almond+.jpg

Choisir un nouveau routeur peut mener à beaucoup de maux de tête. Plusieurs dizaines de produits sont disponibles sur le marché. Puisque ce n’est ni plus ni moins que la colonne vertébrale de votre réseau, c’est important de faire un bon choix. Maintenant, il s’agit de savoir ce que vous désirez faire avec votre réseau sans-fil. Pensez-vous y ajouter des fonctions de domotique? Avez-vous déjà un routeur et vous désirez simplement ajouter de la portée? Rien pour simplifier votre choix.

Il y a quelques mois, je vous ai parlé d’un produit vraiment intéressant qui combine plusieurs fonctions en une : le routeur Almond+ de Securifi. Ce dispositif est vraiment unique et par conséquent, beaucoup de gens sont curieux de savoir comment il se comporte et ce qu’il peut leur apporter de nouveau par rapport à ses concurrents.3

Un écran tactile sur un routeur?

images.jpg

Jamais je n’aurais cru il y a dix ans que des gens pourraient avoir des dispositifs pour naviguer sur internet et qu’aucun d’entre eux ne serait un ordinateur de bureau ou un portable. Pourtant, c’est de plus en plus commun de voir des foyers qui n’ont que des téléphones intelligents et des tablettes.

Quiconque a déjà eu à configurer un routeur sans-fil avec seulement une tablette sait comment ça peut être vraiment pénible. Heureusement, les manufacturiers incluent désormais des applications pour gérer ou modifier vos routeurs rapidement et efficacement. Securifi est allé encore plus loin en se demandant comment on pourrait rendre le tout encore plus simple et a ajouté un écran tactile.

Je suis resté un peu septique en lisant cette caractéristique alors que je sortais le routeur de sa boite. Pire encore, je me suis dit que l’écran était vraiment trop petit pour être pratique. Ce n’est pas pour rien que les concepteurs ont décidé d’ajouter un stylet pour appuyer sur le minuscule écran de 320×200. Pourtant, c’est devenu un élément très naturel après quelques minutes et je l’ai utilisé pas mal plus souvent que je croyais.

Plutôt que d’avoir à démarrer une application et consulter des statistiques ou ajouter un capteur, vous pouvez le faire directement du routeur. C’est commode dans un salon où on peut aisément ajouter un périphérique qui contrôle une lampe ou une prise de courant et voir immédiatement si ça fonctionne. Pas de temps perdu.

Le routeur comme point central de votre domotique

Plusieurs des produits comme Nest ou Belkin demandent qu’on installe un pont pour contrôler tous les différents dispositifs. Le Almond+ quant à lui, peut se connecter directement avec certains dispositifs Phillips Hue et Z-Wave réduisant le nombre des choses que j’ai à gérer.

Comment s’y prendre? C’est vraiment simple. Vous avez deux méthodes à votre disposition : directement sur le routeur avec l’écran tactile ou alors avec l’application Android ou iOS. Vous devrez commencer par créer un compte qui sera essentiel pour obtenir le code pour votre dispositif. Dès que c’est fait, vous appuyez sur synchroniser capteur d’une des deux façons décrites auparavant et vous devez placer votre nouveau dispositif en mode jumelage. Dans le cas des accessoires, vous n’avez la plupart du temps qu’à appuyer sur un bouton pour démarrer ce processus. Quand ça ne fonctionne pas du premier coup, vous pouvez réinitialiser le dispositif par défaut pour régler le problème.

penaut-big.jpg

Maintenant c’est le temps de créer des scènes dans l’application. Une scène c’est une action qui est associée à un ou plusieurs dispositifs. Vous pourriez par exemple faire clignoter toutes les lumières de la chambre de vos enfants pour les aviser que c’est l’heure d’aller se coucher ou alors activer la prise de courant sur laquelle votre cafetière est connectée. Pour les habitués de IFTTT, ça ressemble beaucoup au bouton DO.

Pour que ce soit vraiment utile, on doit créer des règles de causalité. Si tel événement se passe, les dispositifs seront activés de telle façon. On ne réinvente pas la roue ici, mais pourquoi changer quelque chose qui fonctionne bien, mais c’est impossible de ne pas penser aux recettes de IFTTT. Puisqu’il existe des capteurs pour vos fenêtres, vous pourriez faire en sorte que dès qu’elle est ouverte, la prise de courant connectée à votre air conditionné se désactive. Ou si la sécurité vous intéresse, toutes les lumières Hue de votre domicile pourraient clignoter rouges quand la porte s’ouvre entre telle heure et telle heure.

Malgré la puissance de ces règles, j’aurais aimé que le routeur soit compatible avec le processus IFTTT. Je suis capable de programmer de petits programmes et des scripts, mais je n’ai pas nécessairement beaucoup de plaisir à le faire. IFTTT propose une plate-forme de partage des recettes de ses usagers selon les dispositifs utilisés. C’est d’autant plus intéressant que vous y trouverez des choses qui vous n’auriez jamais pensé faire.

Un répéteur générique puissant

original.png

Ma maison n’est pas si grande, mais je me retrouve tout de même avec quelques zones qui sont mal desservies par mon excellent routeur. Il faut dire que le fait qu’il soit situé au sous-sol n’aide pas. J’ai jonglé avec l’idée d’installer un répéteur, mais le résultat a été assez médiocre.

Le Almond+ semblait alors parfait pour moi puisqu’il ajoute quatre ports Ethernet, utilise le 802.11AC et peut être utilisé comme répéteur avec n’importe quelle sorte de routeur. Cette dernière chose est tellement importante puisque c’est justement cette cet aspect qui m’a causé mes problèmes quand je l’ai essayé avec d’autres répéteurs.

Au fait, qu’est-ce que ça fait un répéteur? Il se connecte à votre routeur et fait une copie de votre nom de réseau qu’il distribue dans une autre zone. Revenons à mon salon par exemple. Lorsque je suis sur mon divan, mon ordinateur trouve un signal du même nom qu’il connaît normalement, avec le même mot de passe. Puisqu’il est plus fort alors il va se connecter sur celui-ci. Simple comme bonjour.

La configuration en tant que répéteur a pris seulement quelques minutes à configurer avec le Almond+ et j’avais désormais une excellente couverture dans mon salon à une vitesse impressionnante.

Ce routeur promet beaucoup et les promesses sont remplies. Non ce n’est peut-être pas aussi puissant que tout ce que les compétiteurs proposent mis considérant le prix et les coûts que vous économisez, je crois que les compromis en valent la chandelle.

PARTAGER SUR
Christian Jarry
Joueur sur PC depuis 1984, j'ai acheté ma première console en 1999: la Dreamcast. Plusieurs autres consoles suivront par la suite mais je demeure toujours attaché au jeux PC. Dans mes autres temps libres, j'aime également m'entretenir sur la techno, la musique et la photographie.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here