A photo of the Canon 5D MkIV DSLR camera sitting on a glass table

La Canon 5D Mark IV est l’une des caméras reflex des plus avancées que la compagnie a produite. Aujourd’hui, je fais un compte rendu du modèle pour voir à quel point les choses ont changé depuis sa sortie, il y a 14 ans.

La 5D Mark IV comprend un capteur plein écran de 30.4 mégapixels, prend jusqu’à 7 images par seconde, à un ISO maximal de 32000, présente un écran tactile et une connection Wi-Fi, NFC et localisateur GPS. Elle peut filmer en 4k et haute-définition à plusieurs vitesses d’images et offre un système de focalisation automatique des plus avancés que j’ai jamais vu.

Cliquez ici pour voir la vidéo (en anglais seulement)

Avant de continuer, je sens le besoin de révéler que je suis un utilisateur de Canon et je le suis depuis longtemps. En fait, j’ai plusieurs boitiers de 5D Mark II que j’utilise régulièrement. Donc malgré le fait que je suis bien qualifié pour évaluer la Mark IV, je suis également prédisposé à la percevoir de manière positive. Néanmoins, je tenterai d’être objectif dans la mesure du possible.

Les premières impressions de la Canon Mark IV

Les appareils reflex présentent un boitier beaucoup plus gros que leur cousins sans-miroirs et la 5D a toujours offert un ensemble solide et pesant. C’est pourquoi il n’est pas surprenant que la Mark IV hérite de cette caractéristique. Ceci n’est pas la caméra a trainer avec soi tout bonnement dans l’espoir d’entrevoir une possibilité de photo. C’est plutôt le modèle à considérer lors de séances sérieuses et planifiées. 

A top-down photo of the Canon 5D Mark IV sitting on a glass table

La 5D Mark IV propose des fonctions ajustables

La 5D a obtenue des nouveaux boutons depuis la Mark II, tels que le verrou sur la roulette de mode et celle du changement entre vidéo et photo, ce qui vous protège contre un changement de régime accidentel. En tout, j’ai compté 8 boutons additionnels par rapport à la Mark II. Ceci peut sembler excessif, mais Canon a fait tout un travail pour rehausser la fonctionnalité, sans laisser l’impression que le tout est chargé. J’ajouterai tout de même que les boutons tout près de l’écran ne sont pas particulièrement utiles et qu’ils pourraient être repensés.

La plupart des contrôles sont ajustables, ce qui veut dire que vous pouvez leur assigner vos fonctions préférées, ce qui est une option très intéressantes pour les photographes demandants comme moi-même. Il est très facile d’assigner des fonctions alors vous pouvez fignoler de manière infinie votre caméra jusqu’à ce qu’elle soit parfaite pour vous.

Enfin, une 5D avec un écran tactile

Lors de la premières utilisation, la plus grande surprise pour moi fut l’écran tactile. Ce fut une longue attente, mais une fois le moment venu, celle-ci en a valu la peine. Vous pouvez maintenant accéder à toutes les options du menu à travers celui-ci et même choisir votre point de focus lors du fonctionnement en direct. Vous pouvez même activer l’option d’obturateur au toucher ce qui vous permet de prendre une photo en touchant l’écran.

Je dois avouer qu’il m’a fallu un certain temps pour m’habituer de naviguer à travers les menus par le toucher – je n’arrêtais pas d’oublier que j’avais l’option! Mais ceci à grandement accéléré les choses pour moi. Il sera difficile de revenir au menu standard de la Mark II.

Les fentes doubles de cartes de mémoire

La 5D Mark IV a deux fentes: une pour une carte flash compacte et l’autre pour une carte SD. L’option d’avoir le choix entre deux cartes est très utile et vous pourrez tirer avantager de la valeur augmentée en vous servant des deux types.

Canon 5D Mark IV two card slots: one for CF cards and one for SD cards

Prenez des photos à distance grâce à la connexion Wi-Fi

En plus de l’écran tactile, je suis très excité du fait que la 5D Mark IV est compatible avec Wi-Fi. Il y a deux bénéfices majeurs, vous pouvez partager vos photos instantanément et vous pouvez controller votre appareil à distance. Vous pouvez ajuster tous les réglages importants à travers l’appli CameraConnect de Canon, même le point de focalisation.

Je crois que Canon avait besoin de ces deux caractéristiques pour garder la Reflex compétitive dans l’ère de la caméra sans miroir.

Lisez mon évaluation récente de la Canon RP sans-miroir plein écran.

La 5D Mark IV est une caméra impressionnante

En termes de performance, il est dur de trouver un défaut au modèle. Le bouton de l’obturateur répond très bien et j’ai même du ajuster ma pression de doigt pour compenser. La focalisation automatique est très rapide et précise, même dans les conditions moins lumineuses. J’ai l’habitude de voir des problèmes dans la focalisation automatique lorsqu’il y a peu de lumière, mais la Mark IV n’a jamais raté son coup.

Bien entendu, j’ai amené la caméra à la pratique de baseball de mon fils et j’ai été très impressionné par la manière que la caméra a suivi les coureurs qui se déplaçaient de manière rapide vers moi alors que je les captais dans le mode rapide et continu. Vous pouvez constater les résultats dans la galerie d’images ci-dessous.

Des caractéristiques vidéo insatisfaisantes

En terme de vidéo, la Mark IV pourrait être décrite comme acceptable au lieu d’excellente. Oui, elle filme en 4k, mais qu’aux vitesses standard, empêchant les ralentis. Elle filme effectivement en 60 images secondes en haute-définition, mais de nos jours, les vidéastes préfèrent 120 images secondes, pour les effets plus dramatiques. Quelque chose qui décevra énormément les vidéastes, par contre, est la réalité qu’il faut payer pour une mise à jour qui permet de filmer en format LOG, une option très importante pour les réalisateurs et qui leur permet plus d’options de post production.

1/8000sec, f/4.0, ISO 100

Somme toute, je dois avouer que j’ai été très impressionné par la 5D Mark IV. C’est un excellent modèle de travail, dans la tradition de la série 5D. La caméra est conçue pour subvenir aux besoins des photographes professionnels, qui veulent filmer également. Les photographes journalistes, de mariage et tous ceux qui travaillent dans des conditions demandantes et qui requièrent une performance remarquable, ainsi que des résultats de grande qualité vont grandement apprécier tout ce que la 5D Mark IV peut faire.

En résumé: ce modèle n’est pas pour les débutants. La Canon 5D Mark IV prouve que les reflex ont toujours leur place en 2019.

PARTAGER SUR
Justin Morrison
Je suis photographe à Vancouver et propriétaire de Juna Photography. Je suis passionné de photographie. J’adore les photos qui ont l’air authentiques et qui racontent des histoires. Ce sont les photos que je m’efforce de créer.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here