d1.jpgMa fille a maintenant deux ans. C’est pourquoi nous n’utilisons plus autant notre poussette depuis quelques mois. En fait, notre poussette de course est maintenant chez ma mère pour les visites chez grand-maman. Ma fille me tient généralement par la main, ou elle tient son sac à dos, lorsque nous magasinons ensemble. Toutefois, certains jours elle se sent plus paresseuse, et parfois, elle aime regarder ce qui se trouve autour d’elle pendant que quelqu’un la pousse au centre commercial. J’étais à la recherche d’une poussette plus abordable. Je n’avais pas envie de dépenser 800 $ pour une poussette de course qu’on utiliserait à peine. Certains critères me tenaient plus à cœur :

  1. Elle doit se plier et se déplier facilement;
  2. Elle doit être légère;
  3. Elle doit être confortable.

Sur papier, la poussette Easylife de Recaro semblait être le modèle dont j’avais besoin. Regardons un peu la performance de la poussette Easylife que j’ai eu l’occasion d’essayer.

d2.jpg

Très peu d’assemblage requis

La poussette Easylife de Recaro est préassemblée et ne nécessite que très peu d’assemblage. En fait, il ne reste qu’à ajouter les roulettes avant et le porte-gobelet. Les roulettes avant peuvent être enlevées afin de ranger la poussette plus facilement et le porte-gobelet se glisse facilement sur une petite attache en métal. La poussette est l’une des plus légères qu’il m’a été donné de voir (environ 13 livres) et possède un système de pliage et de dépliage facile. Le mécanisme de pliage fonctionne à l’aide d’un émerillon relié à un bouton au-dessus de la poignée, ce qui ressemble beaucoup au système de la plupart des modèles de poussette de ville sur le marché depuis dix ans.

Cette poussette est recommandée pour les enfants de six mois et plus, même si la boîte indique qu’il est possible d’y asseoir des bébés de cinq livres. Comme vous pouvez le voir, il n’y a pas de dispositif de type « plateau » à l’avant de cette poussette, ce qui signifie que vous ne pouvez pas y fixer un siège de voiture pour nourrisson. Puisque le harnais n’utilise pas le système à cinq points typique des sièges de voiture les plus courants, cette poussette ne convient pas comme « première poussette ». Un nourrisson n’aurait pas le soutien nécessaire pour sa tête et pour son cou. Toutefois, lorsque votre bébé sera en mesure de contrôler sa tête et son cou, ce serait un choix sécuritaire.

 

Facile à utiliser

L’utilisation de la poussette est très simple. Le bouton déverrouille la poussette pliée et vous n’avez qu’à déposer votre pied afin de l’aider à s’ouvrir, jusqu’à ce que le mécanisme soit bien en place. À mon avis, cette poussette est plus rigide que d’autres modèles, il vous faudra donc forcer un peu plus qu’à l’habitude. Il est toujours possible de la prendre, d’appuyer sur le bouton de déverrouillage et de la secouer rapidement d’un geste avec autant de puissance que possible. La poussette peut se placer pratiquement par elle-même si vous le faites avec assez de puissance. Les roulettes arrière possèdent chacune un dispositif de blocage pouvant s’enclencher et se déclencher avec un simple mouvement du pied. Les roulettes avant sont également dotées d’un dispositif de blocage, mais celui-ci vise principalement à éviter qu’elles pivotent durant le transport. Si vous bloquez les roulettes en mouvement, vous devrez pousser la poussette en ligne droite et vous le regretterez amèrement.

d3.jpgIl est essentiel d’ajuster le harnais d’épaules avant d’asseoir votre enfant dans la poussette. Lorsque vous sortez la poussette de la boîte, le harnais est mis à la plus petite taille. Vous devrez donc l’ajuster en conséquence. L’ajustement n’est pas plus difficile que celui d’un harnais de siège d’auto, mais vous devrez séparer les ceintures et certaines des pièces de fixation fournies, ce qui n’est pas évident lorsque vous avez un bambin qui s’impatiente. Les ouvertures sont un peu serrées, vous devrez donc tortiller les sangles un peu pour qu’elles passent.

La poussette est assez étroite et permet à votre enfant d’être confortablement assis. Afin de réduire le poids au maximum, l’ajustement de siège se fait à l’aide de pinces et de courroies plutôt qu’avec des boucles en plastique et des dispositifs de relâchement. Le siège peut s’incliner à une position presque couchée. Il peut également être placé pour que votre enfant soit assis. Si le soleil vous inquiète, détendez-vous. Un énorme auvent peut être placé au-dessus du siège afin d’offrir de l’ombre avec un facteur de protection solaire de 50.

 

d4'.jpgVous aurez besoin d’une route, partout

Cette poussette est entièrement conçue pour la ville. Vous ne devriez donc pas l’utiliser ailleurs que sur les routes, les trottoirs et dans les centres commerciaux. Elle n’est pas du tout conçue pour aller courir avec votre bébé dans des sentiers et des pentes. La poussette n’est pas assez lourde et n’offre pas assez de contrepoids, et elle n’absorbe pas assez les chocs dans les sentiers. En fait, après avoir poussé ma fille pendant quelques heures, je n’ai pas pensé une minute à l’utiliser dans les sentiers près de notre maison. Je n’avais pas assez confiance en sa construction pour une telle utilisation.

J’ai été très énervée par un élément de cette poussette. Par chance, il est possible de l’enlever. L’emplacement du porte-gobelet est la pire décision qu’aurait pu prendre Recaro lors de la conception de cette poussette, mis à part le fait qu’il n’y en ait qu’un. Puisque la poussette ne possède pas une aussi bonne précision que les poussettes de course ordinaires (elle ne se soulève pas de l’arrière pour pivoter sur une seule roue), le porte-gobelet rend le tout difficile à manœuvrer autour des obstacles. J’ai dû le replacer à plusieurs reprises. Il s’est souvent frotté contre les supports à vêtements, ce qui me rendait nerveuse, car j’espérais vraiment que mon café n’était pas tombé. Si le crochet du porte-gobelet était situé vers l’intérieur, au centre, ou simplement à l’arrière, cela aurait été bien plus pratique. À mon avis, c’est une petite faiblesse de la conception. Cependant, je déteste ne pas pouvoir choisir où placer le porte-gobelet. La présence d’un seul porte-gobelet est aussi décevante. Il était difficile pour moi de planifier comment transporter mon café et la bouteille d’eau de ma fille en même temps. J’ai dû lui faire confiance pour tenir sa propre bouteille. Il va sans dire que nous avons vécu un moment de panique au magasin Disney lorsque nous avons dû partir à la recherche de sa bouteille orange et vert quand elle a réalisé l’avoir échappée et qu’elle voulait la récupérer absolument.

d5.jpg

Un autre aspect qui m’a déçue est la taille du panier qui se trouve sous la poussette. Il y a assez d’espace pour quelques objets, comme quelques couches et des lingettes, mais on ne peut qu’y mettre un petit sac à couches. Vous devrez faire attention lorsque vous décidez d’empiler plus d’une couche d’objets. À cause de l’angle du panier, les objets pourraient glisser vers l’arrière, sur vos pieds.

 

d6.jpgLa poussette Easylife de Recaro est approuvée par les bambins

En général, ma fille a adoré la poussette (comme vous pouvez le voir, elle s’est bien amusée). Contrairement à sa poussette de course ou à l’autre que nous possédions avant, elle n’était pas agitée et n’essayait pas d’en sortir. Elle était confortable et avait une belle vue. Je ne crois pas qu’elle avait l’impression de manquer quelque chose. Je recommande ce type de poussette afin d’opter pour un plus petit format lorsque votre enfant sera plus grand et que vous n’aurez plus besoin de traîner un gros sac rempli de couches de rechange, de vêtements et de collations. Lorsque vous serez en mesure de transporter seulement quelques couches, des lingettes et des collations, le panier devrait être juste assez grand pour vos articles. J’aime que lorsqu’on replie la poussette, elle conserve le contenu du panier. Ainsi, vous n’avez pas à vous inquiéter que quelque chose tombe lorsque vous la pliez et la dépliez.

Même si la poussette Easylife de Recaro n’est pas parfaite, elle est fidèle à son nom. Elle est légère, facile à utiliser et elle n’a pas besoin d’un éventail d’équipement pour être réussie. Elle pourrait être idéale pour vous. Maintenant offerte sur BestBuy.ca

 

PARTAGER SUR
Matt Paligaru
J’ai commencé à jouer et à m’intéresser aux gadgets quand j’ai eu en main ma première manette Colecovision, dès mon plus jeune âge. J’ai écrit pour Xbox Addict, Vancity Buzz et Rebellion Media, sur des sujets allant des jeux aux arts martiaux de toutes sortes. Je suis aussi coprésentateur de la baladoémission G3.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here