Google Chromecast Visionner du contenu en flux continu sur notre téléviseur est désormais assez simple. Il existe une impressionnante quantité de dispositifs qui vous simplifient grandement la vie quand vous essayez de le faire. Pourtant, ils ne sont pas tous égaux. Certains sont meilleurs que d’autres. Google offre depuis un bon bout de temps le Google Chromecast qui a fait ses preuves. Cette année, l’entreprise nous sort une nouvelle version de son dispositif.

Comment fonctionne le Google Chromecast?

Même si c’est assez connu de nos jours, il n’en demeure pas moins que j’ai souvent des questions de gens qui veulent savoir comment fonctionnent des appareils comme le Google Chromecast.

Google ChromecastLa première chose à faire est de connecter l’appareil sur votre téléviseur. Vous devrez connecter le câble HDMI à une prise HDMI derrière votre téléviseur et ensuite le raccorder à l’alimentation. Il y a deux possibilités pour y arriver. La première option est de connecter le Chromecast avec l’aide de l’adaptateur dans une prise d’alimentation conventionnelle.

Pour simplifier les choses et éviter d’encombrer votre barre de surtension, je vous suggère Google Chromecastplutôt de connecter le Google Chromecast directement dans un port USB de votre téléviseur (si vous en avez un). Non seulement vous n’aurez pas besoin de prendre une prise de courant de plus mais vous aurez aussi un fil de moins gérer. De plus, on s’entend qu’une des raisons pourquoi il y a des prises USB est pour y connecter des clés USB pour visionner les photos ou le contenu. Or, c’est juste ce que le Chromecast chercher à remplacer.

 

Quand tout est connecté, il vous reste à terminer la configuration dans l’application Google Home disponible autant sur iOS que sur Android. Le tout prend environ 5 minutes à compléter et vous pourrez finalement “caster” (c’est le terme qu’utilise Google pour projeter l’image sur l’écran) votre contenu.

Vous n’avez qu’à trouver des applications compatibles avec cette fonction comme Netflix, Crave ou Tou.tv et appuyer sur le bouton Chromecast. C’est simple comme bonjour.

Quand il n’est pas en train de diffuser du contenu, le Chromecast affiche de magnifiques images sélectionnées par Google. Vous avez aussi la possibilité de lui demander d’afficher les images dans votre bibliothèque d’images en ligne. C’est parfait pour mettre en vedette les photos de votre tout nouveau Pixel 3 (lisez mon test pour en savoir plus).

 

Peu de changement pour le Google Chromecast

Google Chromecast

Depuis sa seconde incarnation, on pourrait dire que le Chromecast n’a pas beaucoup changé. En fait, la plus grosse différence pour le dispositif cette année est son aspect visuel. Pour la troisième génération, Google a joué la carte de la simplicité et de la pureté du design. Terminé les petites lignes sur le côté alors qu’on a simplement qu’une surface lisse et matte très élégante pour un dispositif qu’on ne verra que très rarement!

Il est maintenant aussi possible de diffuser des contenus à 60 images par seconde alors que les modèles précédents étaient limités à 30. Cette nouvelle fonctionnalité est la bienvenue!

Si vous le remarquez bien, il y a une chose manquante assez majeure: le 4K. Le Chromecast est encore limité à 1080p et vous devrez opter pour le modèle supérieur soit le Chromecast Ultra si vous désirez avoir du 4K.

 

 

Puissant surtout pour les périphériques Android

Bien que le Chromecast est bel et bien compatible avec iOS, c’est vraiment avec Android qu’il prend tout son sens. Beaucoup des applications que vous trouvez sur les deux écosystèmes comme Netflix, Spotify, YouTube et beaucoup d’autres supportent la possibilité d’envoyer le contenu sur votre Chromecast. Il est d’ailleurs simple de voir quelles sont les applications compatibles à même l’application Google Home.

Google Chromecast

Par contre, les applications natives d’Apple n’offrent pas cette fonctionnalité. Donc, vous ne pourriez pas écouter des films achetés sur iTunes dans votre Google Chromecast. C’est décevant mais peu surprenant puisqu’Apple préfère que ses usagers achètent ses propres produits comme l’Apple TV.

De plus, vous n’aurez pas non plus la possibilité d’envoyer des photos sur votre écran avec votre iPhone comme vous le pourriez avec Android. Finalement, dès que votre téléphone Android détecte le Google Chromecast sur votre réseau, il permet d’interagir avec lui directement en arrêtant la diffusion avec un menu accessible dans votre barre en haut de l’écran. Beaucoup plus simple d’utilisation.

Il est à noter que vous pouvez également utiliser votre Google Home pour accéder du contenu sur votre Chromecast. Par exemple, disons que vous avez comme moi donné le nom sous-sol, vous pouvez demander à votre assistant Google d’arrêter la diffusion de Spotify sur le Chromecast du sous-sol. C’est une excellente intégration dans l’écosystème Google.

 

Quelques limitations dues à sa conception

Il ne fait pas de doute que le Chromecast fonctionne très bien mais sa conception fait qu’on doit vivre avec quelques limitations. La plus importante est qu’aucune application ne réside sur le Google Chromecast. Ainsi, vous devrez toujours utiliser votre téléphone, votre tablette ou même votre ordinateur avec le navigateur Chrome pour diffuser du contenu. Vous ne pourrez pas simplement démarrer votre téléviseur, prendre une télécommande et choisir du contenu.

Ça veut aussi dire que vous devrez toujours garder votre téléphone à votre portée pour faire pause, sélectionner le contenu supplémentaire et ainsi de suite. Disons que ce n’est pas la chose la plus commode et ça peut devenir un peu agaçant avec le temps.

Il m’est arrivé aussi de devoir patienter un peu avant d’avoir mon contenu envoyé sur l’appareil. Je suis assez convaincu que cette situation serait moins fréquente si les applications étaient installées directement sur l’appareil.

On apprend à vivre avec ses limitations mais ça pourrait être bien que Google réfléchisse comment le Google Chromecast pourrait progresser dans le futur.

 

Verdict

Google Chromecast

Malgré mes quelques réserves, le Google Chromecast demeure un produit très solide qui a l’avantage d’être très peu dispendieux. Si vous possédez un téléphone Android, il ne fait pas de doute qu’il sera une excellente addition au réseau de votre maison. Si par contre, vous n’avez pas d’appareil Android, son attrait est moindre. Il fonctionne bien mais vous aurez encore moins de possibilités. Il est tout de même recommandé si vous voulez écouter du contenu YouTube, Netflix ou des applications très connues.

Pour vous procurer le nouveau Google Chromecast ou le Google Chromecast Ultra, rendez-vous sur le site de Best Buy.

PARTAGER SUR
Christian Jarry
Joueur sur PC depuis 1984, j'ai acheté ma première console en 1999: la Dreamcast. Plusieurs autres consoles suivront par la suite mais je demeure toujours attaché au jeux PC. Dans mes autres temps libres, j'aime également m'entretenir sur la techno, la musique et la photographie.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here