large (1)

La semaine dernière, j’ai fait un survol rapide des logiciels de poste de travail audionumérique (DAW). Nous allons maintenant plonger dans un autre domaine d’équipements : celui des interfaces audio.

Si, comme la plupart des propriétaires de studio personnel ou de projets, vous avez choisi d’utiliser un ordinateur comme élément central de votre studio, vous entendrez sûrement beaucoup parler sur les interfaces audio. Presque tous les ordinateurs sont dotés de capacités audio embarquées : une carte son comportant au moins trois mini-prises pour un microphone, un casque d’écoute/des haut-parleurs et une sortie ligne.

Pour l’utilisateur moyen, cette carte son est très bien. Malheureusement, pour un propriétaire de studio, vous réaliserez très rapidement que le système audio embarqué est insuffisant pour vos besoins. Ils sont généralement bruyants, ils n’ont pas les entrées et les sorties dont vous aurez probablement besoin et ils peuvent être inefficaces dans la façon dont ils convertissent les signaux audio analogiques en signaux numériques.

Voilà où les interfaces audio entrent en scène. Une interface audio est un composant matériel dédié qui se raccorde à votre ordinateur. Dans le sens le plus fondamental, l’interface est l’intermédiaire audio entre vous (le monde réel) et l’ordinateur.

L’interface audio propose trois services principaux pour l’ordinateur :

  • Entrées : Les circuits pour faire entrer toute la magie dans l’ordinateur! Nous verrons tous les différents aspects de celles-ci plus loin.
  • Sorties (l’inverse des entrées) : Elles vous permettront d’entendre toute la magie que vous créez. Encore une fois, nous verrons plus tard les types et formes proposés.
  • Convertisseur (constitue l’avantage en coulisse méconnu des interfaces audio) : Il effectue la conversion audio analogique vers numérique (A/N) et numérique vers analogique (N/A). Nous n’allons pas voir en profondeur les spécifications dans le présent article, mais la plupart des interfaces audio de calibre studio que vous rencontrerez font un bien meilleur travail du côté conversion audio que le système audio embarqué de votre ordinateur.

Mais elles sont si NOMBREUSES!

Revenons à la partie rengaine de la série jusqu’à maintenant :

De quelle façon envisagez-vous d’utiliser votre studio?

En faisant le bilan de l’utilisation envisagée de votre studio, vous serez en mesure de réduire les options d’interface audio que vous devrez choisir. Envisagez-vous d’enregistrer votre groupe de rock, de créer de la musique de danse électronique ou des bandes originales de films, ou juste d’effectuer le mixage et des enregistrements originaux d’autres artistes? Chacun de ces types d’utilisations exige de rechercher différentes caractéristiques dans une interface audio.

Examinez les options

Les pages de caractéristiques et spécifications techniques des interfaces audio peuvent s’avérer intimidantes. Vous y trouverez beaucoup de termes et de jargon. Voici un résumé de certaines des caractéristiques d’entrée et de sortie que vous pouvez rencontrer. Cette liste n’est pas exhaustive, mais couvre les termes les plus utilisés.

Entrées analogiques

xlr inputs.pngXLR

L’entrée « vedette » de la plupart des interfaces est la variété XLR. Elle propose une prise à trois broches qui est principalement utilisée pour les microphones. Parfois, vous entendrez dire que celles-ci sont des entrées « symétriques » (équilibrées), ce qui signifie que le câble qui raccorde votre microphone à l’entrée annule toute interférence électrique externe afin de vous permettre de recevoir un signal net.

combi jack.pngLes signaux de microphone sont les plus faibles des trois dans la liste et exigent un préamplificateur. Vous verrez généralement chaque entrée XLR jumelée à une molette de GAIN qui contrôle le niveau de préamplification du signal du microphone pour l’interface audio. La grande majorité des interfaces proposent également une alimentation fantôme dont vous devrez activer lorsque vous utilisez des microphones à condensateur (plus de détails à ce sujet la semaine prochaine).

La plupart des interfaces ayant vu le jour au cours de la dernière décennie sont dotées d’un type de connecteur XLR appelé prise combinée. Ces entrées XLR sont dotées d’une prise de ¼ po au centre permettant de raccorder des claviers et des guitares en utilisant la même prise.

Niveau de ligne

quarter inputs.pngCes entrées sont utilisées par les claviers et d’autres instruments électroniques. Celles-ci viennent en plusieurs variétés. La plus courante est la prise de ¼ po. Si vous avez choisi une interface à prises combinées, l’entrée de ¼ po au centre est probablement une entrée de niveau de ligne.

 

rca jack.pngLes prises de ¼ po sont offertes en différentes variétés : asymétriques (non équilibrées) et symétriques (équilibrées)/stéréo. La prise asymétrique se raccorde généralement à une guitare : elle comporte un anneau et est parfois appelée configuration TS (extrémité-corps). Une prise symétrique/stéréo comporte deux anneaux et est parfois appelée configuration TRS (extrémité-anneau-corps).

Une autre entrée de niveau de ligne populaire est la prise RCA. Celle-ci est exactement comme celles utilisées pour les entrées et les sorties de votre chaîne stéréo à domicile.

Hi-Z

Les entrées Hi-Z sont conçues pour accepter les signaux à haute impédance transmis par les instruments, notamment guitares et guitares basses. Le « Z » est le symbole utilisé pour indiquer l’impédance en génie électrique. Il s’agit d’une entrée de ¼ po.

Encore une fois, si vous avez choisi une interface dotée de prises combinées, celle-ci est généralement conçue pour accepter les trois types de signaux : XLR, ligne et Hi-Z. Consultez les spécifications avant d’effectuer tout branchement!

Sorties

Lorsque vous examinez les interfaces, vous pourriez rencontrer ce qui semble être un nombre disproportionné de sorties ou d’entrées. Différentes raisons peuvent expliquer cela et vous devriez les prendre en considération dans votre décision :
standard outputs.png

  • Certains studios ont besoin de plus de deux haut-parleurs. Il pourrait survenir une situation où vous avez besoin d’ajouter un haut-parleur d’extrêmes graves à votre configuration de haut-parleurs (2.1) ou lorsque vous avez l’intention d’effectuer un mixage ambiophonique 5.1.
  • Les équipements de traitement analogique externes sont parfois désirés. Vous pouvez acheminer la sortie audio d’un ordinateur vers l’interface pour qu’elle soit traitée, puis la réacheminer vers votre mixage. Les paires de sorties et d’entrées facilitent cette tâche.

La plupart des sorties analogiques d’une interface sont des prises symétriques de ¼ po; par contre, vous pourriez rencontrer aussi des sorties XLR ou RCA. Les connecteurs XLR et TRS vous donneront la tranquillité d’esprit que les interférences électromagnétiques extérieures seront minimisées dans le signal acheminé de votre interface à vos haut-parleurs.

Éléments numériques

MIDI

midi input.pngVous pourriez retrouver une entrée (et une sortie) MIDI sur une interface. Beaucoup de claviers et contrôleurs MIDI modernes proposent une connexion USB directe aux ordinateurs pour éliminer le besoin de ports MIDI. Si vous avez plusieurs appareils MIDI à connecter, une interface MIDI dédiée pourrait s’avérer plus appropriée.

Entrées et sorties numériques

On retrouve plusieurs types courants d’entrées et de sorties numériques. Les entrées et sorties numériques permettent de raccorder des équipements de studio compatibles (et dotés d’entrées ou de sorties numériques) sans avoir à soumettre l’audio à des étapes de conversion analogique vers numérique et causer une dégradation possible. Elles ne sont pas absolument nécessaires, mais un aspect à tenir compte.

pdif.jpg

S/PDIF (Sony/Philips Digital InterFace) : Il s’agit d’un protocole d’interface qui utilise des connecteurs RCA (comme ceux qu’on retrouve sur votre chaîne stéréo Hi-Fi) ou des connecteurs optiques TosLink. L’interface propose un format à deux canaux : chaque câble peut acheminer un signal numérique stéréo à direction unique entre deux appareils.

 

adat connection.jpgADAT (Alesis Digital Audio Tape) utilise le même connecteur TosLink utilisé par SPDIF, mais prend en charge jusqu’à huit canaux audio numériques. Un connecteur ADAT offre la possibilité d’ajouter jusqu’à huit entrées additionnelles à votre interface par l’entremise d’une connexion numérique.

Vous pourriez rencontrer d’autres protocoles d’interface numérique, notamment AES-EBU (Audio Engineering Society/European Broadcasting Union), mais ces protocoles sont conçus pour des installations audio plus volumineuses comme les studios multipièces et les réseaux de diffusion.

Autres considérations

Connexion à l’ordinateur

L’interface audio était auparavant une carte qui s’insérait dans votre carte-mère (à l’intérieur du boîtier de l’ordinateur); de nos jours, il est très courant que celles-ci soient offertes sous forme de boîtier de connexion externe qui se raccorde à l’ordinateur par USB ou Firewire. Ces boîtiers externes présentent un léger désavantage aux interfaces à carte du côté vitesses de communication avec la carte-mère, mais en réalité, la différence est pratiquement négligeable.

Casque d’écoute

Un grand nombre d’interfaces sont aussi dotées d’amplificateurs pour casque d’écoute. Vous pouvez mettre en sourdine ou baisser le volume des haut-parleurs et contrôler séparément le volume du casque.

Effets internes

Certaines interfaces audio ont des effets embarqués comme la réverbération, le délai ou la compression. Ceux-ci sont particulièrement pratiques pour l’enregistrement lorsque vous avez besoin d’une « réverbération de confort » pour un chanteur, mais que votre ordinateur n’est pas assez puissant pour vous en procurer une en temps réel.

Donc, laquelle choisir?

Le budget et les caractéristiques seront les deux grands facteurs que vous devrez garder à l’esprit lorsque vous recherchez l’interface audio idéale.

Pour un petit studio personnel ou de projet où vous êtes le plus susceptible d’enregistrer une ou deux sources à la fois, une interface à deux entrées de microphone sera idéale. La Scarlett 2I4 de Focusrite ou la M-Track de M-Audio serait notamment une interface idéale pour commencer. Examinez les deux dans la section Matériel d’enregistrement du magasin en ligne Best Buy.

focusrite audio interface.png

Si vous cherchez une certaine évolutivité, jetez un coup d’œil à la gamme Saffire PRO de Focusrite ou à la gamme Audiobox de Presonus. Ces interfaces s’aventurent dans une gamme de prix plus intermédiaire, et ajoutent quelques fioritures dont vous pourriez avoir ou non besoin.

presonos interface.png

Certains studios personnels ou de projet exigent plus de deux entrées de microphone. Disons que vous avez des aspirations pour enregistrer un groupe entier ou utiliser tous les micros possibles pour enregistrer une batterie. Ces interfaces à huit entrées de microphone pourraient être ce que vous recherchez. L’Audiobox 1818 de Presonus et la Profire 26|26 de M-Audio pourraient s’avérer des interfaces idéales en raison des nombreuses entrées et de l’évolutivité qu’elles offrent.

maudio interface.png

Obtenez davantage de renseignements

Comme toujours, ne vous sentez pas obligé de prendre des décisions rapides. Lisez les critiques et obtenez des opinions avant d’acheter. La plupart des magasins, incluant Best Buy, ont une politique de retour sans tracas lorsque vous trouvez le produit insatisfaisant.

N’hésitez pas à communiquer avec moi si vous avez des questions ou des commentaires. Je serai toujours très heureux de vous aider. À la semaine prochaine!

 

 

PARTAGER SUR
Je suis un compositeur de musique pour les films et la télévision résidant à Vancouver, en Colombie-Britannique. La musique a toujours fait partie de ma vie, mais ma première carrière a été dans le secteur des technologies en tant que consultant et chef de projet. J’ai participé à la création et au lancement de l’« Experience Music Project » – un musée du Rock and Roll à Seattle. Je détiens un baccalauréat en musique de l’University of Western Ontario et une maîtrise en administration des affaires de l’Université McMaster. Je détiens aussi un diplôme en génie audio de l’University of Washington et suis diplômé du Pacific Northwest Film Scoring Program primé de Hummie Mann.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here