ai pu en faire l’évaluation il y a quelques semaines. Durant ce test, j’ai découvert à quel point le Pixelbook est convivial, même pour quelqu’un qui n’est pas entièrement convaincu d’être en mesure de configurer et utiliser un nouvel ordinateur portable.

Cliquez ici pour regarder ma vidéo (en anglais seulement).

Pixelbook Go review Not Pink

Découverte et configuration du Pixelbook Go Pas rose

Le Pixelbook Go est arrivé dans une jolie boîte, avec un emballage minimaliste. Soulevez le couvercle et le Chromebook appraîtra, dans un emballage cellophane. On trouve ensuite une carte, qui indique à quel point la configuration est simple, ainsi que le chargeur et un câble USB-C.

Le Pixelbook Go était partiellement chargé par Google à son arrivée. Dès que j’ai soulevé le couvercle du portable, un écran de bienvenue est apparu. Il est toujours préférable de brancher un ordinateur portable lorsque vous effectuez la configuration initiale, et j’ai donc branché le Pixelbook Go avant de poursuivre. Le chargeur USB-C simplifie aussi beaucoup les choses.

Le Chromebook est équipé de deux prises USB-C, une de chaque côté, et les deux peuvent servir au chargement de l’appareil. Le câble inclus dans la boîte présente un connecteur USB-C aux deux extrémités, ce qui simplifie le branchement, puisque ce type de prise peut être branché de n’importe quel côté. Il suffit donc de brancher une extrémité dans l’ordinateur, l’autre dans le chargeur, puis de brancher ce dernier dans une prise électrique.

Pixelbook Go review Not Pink

Pour poursuivre la configuration, vous aurez besoin de deux informations : votre mot de passe Wi-Fi, ainsi que votre identifiant Google (généralement votre adresse Gmail) et votre mot de passe. Si vous n’en avez pas, ne vous en faites pas, vous serez invités à en créer un.

Pixelbook Go review Not Pink

Dès ce moment, le Pixelbook Go vous guide à travers un court processus de configuration, qui comprend le téléchargement d’une mise à jour du système (qui se fait automatiquement). Celle-ci ne prend que quelques minutes et permet au Chromebook d’être équipé des dernières fonctionnalités et mises à jour de sécurité.

Le Pixelbook Go est un bel appareil. Il est mince et extrêmement léger, mais son boîtier de magnésium vous donnera une sensation de robustesse. L’endos est plutôt unique. Il est nervuré et peint de sorte qu’il offre une bonne prise en main pour le transporter. L’écran est très net, clair et coloré. Le clavier rétroéclairé, équipé de touches silencieuses, fonctionne à merveille et constitue une grande amélioration en comparaison avec les claviers offerts par la plupart des fabricants d’ordinateurs portables.

Pixelbook Go review Not Pink

Je vous présente la couleur Pas rose sous différents angles dans la vidéo ci-dessus. Cette couleur apporte un changement intéressant et ma femme a beaucoup apprécié. Si vous voulez faire changement du gris argenté, du noir ou du doré de la plupart des portables, le Pixelbook Go Pas rose devrait faire l’affaire.


Caractéristiques du Pixelbook Go (modèle testé):

  • Écran tactile 13,3’’ HD intégrale
  • Processeur Intel Core  i5-8200Y de 8e génération
  • 8Go de mémoire vive (RAM)
  • Disque SSD 128GB
  • 2 ports USB-C (les deux permettent le chargement et l’affichage), prise casque 3,5mm
  • Clavier rétroéclairé
  • Caméra web 2mpx 1080p DuoCam
  • Haut-parleurs stéréo
  • Bluetooth 4.2, Wi-Fi 802.11ac bibande MIMO
  • Autonomie de pile de 12 heures
  • Boîtier en magnésium peint
  • Épaisseur 13 mm, Poids inférieur à 1 kg
  • Comprend un chargeur 45W USB-C

 

Note : Le Pixelbook Go est offert dans d’autres configurations.

Création de contenu

Le Pixelbook Go est un ordinateur portable idéal pour la création de contenu. Que vous l’utilisiez pour travailler, faire des devoirs ou pour retravailler des photos, il présente des caractéristiques qui permettent de faire le travail. Son clavier rend la tâche plus facile, lorsqu’on doit taper longtemps, et l’affichage est très net. Le Chromebook permet de tout faire grâce à tous les outils de bureautique qu’on y retrouve, comme la suite d’applications Google (comme Google Docs) et les versions Android d’Office 365 et autres applications de création de contenu.

Son autonomie de pile de 12 heures vous permet donc de passer à travers une journée complète de travail ou d’école sans vous soucier de transporter votre chargeur avec vous.

Pixelbook Go review Not Pink

Ma fille se sert déjà d’un Chromebook pour l’école. Le fait d’avoir le Pixelbook Go à la maison m’a permis de l’aider pour une dissertation. Comme plusieurs établissements scolaires maintenant, son école utilise Google Docs pour les devoirs. Alors, plutôt que nous ayons à nous pencher tous les deux sur le même ordinateur, nous nous sommes assis ensemble dans le salon, chacun avec son portable, et elle a utilisé Google Docs pour partager son travail avec moi. J’ai donc pu l’ouvrir aussi sur le Pixelbook Go et nous avons pu y apporter des corrections en temps réel. Ce fut une façon incroyablement productive de travailler.

Avec une connexion Internet, elle aurait même pu être installée à la bibliothèque de l’école et nous aurions pu faire la même chose…

Divertissement

Le Pixelbook Go est un appareil de divertissement idéal. Le ratio d’affichage 16:9 de son écran est excellent pour regarder des films en diffusion continue. Certaines personnes ayant fait la critique du Pixelbook Go ont été déçus du rendement des haut-parleurs, mais mon expérience à moi me permet de dire qu’ils sont parmi les meilleurs que j’ai pu entendre sur un ordinateur ultraportable. Il manque évidemment un peu de graves, mais l’audio avait de la profondeur et le volume était assez puissant.

On peut aussi s’en servir pour du jeu mobile. Mais si le Pixelbook Go peut rouler les jeux Android, ceux-ci sont généralement optimisés pour un écran vertical (un téléphone ou une tablette) et il n’existe pas de mode tablette comme on retrouve sur les appareils 2-dans-1, puisque tenir l’écran dans l’autre sens est un peu étrange, avec le clavier déplié.

Mais n’oubliez pas le service de jeu Stadia de Google! Mon collègue Jon Scarr a démontré à quel point il était simple de configurer le service de jeu en ligne Stadia sur un Pixelbook Go (en anglais).

 

Sécurité

Le Pixelbook Go vérifie automatiquement si des mises à jour système sont disponibles, lorsqu’il est connecté à l’internet. Vous verrez une notification dès qu’il aura détecté et téléchargé une mise à jour et, chaque fois que vous redémarrez l’ordinateur, ces mises à jour seront automatiquement installées. Ceci vous assure d’avoir un Pixelbook Go à jour et équipé de la toute dernière protection en matière de sécurité.

Ce serait mon choix de Chromebook, mais peut-être pas de couleur

Pixelbook Go review Not Pink

Le modèle de Pixelbook Go que j’ai testé se situe environ au centre de la gamme de modèles disponibles : écran HD intégrale (1080p) de 13,3 pouces, processeur Intel Core i5 de 8e génération, 8 Go de mémoire vive (RAM), disque SSD de 128 Go pour le stockage.

D’auitres options de configuration sont offertes, dont une version plus abordable avec un processeur Intel m3 et 64 Go de stockage, ainsi qu’une version plus performante avec l’écran 4K Molecular Display de Google, un processeur Intel Core i7, 16 Go de mémoire vive (RAM), et un disque SSD de 256 Go de stockage.

La version que j’ai pu évaluer était un parfait équilibre entre la puissance nécessaire pour effectuer tout ce que je voulais et suffisamment de stockage pour un Chromebook. Si l’idée d’utiliser un Pixelbook Go équipé d’un processeur Intel Core i7 et un écran 4K semble vraiment alléchante, c’est probablement trop pour mes besoins à moi.

La couleur Pas rose était intéressante, un changement bienvenu dans un monde de portables de couleur argent ou noir que l’on trouve sur le marché actuel, mais personnellement, j’opterais pour le modèle « Simplement noir ».

Avatar
Je raffole des produits électroniques et des gadgets depuis longtemps, et je les collectionne. J’ai la chance d’avoir un travail qui me permet de satisfaire cet intérêt. J’ai écrit pour plusieurs publications et sites Web, dont Wired.com, Gizmodo, Lifehacker, About.com, MSN Money, le Winnipeg Free Press, le London Free Press, Techi.com, InvestorPlace Media, Shaw Media et, pour combiner la technologie et mes trois enfants, je participe activement à la rédaction de GeekDad, un site primé de Wired, depuis son lancement en 2007.