Je ne sais pas pour vous, mais moi, quand je fais du sport, je ne peux m’empêcher d’apporter ma paire d’écouteurs. Je trouve que faire de l’exercice en écoutant de la musique est vraiment motivant. On dirait que je sens moins la douleur et que j’ai moins envie d’abandonner. Dans les dernières années, j’ai essayé toutes sortes d’écouteurs. Certains étaient conçus spécifiquement pour le sport, d’autres non. Dans les dernières semaines, je me suis amusé avec les écouteurs sans fil à isolation sonore RUN de Jaybird, des écouteurs qui sont justement conçus pour le sport.

Des écouteurs vraiment sans fil

Contrairement à bien des écouteurs Bluetooth, les RUN de Jaybird sont véritablement des écouteurs sans fil. Comme c’est de plus en plus le cas, il n’y a effectivement aucun cordon qui les relie à votre téléphone intelligent ou à votre baladeur. Par contre, ces écouteurs vont encore plus loin dans le domaine du sans fil. En effet, aucun fil ne relie l’écouteur droit à l’écouteur gauche.

À cause de cette particularité, les RUN sont très petits ; ils ont environ la taille d’une bille. Malgré leur petite taille, ces écouteurs sont solides. Je ne dis pas que l’on peut marcher dessus sans les abimer ou s’en servir comme balle. Je pense cependant qu’ils peuvent résister à une chute ou deux.

D’ailleurs, étant donné qu’ils sont conçus entre autres pour la course, ils résistent à la sueur et à la pluie. Donc, vous n’avez pas de souci à vous faire si, pendant votre entraînement à l’extérieure, il se met à pleuvoir ou que vous suez beaucoup.

Attention pour ne pas les perdre

Je ne vous cacherais pas que pendant mon essai, j’avais peur de perdre les RUN. C’est pour cette raison qu’après chaque utilisation, je les rangeais scrupuleusement dans leur petit boîtier de transport inclus.

Ce petit boîtier ne sert toutefois pas juste à ranger les écouteurs quand on ne s’en sert pas. C’est par l’entremise de celui-ci que vous rechargez les RUN.

De base, les écouteurs fournissent environ quatre heures d’autonomie, ce qui est, à mon avis, un peu court. Heureusement, le boîtier permet de recharger rapidement ses écouteurs. Une charge de cinq minutes fournit environ une heure d’autonomie supplémentaire.

Le boîtier lui-même a besoin d’être rechargé. Le rechargement se fait par USB et non pas par le branchement dans une prise électrique. Dans l’emballage, on retrouve un petit câble USB qu’il faut connecter dans le boîtier et dans un appareil ayant un port USB, comme un ordinateur.

Une fois que le boîtier est pleinement rechargé, il fournit jusqu’à huit heures d’autonomie supplémentaire. Donc, théoriquement, si vous sortez juste avec vos écouteurs et votre boîtier, vous obtenez plus ou moins douze heures d’autonomie au total, c’est-à-dire quatre pour les écouteurs et huit de plus avec le boîtier.

Précisons quand même que contrairement à d’autres modèles d’écouteurs de Jaybird, le boîtier de rechargement ne permet pas d’utiliser les écouteurs lorsqu’ils sont en rechargement.

Le confort avant tout

Sinon, qu’est-ce que ça donne d’essayer des écouteurs complètement sans fil? Honnêtement, la sensation est vraiment agréable. Les RUN n’étant pas trop lourds, j’oubliais parfois même que je portais des écouteurs sur mes oreilles.

C’est toutefois dans le sport que les RUN excellent. On est complètement libre de nos mouvements. On peut courir, sauter et se pencher sans avoir peur de s’emmêler dans un cordon.

En plus d’offrir un sentiment de liberté que bien des écouteurs n’offrent pas, ce modèle de Jaybird reste solidement ancré dans les oreilles. Dans la boite, on retrouve trois tailles d’embout en silicone, ainsi que trois tailles de crochets précis interchangeables, permettant aux écouteurs de s’adapter à la morphologie de la plupart des oreilles (petites, moyennes et grandes).

Les crochets permettent de faire tenir les écouteurs sur le lobe d’oreille. Ce système simple, mais efficace, empêche l’écouteur de tomber, et ce, même si on fait des mouvements brusques, comme tourner la tête rapidement.

Un bon son

Ces écouteurs offrent un système d’isolation sonore passif qui coupe la majorité des bruits faibles et moyens environnants. Vous entendrez toujours les sirènes des pompiers en marchant dans la rue, mais vous n’entendrez peut-être plus vos collègues du centre de conditionnement physique parler.

La qualité audio, pour sa part, est très correcte. Même si le son produit par les RUN est moins profond qu’avec un casque d’écoute de salon, ces derniers arrivent quand même à nous surprendre. Dans certaines de mes pièces favorites, j’ai, par exemple, entendu des notes que je n’avais jamais entendues auparavant.

Le niveau sonore est également très acceptable. Poussés au maximum, les RUN rivalisent avec la plupart des écouteurs de la même gamme de prix. Pendant mon essai, je n’ai d’ailleurs jamais eu à mettre le son au maximum, car je trouvais que c’était tout simplement trop fort pour mes oreilles.

Je ne l’ai pas dit, mais les RUN peuvent aussi faire office de casque d’écoute pour le mains libres. Ce n’est pas sa fonction première, mais ça peut dépanner dans le cas où vous recevez un appel et que vous devez répondre le plus rapidement possible.

La configuration

La configuration n’est pas très compliquée. Si vous avez déjà configuré des écouteurs sans fil, vous serez capable de le faire facilement. Ça ne prend qu’une minute. Tout ce qu’il faut faire, c’est d’aller dans les paramètres de son téléphone, d’activer le Bluetooth et, finalement, de choisir ses écouteurs.

Vous pouvez ensuite écouter la musique que vous voulez. Elle sera retransmise dans vos écouteurs. Jaybird commercialise aussi une application gratuite. Elle permet entre autres de changer la configuration audio de ses écouteurs. Cette application n’est cependant absolument pas essentielle pour profiter du produit.

Mon verdict des écouteurs RUN de Jaybird

Ne vous fiez pas à leur apparence. Les RUN, bien qu’étant très petits, en ont dedans! Si vous faites du sport ou que vous êtes beaucoup en mouvement, vous les aimerez au premier coup d’œil. Voici ce que devrait être vraiment le sans fil!

 

Ce que j’ai aimé

  • Des écouteurs très petits
  • Un système de rechargement ingénieux
  • Restent solidement en place
  • Conçus pour les sportifs et les nomades
  • Une configuration facile
  • Pas trop lourds pour les oreilles


Ce que j’ai moins aimé

  • Une autonomie qui aurait pu être plus longue
  • Faciles à perdre si on ne fait pas attention
  • Ne coupe pas tous les sons environnants

 

Découvrez d’autres écouteurs boutons géniaux en visitant le site internet de Best Buy.

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here