DJI osmo

De nos jours, le téléphone intelligent est l’option de prédilection de nombreuses personnes pour prendre des photos ou filmer des vidéos, et ce n’est guère surprenant. Nous les avons toujours sur nous, ils sont très pratiques et ils produisent des résultats d’une qualité qu’il est difficile de contester; les utilisateurs parviennent à créer des œuvres vraiment impressionnantes! Cela étant dit, si vous souhaitez augmenter d’un cran la qualité de vos vidéos et créer des séquences un peu plus sophistiquées, il faudra ajouter un accessoire supplémentaire à votre attirail, comme le stabilisateur Osmo Mobile de DJI.

Cliquez ici pour voir mon vidéo de demonstration du produit (en anglais seulement)

Fluidité des prises de vue cinématographiques

Essentiellement, l’Osmo Mobile est un stabilisateur portatif doté d’un cardan qui compense automatiquement vos mouvements afin de créer des séquences ultrafluides de qualité cinématographique. Son système de serrage vous permet de l’utiliser pratiquement avec n’importe quel modèle de téléphone intelligent. Ce type de technologie n’avait jamais encore été proposée à ce prix auparavant, et d’après ce que je pouvais voir ailleurs en ligne, j’étais vraiment impatient de mettre la main sur l’Osmo Mobile pour le mettre à l’épreuve.

Solide et fiable

L’Osmo Mobile s’accompagne d’une seule batterie, d’un cordon de chargement, d’un étui de transport et d’une dragonne. Il pèse environ 500 g avec la batterie avant d’y fixer votre DJI osmotéléphone intelligent. Il est assez léger pour que vous puissiez le transporter toute la journée, mais il affiche un poids suffisant pour donner une impression de solidité et de fiabilité. Je dois dire que dès le départ, j’ai été impressionné par la qualité de fabrication; si la poignée en tant que telle est en plastique, le cardan est constitué d’un métal léger et résistant. La poignée présente une forme ergonomique vraiment agréable et elle est partiellement recouverte d’un revêtement antidérapant. Bien que j’aurais préféré qu’elle soit entièrement antidérapante, cela ne m’a pas posé de problèmes. Vous pouvez facilement contrôler l’Osmo Mobile d’une seule main, car toutes les commandes sont accessibles avec le pouce ou l’index. Il y a un bouton d’enregistrement, un déclencheur, un manche à balai pour réaliser des prises de vue panoramiques avec le pouce et un bouton de style gâchette pour l’index. Bien qu’il suffise d’allumer l’unité pour tirer parti de la fonction de stabilisation, vous devrez installer l’application DJI GO et utiliser une connexion Bluetooth pour activer tous les boutons et toutes les fonctionnalités.

Fonctionnalités originales

Grâce à l’application GO, vous pouvez accéder à quelques fonctionnalités vraiment géniales, comme un mode photo panoramique qui vous permet de créer une seule image grand format avec neuf images plus petites. Du côté des vidéos, il y a quelques fonctions vraiment intéressantes que je ne me serais jamais attendu à trouver : un mode suivi qui vous permet de mettre l’accent sur un objet ou un visage et un mode accéléré panoramique qui vous permet de définir plusieurs points pour créer une trajectoire que la caméra suivra pendant qu’elle filme la séquence en accéléré. Vraiment impressionnant!

Révolutionnaire

L’Osmo Mobile est véritablement révolutionnaire pour le blogueur vidéo. Si vous inversez la caméra (en utilisant la caméra frontale) en tapotant trois fois la gâchette, vous pouvez alors mettre en évidence votre propre visage et l’Osmo Mobile le suivra pour que vous restiez bien net et cadré. À ma connaissance, il s’agit du seul accessoire doté de cette fonctionnalité, que vous pouvez également utiliser pour les objets inanimés.

Vous n’êtes toutefois pas obligé d’utiliser l’application GO; vous pouvez aussi utiliser Filmic Pro, qui n’est pas donnée, mais qui est extrêmement appréciée par les connaisseurs. Elle vous offre un contrôle beaucoup plus pointu sur les paramètres de votre caméra, vous permettant de choisir la fréquence d’images et la résolution, et aussi de contrôler manuellement la mise au point et l’exposition. Bien qu’elle soit compatible avec l’Osmo Mobile, elle n’offre pas les fonctions de suivi ou d’accéléré de l’application GO. J’ai pas mal utilisé l’application Filmic Pro au final, car je tenais à avoir le plus de contrôle possible sur mes prises de vue. J’ai pu facilement repasser à l’application GO lorsque j’ai voulu accéder aux autres fonctionnalités, ce qui était très pratique.

Excellente autonomie

La batterie de l’Osmo Mobile est censée offrir une autonomie de 4,5 heures en fonctionnement, ce qui est amplement suffisant et surpassera fort probablement l’autonomie de votre téléphone. Lorsque je suis sorti filmer, j’ai réglé mon iPhone sur le mode avion, non seulement pour empêcher que les appels ou messages entrants perturbent mes clichés, mais aussi pour limiter la consommation de la batterie. De plus, je suis passé en « mode économie d’énergie » afin de prolonger davantage le temps de prise de vue. Pour finir, je constate que j’ai pu filmer en continu pendant une heure environ, ce qui peut sembler court, mais qui n’est finalement pas si mal pour un appareil qui n’est pas une caméra dédiée. Il est possible de prolonger le temps de tournage de beaucoup en branchant votre téléphone sur un chargeur portable. Toutefois, vous devrez peut-être utiliser un câble de chargement à angle droit pour que tout reste bien ajusté. Idéalement, il faut que le cardan reste en équilibre sur une position neutre lorsque l’unité est éteinte et que vous puissiez modifier la longueur de la poignée en conséquence, mais l’ajout du cordon d’alimentation risque de la déséquilibrer. Ce n’est toutefois pas une catastrophe, puisque le cardan est capable de compenser les mouvements lorsqu’il est allumé.

 Un compagnon de tous les instants

Je dois dire que je me suis bien amusé en filmant avec l’Osmo Mobile. Je l’ai acheté avant de partir en voyage à Bali, avec des escales à Taipei et Hong Kong, et je l’ai tout le temps gardé à la main, comme un compagnon toujours présent. Avec la dragonne bien serrée autour de mon poignet, il restait suspendu en sécurité pendant que je déambulais. L’un des inconvénients pour moi était le temps de démarrage; si quelque chose d’intéressant se produisait devant moi, le temps que j’allume l’unité, déverrouille mon téléphone, démarre l’application GO ou Filmic Pro et vérifie que la connexion Bluetooth fonctionnait, c’était souvent trop tard. J’ai fini par désactiver le mot de passe sur mon téléphone pour accélérer les choses, ce que j’aurais dû faire bien plus tôt, rétrospectivement.

En matière de simplicité d’utilisation et de qualité des résultats, il est extrêmement difficile de faire mieux que l’Osmo Mobile. Pour moi, DJI a véritablement réalisé un coup de maître, qui confirme son statut d’une des meilleures marques sur le marché. Si vous aimez filmer des vidéos avec votre téléphone, croyez-moi, vous ne serez pas déçu par l’Osmo Mobile de DJI.

Cliquez ici pour voir le vidéo << Mobile Traveller >> de DJI (en anglais seulement)

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here