2018 sera décidément l’année de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée. De plus en plus de produits prendront en charge ces deux technologies, sans que l’on doive forcément hypothéquer de nouveau notre maison pour se les procurer. Mais quelles sont exactement les différences entre la réalité virtuelle et la réalité augmentée? C’est ce que je vous propose de voir dans cet article.

La réalité virtuelle

La réalité virtuelle est, à mon avis, la technologie offrant l’expérience la plus immersive. Elle vous projette dans un monde virtuel alors que la réalité augmentée, on le verra plus bas, transforme le monde qui vous entoure.

Pour profiter de la réalité virtuelle, il faudra se procurer un produit comme un casque de réalité virtuelle. Il existe sur le marché de plus en plus de marques différentes. Même PlayStation offre un casque de réalité virtuelle : le PlayStation VR.

Si vous ne voulez pas payer trop cher, vous pouvez aussi vous procurer un casque s’installant sur le devant de l’écran de votre téléphone intelligent. Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses (il y en a même en carton), mais, habituellement, on peut en trouver en bas des 150 dollars. L’un des plus populaires est le Daydream View 2 de Google.

Sur ce blogue, j’avais d’ailleurs testé le casque VR pro de NOON, un casque plutôt bon marché pour téléphones intelligents, et j’avais plutôt été satisfait de mon expérience.

Ce qu’il faut savoir cependant, c’est que les casques fonctionnant avec des téléphones intelligents offrent habituellement une immersion moins grande que des casques de réalité virtuelle plus coûteux, comme le système Rift + Touch d’Oculus. Cette technologie demandant quand même beaucoup de puissance, il faut pouvoir compter sur des produits puissants pour avoir une expérience se rapprochant de la réalité.

Pas juste pour les jeux vidéo!

Comme joueur, c’est cette technologie qui m’enthousiasme le plus. Mais la réalité virtuelle ne se destine pas juste au monde du jeu vidéo. Le monde du divertissement est aussi attiré par cette technologie. Imaginez voir un film d’action qui vous donne l’impression de faire vraiment partie de l’aventure! Dans le futur, on pourrait également voir cette technologie dans les facultés des différentes universités. Par exemple, des dentistes pourraient s’entrainer à extraire des dents sans faire mal à de véritables patients.

La réalité augmentée

Pour faire simple, la réalité augmentée permet de voir des objets en trois dimensions dans notre monde. Si de plus en plus d’appareils sont compatibles avec cette technologie, comme la Nintendo 3DS, vous n’avez pas besoin forcément de dépenser de l’argent pour expérimenter la réalité augmentée. Si vous avez un téléphone intelligent, il est fort à parier qu’il est déjà compatible avec cette technologie.

Le premier exemple qui me vient en tête est l’application Pokémon Go qui permet d’attraper des Pokémon virtuels dans le monde réel. Par contre, vous n’avez même pas besoin de télécharger une application pour profiter de la réalité augmentée.

Si vous avez un appareil Android, comme le Pixel 2 XL de Google, tout ce dont vous avez à faire, c’est de vous rendre dans l’appareil photo, de cliquer en haut à gauche de l’écran et de choisir « Autocollants RA ».  Après avoir calibré votre mobile, vous pourrez voir des personnes de Star Wars prendre vie au beau milieu de votre salon.

Si vous êtes un amateur de Snapchat, vous utilisez peut-être déjà la réalité augmentée sans le savoir. En effet, les filtres que vous appliquez sur votre visage (par exemple, des oreilles de lapin) appartiennent à la réalité augmentée.

Voilà! J’espère que vous comprenez mieux la différence entre la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Si ces technologies vous intéressent, allez faire un petit tour sur le site de Best Buy.

Source image : Pixabay ; Pixabay.

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here