samsung gear sport

 

Samsung est de retour et encourage un régime de remise en forme sain pour toute personne grâce à la Gear Sport, une de ses plus récentes montres intelligentes.

Si vous ne savez plus où vous en êtes avec le nombre de montres intelligentes lancées par Samsung, vous n’êtes pas seul. L’entreprise a consacré beaucoup d’énergie à les perfectionner, suivant les modèles précédents avec de nouveaux modèles pour tenter de combler les lacunes existantes.

Samsung a été spécifique en nommant la nouvelle montre Gear Sport, ce qui implique clairement son but premier.

Cliquez ici pour voir mon évaluation vidéo du produit (en anglais seulement)


Affichage : Écran AMOLED de 1,2 po (360 x 360)
SE : Tizen
Processeur : Processeur bicœur Exynos 3250 de 1 GHz
Mémoire : Mémoire vive de 512 Mo, mémoire interne de 4 Go
Bracelets : Plastique (facile à remplacer avec des bracelets de 20 mm)
Batterie : 300 mAh avec chargement sans fil
Connexions : Wi-Fi, Bluetooth 4.2, CCP, moniteur de fréquence cardiaque
Caractéristiques supplémentaires : Cote d’étanchéité 5ATM
Offerte en noir ou en bleu


Design et configuration de la Gear Sport

Après avoir littéralement visé grand avec la Gear S3 l’an dernier, la Gear Sport a fait l’objet d’un régime et a perdu du côté circonférence. Ce modèle n’a pas été très populaire auprès des femmes, compte tenu de sa taille, alors que le nouveau modèle est un peu plus facile à accepter. Cependant, elle n’est pas particulièrement plus légère, et présente encore un certain poids.

Samsung a conservé ses principes de design de base. Elle est légèrement plus large qu’une montre de 42 mm standard, officiellement à 42,9 mm. Samsung a choisi un bracelet caoutchouté qui propose une certaine épaisseur, mais qui offre une certaine texture pour mieux rester en place. Vous pouvez utiliser les pattes à ressort pour fixer tout bracelet de 20 mm, au cas où vous désireriez opter pour quelque chose de différent.

La montre dispose des mêmes deux boutons physiques sur le côté : celui du haut est le bouton de retour, tandis que celui du bas est le bouton d’accueil. Appuyez sur le bouton d’accueil depuis l’écran d’accueil pour afficher le lanceur d’applications. Par défaut, double-cliquer celui-ci ne fait rien, mais vous pouvez changer cela dans les réglages et choisir parmi une variété d’options. Utilisez-le comme raccourci pour lancer le lecteur de musique, S Voice, une revue de presse, Samsung Health, et plus encore.

Naturellement, l’écran AMOLED de 1,2 po est aussi tactile. Qu’il s’agisse de toucher, de glisser, d’utiliser les boutons ou de tourner la lunette, Samsung offre une foule de méthodes de saisie différentes.

Son moniteur de fréquence cardiaque n’est pas vraiment différent de celui des versions précédentes. L’étanchéité, cependant, prend une véritable plongée – dans le bon sens. La cote de 5 ATM signifie que la Gear Sport peut être immergée jusqu’à une profondeur de 50 mètres, même dans l’eau salée.

Malgré la connectivité CCP incluse, Samsung Pay ne fonctionnera pas au Canada sur la Gear Sport. Gardez cela à l’esprit si les paiements mobiles sont importants pour vous.

samsung gear sport

Logiciels pour la Gear Sport

Comme d’habitude, l’appli Samsung Gear pour Android est incontournable pour la configuration et la gestion de la Gear Sport. Vous pouvez faire beaucoup en utilisant les réglages sur la montre, mais l’appli permet d’en faire plus. Pour les utilisateurs d’iPhone, l’appli iOS Gear fonctionnera aussi de la même façon.

Comme ses prédécesseurs, la montre fonctionne sous Tizen, le système d’exploitation exclusif à Samsung. Puisqu’il n’est pas Android ni iOS, il peut sembler être un compromis. Malgré cela, il est forcément plus une ramification d’Android, ou au moins c’est qu’il a toujours semblé pour moi. En tout cas, il est plus efficace qu’Android, essentiellement car les notifications sont acheminées par le biais de la montre. Les utilisateurs d’iPhone n’obtiendront pas le même traitement.

La clé à tout cela est l’intégration des applis. Samsung a été entravée par son offre limitée, surtout pour les applis de tiers. L’ajout le plus important pour moi a été Spotify, qui ne fonctionnait pas l’an dernier. Être capable de contrôler la lecture sans toucher mon téléphone était vraiment pratique, mais je vais revenir là-dessus un peu plus loin.

samsung gear sport

Une grande partie de ce qui est par ailleurs disponible est axée sur le cadran de la montre, avec d’innombrables options pour changer le style de son affichage. D’autres applis plus familières fonctionnent dans une certaine mesure, comme Uber, NHL et Glympse, mais le choix est assez mince. Il y a certaines applis géniales pour déclencher les caméras à distance qui fonctionnent avec les téléphones et les GoPro, mais elles coûtent habituellement une somme modique.

Samsung pousse son appli S Health comme moyen pour suivre l’activité, mais vous pouvez opter pour autre chose de plus robuste. Endomondo, Under Armour, MapMyRun et MyFitnessPal sont toutes compatibles. Strava et RunKeeper ne sont pas disponibles.

Autant que j’aie aimé naviguer dans l’interface, j’étais face à un appareil (pratiquement) passif. Lorsque j’ai reçu un message texte ou un courriel, je pouvais le lire et lui répondre, mais ne pouvais en composer un nouveau. Les messages WhatsApp ne sont pas exploitables. Je pouvais envoyer un message texte à un contact, mais ne pouvais envoyer un message WhatsApp à la même personne.

S Voice est aussi le seul assistant vocal qui est disponible. Je préfère avoir Google Assistant, mais hélas, il n’existe aucun moyen pour relier les deux.

samsung gear sport

Être actif

Samsung a sagement gardé le GPS intégré dans sa Gear Sport, aidant à mieux mesurer la distance et le rythme. Au début d’une séance d’entraînement, le moniteur de fréquence cardiaque entre en scène pour surveiller en continu les battements par minute.

La montre est censée reconnaître certains exercices. Donc, si vous marchez, courez, roulez à vélo ou faites de l’appareil elliptique ou du rameur, elle le saura. Le mode d’entraînement dynamique est plus généralisé, effectuant le suivi de toute forme de mouvement soutenu, surtout s’il y a une hausse du rythme cardiaque.

D’autres exercices auront besoin d’une saisie manuelle, incluant la natation. Avec l’excellente étanchéité présente, faire des longueurs à la piscine ou à la plage ne sera pas un problème.

Ajoutez à cela le compte des pas, les calories brûlées, les marches montées, la distance parcourue et d’autres mesures de base typiques aux montres intelligentes et aux bracelets d’activité. Glissez simplement vers la gauche sur le cadran de la montre pour cycler parmi toutes celles-ci, malgré que certains affichages de montre indiquent aussi ceux-ci.

samsung gear sport

Écoute de la musique

J’ai mentionné Spotify plus tôt, dont l’intégration est incroyable pour les abonnés du service Premium. J’ai été en mesure de télécharger des listes de lecture dans l’espace de stockage de la montre pour une écoute hors ligne. Après avoir jumelé des écouteurs Bluetooth, j’ai essentiellement éliminé le besoin d’amener le téléphone aux séances d’entraînement. Par contre, si vous n’êtes pas abonné au service Premium, vous ne pourrez profiter de l’écoute hors ligne. Vous devrez apporter votre téléphone dans ces circonstances.

Google Play Music est le lecteur de musique par défaut sur la montre, sauf qu’il n’est pas aussi transparent qu’il l’est sur un appareil tournant sous Android Wear. Déplacer les fichiers de musique que j’écoute normalement sur Google Play Music dans le stockage de la Gear Sport n’a pas été aussi facile que cela aurait dû l’être. Par contre, j’ai obtenu les meilleurs résultats en utilisant un ordinateur, mais j’aurais préféré le faire en utilisant plutôt le téléphone.

Autonomie

Il s’agit toujours d’une préoccupation pour toute montre intelligente, et la Gear Sport n’y échappe pas. Le hic avec cet appareil est de couper ce qui utilise le plus d’énergie pour prolonger son autonomie. L’écran restera toujours éteint, à moins d’être allumé en fonction des besoins, ce qui aide. Éteindre le GPS fait une grande différence. Sans lui, j’ai été en mesure d’obtenir presque quatre jours complets d’autonomie. Avec lui activé, elle était de presque 36 heures.

La bonne nouvelle est que la montre se recharge assez rapidement. Elle était rechargée à fond en 90 minutes. Ce qui n’est pas mauvais, surtout si vous effectuez vos séances d’entraînement le soir et que vous pouvez la recharger avant de l’utiliser.

Conclusion

Malgré le fait que la Gear Sport fonctionne avec l’iPhone, je vous conseille d’opter plutôt pour une Apple Watch. Cette montre a été conçue tout d’abord pour les téléphones Galaxy de Samsung, et ensuite pour les autres appareils Android. Cela ne veut pas dire que vous manquerez beaucoup en utilisant tout téléphone Android, mais simplement pour dire que ce ne sera pas la même chose que d’utiliser une montre intelligente Android Wear.

Les montres intelligentes de Samsung sont comme des expériences continues. Chacune tente de mieux faire différentes choses et avec plus d’efficacité comparativement au modèle précédent. La Gear Sport est plus spécifique. Vous désirez cette montre, car vous désirez quelque chose qui va rester avec vous lorsque vous êtes actif. Si vous possédez un téléphone Galaxy de Samsung, envisagez d’abord cette montre. Si vous êtes un utilisateur d’Android, comparez-la à d’autres montres Android Wear.

La montre intelligente Gear Sport de Samsung est disponible en noir ou en bleu.

 

 

PARTAGER SUR
Je suis chanceux d’occuper un emploi génial qui me permet de suivre et de rapporter les activités d’une des industries les plus excitantes au monde. J’ai eu l’occasion d’écrire sur les technologies pour de nombreuses publications, dont The Globe and Mail, Yahoo! Canada, CBC.ca, Canoe, Digital Trends, MobileSyrup, G4 Tech, PC World, Faze et AppStorm. J’ai aussi fait des apparitions à la télé en tant qu’expert des technologies pour Global, CTV et The Shopping Channel.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here