10380371_3.jpgLes caméras intelligentes, c’est-à-dire les caméras qui permettent de surveiller son domicile à l’aide de son téléphone intelligent, sont de plus en plus populaires, car elles représentent une solution de rechange moins coûteuse que bien des systèmes d’alarme.

Il y a quelques semaines, j’avais eu la chance d’essayer la Canary. Même si elle n’était pas parfaite, j’ai été plutôt satisfait de mon expérience. Aujourd’hui, je vous parle d’une autre caméra que j’ai essayée dernièrement : la Welcome de Netatmo

Surveiller de partout son domicile 

Tout comme la Canary, la Welcome est une petite caméra en forme de tube que l’on installe chez soi, préférablement proche de la porte d’entrée.

Là où elle prend réellement son importance, c’est quand il n’y a personne à la maison. En effet, avec une application gratuite, on peut voir et entendre en temps réel et en pleine haute définition, ce qui se passe chez nous. 

La caméra peut aussi nous envoyer une notification directement sur notre cellulaire quand elle détecte quelque chose. Attention, car son fonctionnement n’est pas tout à fait semblable à celui de la Canary. Le système de détection de la Welcome repose en grande partie sur la détection des visages. Ainsi, elle pourra savoir si vous êtes chez vous, si un autre membre de votre famille l’est ou encore s’il y a un inconnu, comme un cambrioleur, qui est là en votre absence. 

Si la caméra détecte quelque chose, elle va vous envoyer les infos de cet événement (‘heure, le type d’événement et un aperçu de la scène). Ainsi, en un coup d’oeil, vous saurez si vous deviez appeler la police ou chicaner le chat à votre retour parce qu’il s’est encore couché sur la table de la cuisine.

Grâce à cette fonction de détection du visage, j’ai trouvé la Welcome beaucoup plus intelligente que la Canary. Quand j’ai essayé la Canary, je me suis rappelé qu’elle m’envoyait des notifications chaque fois qu’un chat passait devant la caméra, si bien qu’à un certain moment, je ne me préoccupais même plus des notifications que je recevais. Ça aurait pu être un voleur et je l’aurais manqué…

De son côté, la Welcome ne m’a pas beaucoup dérangé pour rien. Je me rappelle qu’une fois, elle m’a envoyé 2 notifications pendant que j’étais parti quelques heures de la maison. C’était l’un de mes deux chats qui passait. Tout ça pour dire que la Welcome est beaucoup moins sensible que la Canary à ce niveau. 

10380371_4.jpgApprendre à reconnaitre les visages

Malheureusement, tout cela a un prix. La Welcome ne sait pas automatiquement, du moins au début, qui vous êtes. Lors des premiers jours d’utilisation, elle va vous envoyer beaucoup de notifications via l’application vous demandant d’identifier votre visage ou encore ceux de vos proches. 

À ce niveau, la Welcome demande donc plus de manipulation que la Canary avant d’être efficace. Même après plusieurs semaines, je devais encore lui dire que c’était moi. Mais, heureusement, le tout se faisait assez rapidement.

Par exemple, elle envoyait une dizaine de vignettes contenant sur chacune ma photo prise à différents moments de la journée. « Est-ce bien vous, Philippe? », me demandait-elle, alors. Il suffisait que je coche les photos de moi (c’est rare qu’elle se trompait) pour lui dire qu’effectivement c’était Philippe.

En d’autres mots, si vous voulez une caméra qui ne demande aucun « entretien », vous trouverez peut-être les premiers jours d’utilisation un peu difficile. Évidemment, vous pourrez ignorer les demandes d’identification des visages de la Welcome, mais vous passerez à côté de sa fonction la plus importante. 

Il reste néanmoins que si on se donne le temps, la reconnaissance faciale peut rendre vraiment intelligente cette caméra, l’empêchant de nous déranger pour rien. Et quand on recevra une notification de la Welcome, on saura que quelque chose de réellement grave se passe peut-être chez soi. 

3.jpgUne qualité d’image exceptionnelle

J’en ai glissé un mot plus haut, la Welcome est capable de filmer en haute définition intégrale 1080p. Je n’ai rien à dire de négatif sur la qualité de la vidéo qui est bien meilleure que les caméras de surveillance en noir et blanc qu’on voit dans les films.

Le champ de vision de 130 degrés est aussi assez impressionnant. Chez moi, c’était suffisant pour filmer une grande partie de mon salon, ma salle à manger et un peu ma cuisine (ces trois pièces sont ouvertes).

Elle fonctionne très bien la nuit, grâce à une vision nocturne efficace rendue possible par les DEL à infrarouge. La Canary offrait aussi cette option. 

Aucun frais mensuel

Contrairement aux systèmes d’alarme, la Welcome ne demande pas d’abonnements mensuels payants.

D’ailleurs, les vidéos sont stockées sur une carte microSD de 8 Go directement installée dans l’appareil. Honnêtement, avec toutes les histoires de piratage qu’on entend, je suis content d’apprendre que les vidéos ne sont pas stockées dans le nuage. En plus, il est toujours possible d’enlever la carte et de supprimer ses données. 

Et si vous vous demandiez : quand la carte microSD est pleine, la Welcome n’arrête pas d’enregistrer. Elle supprime simplement les vidéos les plus vieilles. 

On pourrait également se demander ce qui se produit si quelqu’un vole notre caméra. Aura-t-il accès aux vidéos dans lesquelles je me promène en bobettes? Non, assure Netatmo. Il faut avoir le bon identifiant de compte Netatmo pour y accéder.

De plus, Netatmo soutient que sa caméra chiffre nos données, et ce, du début à la fin. Ça rend le piratage de la transmission vidéo très difficile, car c’est le même algorithme dont les banques se servent.

Screenshot_2015-08-17-15-08-19.jpgL’installation

J’ai souvent tendance à commencer mes critiques en vous parlant de l’installation. Dans le cas de la Canary, l’installation était tellement aisée qu’elle ne méritait pas vraiment que je m’y attarde au début de mon article. 

Grosso modo, il suffit de la brancher à une prise de courant, de la connecter au réseau, de télécharger l’application et de se faire un compte et le tour est joué. Ça ne prend honnêtement que quelques minutes et n’importe qui qui sait utiliser un ordinateur peut y arriver. 

Les éléments manquants 

Tout comme la Canary, la Welcome n’offre pas de pile intégrée, ce qui signifie qu’un voleur bien au courant de la domotique pourrait simplement débrancher la caméra. Bien sûr, vous recevrez une alerte, mais la caméra ne pourra plus filmer le cambrioleur en action.

Aussi, contrairement à la Canary, la Welcome ne comporte pas d’alarme sonore ou de capteur de température, d’humidité ou de qualité de l’air. S’il y a le feu chez vous, à moins de le filmer, vous ne pourriez pas le savoir. Vous ne pourrez pas non plus effrayer le voleur en déclenchant une alarme.

De l’autre côté, la Welcome est plus petite que la Canary et possède un design un peu plus discret, mais aussi un peu plus haut de gamme. Elle semble, en tout cas, plus solide. 

Verdict 

Si vous avez des animaux à la maison et ne souhaitez pas être dérangé toutes les deux secondes par l’application de votre caméra, la Welcome de Netatmo est peut-être la caméra intelligente qu’il vous faut. Elle est facile d’installation, détecte bien les visages (après plusieurs semaines d’apprentissage) et offre une bonne qualité vidéo.

Points forts 

– Bonne qualité de la vidéo

– Application simple, mais efficace 

– Design discret qui se fond dans toutes les pièces

– Aucun coût mensuel, contrairement à un système d’alarme

– Absence d’alarme sonore

Points faibles

– Une reconnaissance du visage un peu fastidieuse au début

– Absence de batterie pour pallier les pannes de courant ou le débranchement par un voleur

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here