10270226_3.jpgMême si mes parents ont toujours fait beaucoup de barbecue, je n’ai jamais vraiment eu la chance d’en faire depuis que je vis en appartement (et maintenant en condo). Je ne sais pas trop pourquoi. Peut-être parce que j’ai la (fausse?) impression que c’est trop compliqué. Ainsi, depuis des années, je m’abstiens de manger des steaks, des hamburgers et tous les autres plats succulents que l’on peut préparer sur un barbecue. J’ai déjà essayé de faire du steak dans un poêlon et ça goûtait la semelle de botte, comme on dit!

Récemment, j’ai eu la chance d’essayer gril antiadhésif OptiGrill de T-fal, un produit qui est censé plus ou moins faire la même chose qu’un barbecue, mais sans tous les inconvénients. Je dois vous confier que j’étais quand même plutôt sceptique quand je l’ai déballé. Je me suis dit : « Encore un autre produit qui ne sera pas capable de rivaliser avec la puissance d’un barbecue! » Eh bien, figurez-vous que j’avais tort! L’OptiGrill a toutes les cartes en main pour rivaliser avec les « vrais » barbecues.

Le fonctionnement 

Si je devais expliquer le fonctionnement de l’OptiGrill à un néophyte, je commencerais par dire qu’il ressemble un peu à une machine à gaufres. Il est doté de deux grilles – une en bas et une en haut – qui assure une cuisson parfaite de la viande et des autres aliments qu’on y dépose.

Un peu comme un livre, on soulève la grille du haut grâce à une poignée. Celle du bas est fixe et orientée légèrement vers le sol pour permettre au gras de s’écouler.

Il est doté de six programmes de cuisson : steak, saucisses, sandwich au fromage, poulet, hamburger et poisson. Il offre aussi le mode manuel. Pour chacun de ces modes (sauf le mode manuel), l’appareil est capable de détecter la cuisson des aliments. Il nous avertit, en effet, avec un petite lumière qui change de couleur à mesure que l’on progresse dans la cuisson. Chaque fois qu’il atteint un niveau, on entend aussi un signal sonore.

Par exemple, pour un steak, il va être jaune pour une cuisson rosée, orange pour une cuisson moyenne et rouge pour une viande bien cuite. Il fonctionne grosso modo de la même façon pour les autres modes.

Avant de pouvoir faire cuire nos aliments, on doit attendre la période de préchauffage. Ça dure environ 5 minutes. C’est peut-être un peu long quand on est pressé, mais, à bien y penser, c’est encore plus long avec les fours et les barbecues.

10270226.jpgLa surface de cuisson

L’OptiGrill possède une surface de cuisson de 600 cm carrés. Bon. À moins d’être un arpenteur, on ne sait pas trop à quoi ça représente! Laissez-moi vous l’expliquer plus clairement.

Concrètement, on peut y faire cuire 5 saucisses assez grosses (genre saucisses italiennes) à la verticale, 5 à 7 tranches de bacon, 3 ou 4 poitrines de poulet, 3 ou 4 boulettes de boeuf haché moyennes, 3 sandwichs au fromage ou encore 2 ou trois gros steaks.

La plupart des barbecues offrent une surface de cuisson plus grande, c’est vrai. Mais, honnêtement, à moins de faire des « partys » toutes les fins de semaine, c’est rare que vous ayez besoin d’une grille pouvant accueillir 10 boulettes ou 22 saucisses. Pour une famille de deux adultes et 2 enfants, la surface de cuisson convient parfaitement.

Par ailleurs, dans bien des cas, vous pouvez mettre une petite quantité d’huile sur les grilles. Et quand on parle de petite quantité, je parle de quelques millilitres. Puisque les grilles sont antiadhésives, elles ne font pas coller la viande. Vous aurez donc une cuisson presque sans gras ou, en tout cas, pas mal moins grasse que si vous le faites dans un poêlon.

Le lavage 

L’OptiGrill possède deux grilles amovibles, ainsi qu’un réceptacle pour recevoir le gras. Les deux grilles s’enlèvent facilement en appuyant sur un bouton, alors qu’il suffit de tirer sur le ramasse-gouttes pour le sortir. Si les deux grilles vont dans le lave-vaisselle, le contenant à gras, lui, n’y va pas. Un gros symbole de lave-vaisselle avec un « X » dessus vous le rappelle.

Si vous enlevez toutes les résidus, comme du fromage cuit, sur les grilles, techniquement, elles devraient sortir du lave-vaisselle aussi propres qu’avant leur première utilisation. Étant antiadhésives, les grilles se lavent aussi très bien à la main. Il n’y a rien qui colle. Mais vraiment rien! Le ramasse-gouttes, lui, est en plastique, mais une fois que vous aurez passé de l’eau chaude dessus, tout le gras et les saletés s’enlèveront.

Tout ça pour dire que le lavage de OptiGrill est tout sauf compliqué. Si vous faites des sandwichs au fromage, vous aurez peut-être également à passer un linge humide sur les côtés de l’appareil pour enlever le fromage fondu. Cependant, ce n’est pas trop pénible, car, en temps normal, tout le gras s’écoule vers le récipient.

10270226_2.jpgLes recettes 

L’OptiGrill est livré avec un livre de recettes. On en retrouve peut-être une quarantaine. Elles sont toutes en français et la plupart sont illustrées. J’en ai essayé plusieurs et chaque fois j’ai été pleinement satisfait.

À mon sens, le livre de recettes sert un peu comme livre d’introduction à l’appareil de T-Fal. Il nous aide à l’apprivoiser. Une fois que c’est fait, on peut y faire presque toutes les recettes destinées au barbecue.

Le premier plat que j’ai préparé était un steak avec des épices de Montréal et des patates en rondelle. J’avais arrêté la machine à « médium » et, pour être honnête avec vous, c’était l’un des meilleurs steaks que j’ai mangé de ma vie. Il n’était pas brûlé, était bien cuit et très tendre.

En fait, j’ai remarqué que l’indicateur de cuisson était étonnamment précis. Quand il dit qu’une viande est rosée, c’est qu’elle est rosée. On n’a pas besoin de la couper en deux ou de mettre un thermomètre pour vérifier si elle est effectivement bien cuite. On enlève la viande de l’OptiGrill, on la dépose dans nos assiettes et le tour est joué. Contrairement à la cuisson sur un barbecue, on ne doit pas retourner la viande. On doit seulement attendre que la machine sonne pour nous dire que notre viande est prête. C’est presque trop simple pour être vrai!

Le poulet était légère dorée à l’extérieur et tendre à l’intérieur. Le bacon, de son côté, était juste un peu mou comme je l’aime (ou peut aussi le faire cuire plus longtemps pour qu’il soit croustillant), alors que les sandwichs au fromage étaient divins (le fromage était juste assez bien cuit).

Seul bémol : la cuisson des patates en tranches n’était pas optimale. Elles étaient encore trop dures, et ce, malgré le fait que je les avais mis presque 10 minutes avant dans mon four à micro-onde (le livre disait de les mettre 6 minutes).

Pour les autres fois où je m’en suis servi, je faisais cuire ma viande sur l’OptiGrill et je préparais mon riz, mes patates et/ou mes légumes sur ma cuisinière.

Verdict

Si vous n’avez pas de barbecue ou que vous voulez toujours faire vos recettes préférées de hamburger ou de steak l’hiver, l’OptiGrill est l’appareil qu’il vous faut. D’une facilité d’utilisation déconcertante, il fera cuire à la perfection ou presque toutes vos viandes.

Points forts

– Cuisson à la perfection ou presque des viandes

– Une cuisson sans gras ou presque

– Lavage des grilles faciles

– Préchauffage assez rapide

Points faibles 

– Une surface de cuisson trop petite?

– Le ramasse-gouttes ne va pas dans le lave-vaisselle

 

 

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here