appareil photo sans miroir

Le lancement des premiers appareils photo sans miroir a causé bien des remous. On tenait pour acquis que ceux-ci remplaceraient les appareils photo reflex numériques assez vite. Ils sont plus petits, plus légers et plus silencieux que leurs bons vieux homologues. On pouvait donc logiquement supposer que ces derniers emprunteraient le même chemin que les enregistreurs vidéo, les lecteurs de cassette et les lecteurs CD, non? Eh bien, c’est loin d’être aussi simple. Il y a d’autres facteurs qui entrent en jeu et qui brouillent un peu l’image.

Par exemple, la physique impose une limite aux appareils photo sans miroir. En effet, leur courte autonomie prend par surprise de nombreux utilisateurs d’appareil photo reflex numérique. Voyez-vous, lorsqu’on réduit la taille de l’appareil photo, on réduit également l’espace réservé à la batterie. Une petite batterie a une petite charge, ce qui fait qu’elle tombe à plat plus tôt. C’est un truc dont j’ai pris conscience quand j’ai testé le RX100 de Sony; c’était vraiment un sérieux problème. Dites adieu aux journées entières consacrées à la prise de vues, car vous n’y arriverez pas avec une seule batterie, et encore moins si vous souhaitez filmer quelques vidéos. Le RX100 est un appareil photo compact. Ainsi, le problème n’est pas si grave si on choisit un appareil photo sans miroir en bonne et due forme comme l’a6500 de Sony, mais ça reste un problème néanmoins.

L’autre aspect où les appareils photo sans miroir font défaut, c’est le choix d’objectif. Puisque les appareils photo reflex numériques existent depuis des années, il y a une foule d’objectifs offerts sur le marché pour les accompagner, dont d’excellentes options de fabricants tiers. Il s’agit d’un milieu très compétitif, ce qui est très bien pour les consommateurs. Cependant, lorsqu’on achète un appareil photo sans miroir, on doit généralement se contenter des objectifs associés à la marque de son appareil. Il est possible d’acheter des adaptateurs d’objectif pour objectifs d’appareil photo reflex numérique, mais c’est une solution contreproductive si vous espériez trimballer un attirail plus léger.

Devriez-vous éviter les appareils photo sans miroir pour autant? Loin de là. Je veux simplement vous aviser que les appareils photo sans miroir ont leurs avantages et leurs inconvénients. À l’heure actuelle, la majorité des photographes professionnels utilisent un appareil photo reflex numérique, et je crois que ça restera le cas pendant encore quelques années. Donc, si vous espérez faire de la photo professionnellement un jour ou l’autre, les appareils photo reflex numériques sont l’option vers laquelle vous devrez vous tourner.

Toutefois, si vous êtes un photographe occasionnel, un appareil photo sans miroir est en plein ce qu’il vous faut. Aujourd’hui, je souhaite partager quelques conseils sur la façon d’en sélectionner un.

Cinq caractéristiques à rechercher au moment de choisir un appareil photo sans miroir

  1. Capacités vidéo

La vidéo est l’un des aspects pour lesquels les appareils sans miroir prennent sans conteste le pas sur les appareils photo reflex numériques. Ils sont plus susceptibles de prendre des vidéos 4K et ils prennent des images à une fréquence plus élevée, ce qui signifie que vous pouvez enregistrer de superbes séquences au ralenti comme celles qu’on voit partout, de nos jours. Idéalement, votre appareil devrait pouvoir prendre des photos à une fréquence de 120 ips, tout comme l’a6300 de Sony, mais s’il a plutôt une fréquence de 60 ips, comme le modèle X-A3 de Fujifilm, c’est aussi convenable.

  1. Silencieux

Certains aiment le son qu’un appareil photo reflex numérique fait lorsqu’ils appuient sur le déclencheur, et je me reconnais dans ces gens; cela nous rappelle l’immortalisation d’un moment présent, d’un moment important. Le son produit par l’appareil marque le moment où la photo est prise, et un sujet humain en est conscient : il sait s’il a cligné des yeux à ce moment-là ou pas. Mais la prise de vue silencieuse a aussi ses avantages, surtout quand on ne veut pas attirer l’attention sur le fait qu’on prend une photo, à un mariage ou dans la rue, par exemple. Certains appareils sans miroir sont munis d’un obturateur électronique au lieu d’un obturateur mécanique pour éliminer le son.

  1. Chargement de la batterie

Comme je le disais plus tôt, l’autonomie vaut vraiment la peine qu’on s’y intéresse avant de choisir un appareil photo sans miroir, même s’il ne s’agit pas d’une caractéristique souvent mentionnée parmi celles mises en vedette. De plus, il est important de noter le mode de recharge de la batterie, car certains appareils sans miroir (surtout ceux de Sony) peuvent se recharger par câble USB. Ainsi, vous n’avez pas à transporter de chargeur en voyage, par exemple. À mon avis, c’est une caractéristique remarquable que vous ne verrez presque jamais mentionnée dans les caractéristiques, mais dont vous serez probablement très reconnaissant.

 

  1. Viseur électronique

Tous les appareils photo modernes ont un écran ACL à l’arrière grâce auquel vous pouvez accéder aux menus et obtenir également un aperçu direct du paysage que vous photographiez. Les utilisateurs occasionnels utiliseront généralement l’écran ACL pour retoucher leurs images, mais certains appareils photo sans miroir ont aussi un viseur traditionnel où mettre l’œil lorsque vous photographiez. J’aime vraiment cette caractéristique, car je me sens plus connecté au fait de photographier quand j’élimine toutes les sources de distraction environnantes. Le simple fait de mettre l’œil au viseur m’aide vraiment à me plonger entièrement dans l’action en soi. Je recommande toujours ce truc à ceux et celles qui veulent améliorer leur talent de photographe.

  1. Stabilisation de l’image

Lorsqu’on travaille dans une situation de faible éclairage, on doit souvent réduire la vitesse d’obturation pour compenser l’absence de lumière. De cette façon, la vitesse d’obturation la plus basse laisse passer plus de lumière jusqu’au capteur, ce qui donne une exposition adéquate. À un certain moment, toutefois, les images commencent à être floues en raison de la vitesse d’obturation trop faible et de l’instabilité des mains. La stabilisation d’image est une façon de compenser cette lacune (le trépied est une autre option). Elle est en général intégrée à l’objectif, plutôt qu’à l’appareil photo. Aujourd’hui cependant, nous retrouvons de plus en plus d’appareils sans miroir dont le stabilisateur d’image est intégré à même le boîtier. Le modèle OM-D E-M10 Mark II d’Olympus est l’un de ces appareils photo. Il comporte un stabilisateur d’image à cinq axes intégré. C’est un argument de poids qui change la donne dans certaines circonstances. En ce moment, vous ne trouverez pas d’appareil photo de Canon ou de Nikon avec stabilisateur d’image intégré, seuls certains de leurs objectifs en ont un.

 

J’espère que tout ceci vous a donné matière à réflexion si vous comptez vous aventurer dans le monde des appareils photo sans miroir. Assurez-vous de jeter un coup d’œil à toute la gamme d’appareils photo sans miroir offerts sur BestBuy.ca!

 

 

Cliquez ici pour consulter le Guide bonnes idées cadeaux.

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here