bebesachopital0a.jpg

Ce n’est un secret pour personne (j’en parle tellement dans ce blogue), ma conjointe va accoucher de notre deuxième enfant au début de l’automne. Elle et moi sommes très excités. Lors du premier accouchement, ça ne s’était pas bien passé et les ambulanciers ont dû venir chercher ma conjointe à la maison (ne vous inquiétez pas, ma fille et mon amoureuse n’ont eu aucune séquelle de cet événement). C’était imprévu et on n’avait pas eu le temps de faire le sac à couches.

Je compte bien me reprendre avec le deuxième! Voici donc quelques articles que je compte mettre dans le sac à couches que nous apporterons à l’hôpital.

Pour le nouveau-né 

Je vais apporter plusieurs articles essentiels pour mon nouveau-né. 

bebesachopital1.jpg

Des couches

Je ne suis pas infirmière en pédiatrie, mais lors du premier accouchement, on nous a clairement fait savoir que l’hôpital ne fournissait pas les couches. Prévoyez donc des couches, préférablement de nouveau-nés (celle avec le petit espace pour le cordon ombilical) et en quantité suffisante! Ça ne parait pas, mais ça peut faire beaucoup de besoins un nouveau-né! Ces couches pour bébé en bambou d’Aleva Naturals semblent être un bon choix.

bebesachopital2.jpg

Des lingettes

Je ne me rappelle plus trop si l’hôpital fournissait des débarbouillettes, mais par mesure de précaution, je vais mettre la main sur cette trousse d’Aleva Naturals. En plus des lingettes en fibres de bambou, on retrouve quelques produits de toilette pour bébé Sleep Easy.

bebesachopital3.jpg

Des couvertures

Il faut également penser à apporter des couvertures, et ce, peu importe la saison. Les nouveau-nés sont très sensibles aux écarts de températures.

Cet ensemble de 4 couvertures à emmailloter mousseline Safari Friends d’aden by aden + anais semble être un très bon choix.

Une autre chose que vous devez savoir avec les bébés (si c’est votre premier) : ça salit beaucoup de linge. Donc, quatre ce n’est pas un luxe!

bebesachopital4.jpg

Des vêtements pour le bébé

Après le premier accouchement, nous sommes restés quelques jours à l’hôpital, le temps que ma conjointe récupère. Il a fallu que je retourne à la maison chercher d’autres vêtements pour ma fille.

Personnellement, je suis fan de pyjamas. Pourquoi? Parce qu’un nouveau-né est fragile et les pyjamas sont faciles à mettre et permettent de le garder au chaud. J’adore les modèles avec des « pattes » comme celui-ci de Juddlies.

bebesachopital5.jpg

Un bonnet

À l’hôpital où ma conjointe a donné naissance à notre ainée, nous avons reçu un beau bonnet tricoté par des bénévoles. Je ne sais pas si nous allons avoir cette chance là pour ma deuxième fille. Je ne prendrai pas de risques et je prévois mettre la main sur un bonnet comme le Stripe de Juddlies. Il est fait à 100 % de coton et permet au bébé de ne pas perdre de chaleur par la tête, sans non plus l’étouffer.

10386644.jpg

Pour la mère

 

En plus de ses articles de toilette (savon, shampoing, dentifrice, brosse à dents, déodorant et une brosse à cheveux) et de ses vêtements de rechange (dont des jaquettes, des bas chauds, des pantoufles et des soutiens-gorge d’allaitement), ma conjointe compte apporter ces articles.

 

 

Un coussin d’allaitement

 

Pendant les mois où ma conjointe a allaité notre fille, elle avait toujours son coussin d’allaitement comme celui-ci de Jolly Jumper. C’était devenu son meilleur ami et elle l’avait toujour avec elle, même quand on sortait.

 

Il permettait de bien poser le bébé sans lui donner mal dans les bras ou les articulations. Elle m’a avoué récemment qu’elle voulait l’apporter à l’hôpital (parce que nourrir un nourrisson dans un lit d’hôpital, ce n’est pas toujours pratique!).

 

 

 

10252704.jpg

Des compresses mammaires

 

Lors des premiers jours suivant la naissance, une femme peut avoir d’importantes montées de lait. Ma conjointe se rappelle encore des siennes…

 

Pour éviter les débordements et ne pas tacher ses vêtements, il peut être judicieux d’apporter des compresses mammaires. En tout cas, nous, on va en avoir en quantité suffisante dans notre sac!

bebesachopital6.jpg

À ne pas oublier non plus

  • Un siège de bébé comme celui-ci d’Evenflo. Ce n’est pas une blague. Les infirmières ne vous laisseront pas partir si vous n’en avez pas un. Elles vous montreront comment y mettre votre enfant dedans de façon sécuritaire.
  • La carte d’assurance maladie et d’hôpital de votre amoureuse ainsi que vos papiers d’assurance (pour ceux qui en ont). Essentiels pour l’enregistrement.
  • Votre appareil photo pour immortaliser les premières minutes de vie de votre nouvel enfant. Un téléphone intelligent peut faire l’affaire s’il dispose d’un bon objectif.
  • Des collations, des bouteilles d’eau et/ou de la monnaie pour la distributrice. 
  • Une forme de divertissement comme un lecteur MP3 ou des revues.
  • Une montre pour compter les contractions. Votre téléphone intelligent peut faire l’affaire. Par contre, n’oubliez pas votre câble d’alimentation. 

Soyez prévoyant!

En terminant, préparez votre sac à l’avance, car vous ne savez jamais ce qui peut arriver. Et quand je dis à l’avance, ce n’est pas une semaine avant la date prévue de l’accouchement.

Dans ce domaine, mon expérience me dit qu’il vaut mieux être trop prévoyant. Parce que si votre conjointe commence à avoir des contractions dans la nuit, la dernière chose que vous voulez, c’est perdre votre temps à rassembler tout ce qu’il faut.

Quel sac à couches choisir?

Je pense qu’à ce stade-ci il vaut mieux opter pour un sac à couches grand format pour pouvoir mettre le plus de choses possible. En effet, comme vous venez de le voir, vous aurez besoin de pas mal d’articles! Un modèle comme ce sac de messagers Stockholm de Jolly Jumper pour couches est parfait, à mon sens.

Magasinez les articles de bébé chez Best Buy et les sacs à couches chez Best Buy.

 

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here