Resident Evil Origins Collection.jpgLorsqu’on pense à des jeux d’horreurs, la franchise Resident Evil nous arrive rapidement sur les lèvres. Après tout, la série qui a fait ses premiers pas en 1996 est une des pionnières de son genre et elle a su traverser les générations depuis. Et bien que plusieurs diront qu’elle a moins bien vieilli et que le studio derrière son développement a de la difficulté à la moderniser, je ne crois pas qu’on peut nier son importance dans l’histoire du jeu vidéo. Or, le studio Capcom lance les festivités du 20e anniversaire de sa création avec Resident Evil Origins Collection une compilation de Resident Evil premier du nom et Resident Evil Zero peaufiné pour les consoles actuelles.

Resident Evil Origins Collection est développé et publié par Capcom Co, Ltd.

Date de parution: 19 janvier 2016

Plateformes: Xbox One / PlayStation 4

Style: Jeu d’horreur et de survie

Classement ESRB: M (pour Mature)

Langue d’exploitation: Jeu sous-titré en français, voix anglaises

Resident Evil HD.jpg

Resident Evil HD en résumé

Paru en version numérique l’an dernier, Resident Evil HD Remaster vous plonge dans la première aventure de la série alors qu’un virus qui transforme les habitants en zombies s’est propagé dans la ville de Racoon City. L’équipe Alpha doit donc tenter de localiser l’équipe Bravo de l’organisation S.T.A.R.S., mais elle constate rapidement qu’il n’y a aucun signe de survivants. Wesker, Jill, Chris et Barry doivent alors les immondes créatures qui rôdent dans les parages en tentant d’en découvrir davantage sur ce cataclysme.

Avec cette nouvelle édition, on constate très rapidement le travail qui a été fait au niveau graphique puisque le rendu est particulièrement joli. Cette adaptation permet au jeu d’être toujours aussi épeurant.

Du côté de la jouabilité, je dois dire que Resident Evil HD Remaster peut parfois être assez frustrant puisque la caméra est toujours aussi mauvaise et cela donne un avantage incommensurable aux ennemis. L’aspect le plus difficile passe principalement par le fait qu’on ne peut pas bien anticiper les créatures qui sortent de tous les recoins. Cependant, les contrôles ont été inspirés des titres plus récents et offrent une bien meilleure prise en main.

Plusieurs forces et quelques faiblesses de retour 

Sinon, comme plusieurs titres de la franchise, le plaisir du jeu repose beaucoup dans les nombreuses énigmes qui sont placées à travers votre aventure. Ainsi, il faut souvent déplacer un objet d’un endroit à l’autre et ce qui est plus complexe, c’est le fait qu’on ne peut pas en garder beaucoup à la fois. Il faut donc bien utiliser le coffre qui est mis à notre portée afin d’accumuler les pièces du casse-tête. Enfin, le dernier aspect que Capcom a décidé de garer, ce sont les sauvegardes qui se font de la bonne vieille manière. Il faut trouver la machine à écrire afin d’y placer une de nos fioles d’encres afin d’enregistrer notre partie. Bref, ça peut parfois mener à quelques frustrations si on ne fait pas attention.

J’ai un attachement particulier à Resident Evil Zero puisqu’il fait partie des quelques jeux qui m’ont initié à l’horreur. J’étais fort probablement trop jeune pour y jouer à l’époque, mais le studio avait parfaitement reproduit ce sentiment d’insécurité presque insoutenable.

Resident Evil Zero HD en résumé 

Rebecca Chambers et d’autres membres du S.T.A.R.S. doivent investiguer le curieux déraillement d’un train qui transportait des fugitifs. N’ayant peur de rien malgré la pénombre, notre héroïne décide d’entrer dans le véhicule. Malheureusement pour elle, la porte se barre derrière elle et elle n’aura pas d’autre choix que d’affronter les créatures qui se cachent dans les wagons. Une fois à bord et bien malgré elle, elle devra s’allier au fugitif Billy Coen qui a été emprisonné pour avoir tué 23 personnes. Ensemble, ils tenteront de découvrir les mystères qui se cachent derrière ce mystérieux train et surtout qui est cet étrange personnage qui observe le véhicule du haut de la montagne.

Resident Evil Zero est une bonne introduction qui explique bien les événements qui vont mener au premier opus. Comme les premiers titres de la série, le jeu vous encourage à explorer, même si parfois vous avez peut-être peur de fouiller dans chaque recoin. C’est la seule manière que vous allez obtenir suffisamment de ressources pour survivre et trouver quelques indices supplémentaires sur l’histoire globale de Resident Evil.

RE0_screens_01.jpgRE0_screens_05.jpg

À quoi s’attendre de cette nouvelle version?

Mais quelle sont les éléments qui ont vraiment changé avec Resident Evil Zero HD Remaster ? Eh bien, sincèrement pas grand-chose, mais ce n’est pas une mauvaise nouvelle à mon avis. Le gros du boulot a surtout été fait du côté du visuel. Sans être des graphiques nouvelles générations, la finition est quand même plutôt jolie et la résolution est parfaitement adaptée pour les télévisions d’aujourd’hui. L’autre option qui a bien été implémentée c’est quelques changements au niveau des contrôles directionnels qui se maîtrisent maintenant plus facilement du moins pour le déplacement. Pour la caméra, c’est encore très difficile, mais c’est un petit peu ce qui fait son charme. On s’y habitue assez rapidement.

Les amateurs y retrouveront donc les défauts, mais aussi les forces. C’est ainsi qu’on se rencontre du chemin que nous avons parcouru en jeux vidéo depuis la sortie du jeu au début des années 2000. Parmi les forces, on retrouve assurément les nombreux casse-têtes qui nous forcent à nous creuser les méninges. En plus d’avoir à gérer deux personnages parallèlement, il faut aussi savoir bien gérer notre inventaire qui est assez limité en termes d’espace.

Enfin, ceux qui ont bien suivi la franchise seront bien heureux de l’addition qui a été faite pour ceux qui terminent le jeu. En effet, les développeurs nous ont permis d’incarner Wesker dans sa forme de Resident Evil 5. Wesker a été infecté par le virus d’Uroboros et il possède désormais des superpouvoirs qui lui permettent d’éliminer des ennemis très facilement. Ça apporte une jouabilité assez différente.

RE_Zombie_bmp_jpgcopy.jpgUn achat ou pas?

En conclusion, cette compilation vous offre une vingtaine d’heures d’aventure si vous passez à travers les deux jeux. De plus, le premier opus vous permet d’incarner deux différents personnages ce qui change quelque peu votre perspective. Du côté de Resident Evil Zero, cette prolongation de votre temps de jeu passe plutôt par Wesker. On peut donc dire que vous en aurez amplement pour votre argent avec Resident Evil Origins Collection. Cependant, ceux qui ont fait le jeu récemment ou qui ont une copie des anciennes versions à portée de main n’auront probablement pas vraiment d’intérêt à replonger dans cette aventure. C’est plutôt une expérience parfaite pour ceux qui y ont joué à leur sortie ou pour ceux dont c’est la première visite.

Les Plus:

+ Les graphiques rehaussés

+ Les nombreux casse-têtes

+ Les contrôles retouchés

+ La durée de vie

Les Moins:

– Le contrôle de la caméra

– Le manque de nouveautés

Verdict

  • Jouabilité : 3.5/5
  • Visuel : 4/5
  • Audio : 3.5/5
  • Durée de vie potentielle : 4/5

Note Globale : 3,75

PARTAGER SUR
Anthony Gravel
Même si sa passion principale est les jeux vidéo, Anthony est passionné par tout ce qui touche la technologie. Vous pouvez le lire sur L'Épée Légendaire/ où il est rédacteur en chef en plus d'écrire sur ce blogue depuis 2012.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here