converti.jpgDans cet article, vous apprendrez les différences entre les termes upscaling et upconverting et leurs impacts dans le choix d’un téléviseur.

L’upscaling 

Même si de plus en plus de contenu est offert en haute définition, il faut bien avouer que beaucoup de gens regardent encore des DVD. Depuis quelques années, les télévisions et les lecteurs Blu-ray offrent notamment une technologie appelée « upscaling ». En français, on l’appelle de plusieurs façons : convertisseur ascendant, conversion, mise à l’échelle, etc. 

Grosso modo, cette technologie permet de regarder du contenu dans une définition moindre sur une télévision haute définition et, depuis quelque temps, sur un téléviseur 4K. 

Mais comment ça fonctionne? Sans entrer dans les détails trop techniques, disons simplement que l’appareil, ça peut être un lecteur Blu-ray ou une télé, fait différents calculs mathématiques pour « transformer » une image en résolution inférieure en une résolution plus élevée.

ResolutionComparison.jpgLes pixels vont alors être dupliqués pour que leur nombre puisse corresponde à ce que l’on attend d’une résolution HD (ou 4K). En d’autres mots, cette technologie va combler le manque entre les deux résolutions. Plus la différence entre l’image d’origine et l’image demandée est grande et plus il va y avoir de duplications. 

Par exemple, dans le cas d’un signal dans une résolution de 720 par 576 pixels que l’on souhaite convertir en 1080p (1 920 par 1 080 pixels), cinq pixels vont naitre à partir de chaque pixel d’origine. 

Il reste que si l’image native est dans une résolution vraiment basse, l’upscaling ne pourra pas faire de miracles. De toute façon, de manière générale, l’image convertie ne pourra jamais rivaliser avec une image d’origine en HD ou en 4K. En effet, il ne faut pas oublier que la quantité d’information dans le signal ne change pas. Il est donc peu probable que vous voyez des détails que vous n’avez jamais vus auparavant sur votre ancienne télé.

Une autre chose à considérer est la distance à laquelle vous êtes assis du téléviseur. C’est sûr que vous allez voir les « imperfections » de l’image si vous vous trouvez à 30 cm de l’écran. Mais si vous êtes assis plus loin, par exemple à 2 ou 3 mètres, vous serez moins susceptible de voir ces différences. 

L’upconverting 

Il y a beaucoup de confusion entre les termes upscaling et upconverting. Certaines disent que ce sont des synonymes. En fait, il y a une bonne différence entre ses deux technologies. 

D’abord, la plus grande différence, c’est que l’upconverting, contrairement à l’upscaling, ne procède pas à une amélioration de la résolution ou de la qualité d’une image. Non. 

Selon Sony, l’upconverting change plutôt le type de connexion par lequel le signal vidéo va passer, tandis que l’upscaling va changer la résolution du signal vidéo. 

En d’autres mots, l’upconverting permet de convertir de la vidéo composite en S-Vidéo, de la S-Vidéo en vidéo composante et de la vidéo composante en HDMI. Ça permet ainsi d’obtenir une connexion de plus grande qualité à la télévision, tout en diminuant le nombre de câbles. 

Quelques récepteurs audio offrent cette technologie.

Est-ce que ça en vaut l’achat?

ImagePixels.jpgVous aurez donc compris que l’upscaling peut être une fonction assez intéressante dans une télévision. Je me rappelle encore qu’il y a quelques années, ce n’était pas tous les modèles qui offraient cette technologie. Force est d’admettre cependant que la majorité des modèles d’aujourd’hui offre une technologie de conversion ascendante, que ce soit dans la haute définition ou encore le 4K. 

Entre vous et moi, les fabricants de 4K n’avaient pas trop le choix d’inclure l’upscaling. Sinon, comment justifier l’achat d’un modèle 4K, alors que le contenu dans cette résolution est encore tellement minime? Il n’y en a, en effet, que quelques vidéos sur le Net et quelques émissions sur Netflix qui offrent du contenu compatible. Pour le reste, c’est assez modeste. Je ne pense pas que l’on va voir débarquer demain du contenu 4K sur les chaines de télévision québécoise.

Par contre, vous devez garder en tête qu’il n’y a pas de normes dans le domaine de l’upscaling. Chaque fabricant fait un peu ce qu’il veut. Vous devez également savoir que ce genre de technologie coûte très cher à développer. Lorsque les premières télévisions 4K sont arrivées, on distinguait les modèles d’entrée de gamme et les modèles haut de gamme par l’efficacité de leur processus de conversion des images. 

Quelques modèles 4K

teleups.jpgComme je viens de le dire, il n’existe pas de standard dans le monde de l’upscaling. Certains fabricants se débrouillent mieux que d’autres. Dans le domaine des télés 4K, il y a certains modèles qui ont été reconnus pour être particulièrement efficaces dans la conversion ascendante. J’ai choisi pour vous quelques modèles.

Forbes a, par exemple, été impressionné par la XBR65X900B de Sony. En effet, grâce à son processeur 4K X-Reality Pro (j’avais fait un article à ce sujet il y a quelques mois), les images sont remplies de détail, présentent des couleurs naturelles, et ce, que l’on regarde du contenu 4K ou… de la haute définition convertie. Ce modèle de Sony est peut-être l’un des plus chers présentement sur le marché, mais il vous permettra de bien profiter de tout type de contenu ou presque. 

Si vous cherchez une télévision 4K abordable, mais que vous avez peur de tomber sur un modèle qui n’est pas très bon pour convertir des images, le TC58AX800 de Panasonic pourrait être un bon choix. Toujours selon Forbes, il est meilleur dans la conversion de contenu HD vers le 4K que la plupart des modèles abordables. 

Le fabricant Sharp est aussi bien connu dans le domaine de la conversion ascendante. Son convertisseur ascendant 4K Revelation, présent notamment sur le LC70UD1U, est reconnu pour être très performant. Le contenu HD « transformé » en 4K promet d’être net et précis.  

En résumé

Si vous êtes dans le processus d’achat d’une télé 4K, vous devrez porter une attention particulière à l’upscaling. Avant que le 4K se répandent, ça peut encore prendre quelques années. Votre meilleure façon d’avoir une expérience proche du 4K est donc par la conversion ascendante. Comme nous l’avons vu tout au long de ce texte, ce ne sont pas toutes les technologies qui sont au même niveau. Si vous hésitez entre deux marques, la « force » de l’upscaling pourra peut-être vous convaincre d’aller vers l’un ou l’autre.

 (Source images : Wikipedia)

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here