Il y a trois ans, Google lançait ses premiers écouteurs sans fil, alors qu’elle se faisait encore les dents en tant que fabricant d’appareils et accessoires. Le modèle était plutôt gros, pas très stylé, mais le son était tout de même bon… lorsque les écouteurs restaient en place. Cet automne, Google récidive avec une deuxième version de ses écouteurs sans fil Pixel Buds et, cette fois, semble avoir compris comment proposer un produit non seulement intéressant au niveau du son, mais au niveau du style aussi.

Voici mon test complet.

Contenu de la boîte

Dans la boîte, on retrouve l’étui de rangement et chargement, qui rappelle un œuf aplati. Dit comme ça, ça semble anodin, mais le style est vraiment très joli. Ça fait futuriste. C’est le genre de boîtier qu’on peut laisser traîner sur un comptoir et qui n’agacera personne — au contraire, il est plutôt intrigant!

On retrouve évidemment un câble USB à USB-C pour le chargement, mais à noter que les Pixel Buds peuvent être rechargés sans fil, grâce à la norme Qi (la plus répandue en ce moment) comme, par exemple, avec ce tapis de chargement sans fil Qi universel Mophie, vendu séparément.

Enfin, on retrouve de petits embouts de silicone de taille différente, au cas où les embouts par défaut ne s’inséreraient pas à votre goût dans vos oreilles. Pour ma part, j’ai opté pour les plus petits embouts, ce qui a permis de « couper » un peu plus le son ambiant, puisque les écouteurs ne sont pas munis de technologie d’annulation du bruit ambiant. Pour les coureurs ou les cyclistes, c’est une bonne chose, puisqu’ils demeurent plus conscients de ce qui les entoure pendant leur parcours.

Test des Pixel Buds de Google

Tout d’abord, l’aspect technique : les Pixel Buds nécessitent le jumelage avec un téléphone roulant sur Android 6.0 (ou version plus récente), et équipé du Bluetooth version 4.0 (ou version plus récente).

Configuration des Pixels Buds

Une fois les écouteurs chargés, il suffit d’ouvrir le boîtier et de les mettre dans ses oreilles. On peut n’en mettre qu’une seule, c’est simplement pour entendre les confirmations auditives. Ensuite, on se dirige vers le menu Bluetooth et on effectue un appairage (ou jumelage). Mon téléphone Galaxy S10 a tout de suite découvert les écouteurs et le jumelage s’est fait en quelques secondes.

Ensuite, on lance son application de musique, de balados ou autre, et c’est parti! Les écouteurs détectent lorsqu’ils sont retirés de vos oreilles et arrêtent lorsque vous en retirez une.

Les Pixel Buds sont tout petits et se dissimulent bien dans l’oreille. Le port est confortable et leur stabilité est assurée grâce à une petite « antenne » (un aileron?) qui vient se poser dans le creux de l’oreille.

Qualité audio des Pixel Buds 

L’écoute est agréable, et la voix est bien reproduite. J’ai écouté diverses émissions en balado (ou podcasts), des chaînes de radio traditionnelle, regardé des vidéos YouTube et des émissions Netflix et le son était bien rendu. Du côté musical, les amateurs de musique électronique comme moi pourraient trouver que les graves manquent un peu à l’appel, mais l’écoute est somme toute très agréable, même à haut niveau (ce qui n’est pas recommandé pour votre ouïe, bien entendu).

Caractéristiques des Pixel Buds

Les deux oreillettes permettent le contrôle tactile. Un petit coup pour faire jouer ou mettre sur pause, 2 pour avancer, 3 pour reculer (de pièce ou de chaîne, selon l’application). On glisse vers l’avant ou vers le haut pour augmenter le volume, on glisse vers l’arrière ou vers le bas pour le réduire. Pas de risque d’avoir un son beaucoup trop fort, puisque chaque glissement n’augmentera ou ne réduira le volume que d’un cran, ce qui est une bonne chose.

Les Pixel Buds sont évidemment compatibles avec l’Assistant Google, que vous pourrez configurer lors de la mise en marche de l’application Google Pixel Buds, disponible sur le Google Play Store. Celle-ci vous permet de configurer une foule de paramètres, dont du son « adaptatif » (qui optimise la volume en fonction du bruit autour de vous), en plus de faire une mise à jour du micrologiciel.

Mais rassurez-vous, vous n’avez pas à installer l’application si vous ne le souhaitez pas. Les Pixel Buds fonctionnent très bien dès le jumelage Bluetooth avec votre téléphone. L’application ne fait qu’ajouter des fonctionnalités et permet de mieux paramétrer vos oreillettes.

Autonomie des Pixel Buds

Du côté de l’autonomie, chaque oreillette pourra faire jouer votre contenu favori jusqu’à 5 heures, et le boîtier leur permettra 19 heures supplémentaires (soit près de 4 charges complètes!), ce qui n’est pas négligeable. Par contre, 5 heures c’est peu. C’est moins qu’une journée de travail et, bien que j’aie rarement porté des écouteurs durant 5 heures de suite au boulot, c’est déjà arrivé. Ou alors vous écoutez tout près de 5 heures et vous n’avez plus suffisamment de charge pour rentrer à la maison… ça pourrait être agaçant.

Mais rassurez-vous, l’algorithme intégré dans les oreillettes est quand même « intelligent ». Il offrira le rendement maximal pendant un appel téléphonique, pour éviter les interruptions (et vous forcer à faire répéter votre interlocuteur), alors qu’il sera un peu moins exigeant au niveau de la diffusion de contenu multimédia, histoire de préserver un peu l’autonomie. Bien pensé!

Parlant de chargement, le boîtier offre un indicateur de chargement à l’intérieur du couvercle et un à l’extérieur, près de la prise USB-C.

Ce que j’ai aimé des Pixel Buds de Google

  • Très beau style épuré, mais efficace
  • Bon son
  • Chargement sans fil
  • Prix très abordable

Ce que j’ai moins aimé

  • Autonomie moyenne (mais prévisible avec la taille des appareils)
  • Pas d’annulation du bruit ambiant (prévisible avec le prix demandé)

Conclusion

Google a réussi son coup du côté conception. Les nouveaux écouteurs sans fil Pixel Buds sont très compacts — le boîtier aussi — et jolis, offerts en trois couleurs : presque blanc, presque noir et menthe. Le son est bien équilibré, même si les graves pourraient manquer à l’appel si vous êtes aussi fanatiques de musique électronique que moi. Ils ne réduisent pas le bruit ambiant, mais j’ai constaté que les plus petits embouts permettaient de mieux s’isoler, puisqu’ils bloquent mieux le conduit auditif.

Si vous voulez une paire d’écouteurs compacts qui vous suivent partout, peuvent être rechargés sans fil, sans handicaper votre budget, les Pixel Buds de 2e génération sont pour vous.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here